Fibre optique : réponse d'Orange à l'UFC-Que Choisir

Le par  |  2 commentaire(s)
fibres optiques

France Télécom se fend d'un communiqué pour répondre aux accusations de l'association de consommateurs, et de réaffirmer son attachement à un déploiement sain et équilibré de la fibre optique.

fibres optiquesLa guerre des communiqués fait rage entre l’UFC-Que Choisir et France Télécom. Récemment, l’association de consommateurs accusait l’opérateur historique de ne pas jouer le jeu de la concurrence avec sa filiale Orange et le déploiement de la fibre optique, dénonçant un accès biaisé offert aux autres acteurs du domaine. L’UFC en a donc appelé au gouvernement pour imposer la mutualisation des NRO (Nœud de Raccordement Optique) et le partage des informations entre les différents acteurs (voir notre actualité).


Les critiques de l’UFC restent en travers de la gorge de FT
Comme on l’imagine, ces remontrances n’ont que très moyennement plu à l’opérateur historique qui dans la foulée, s’est fendu d’un communiqué pour déclarer sa flamme au déploiement de la fibre optique et ce dans des conditions équitables pour le plus grand bien des consommateurs : " France Télécom s'attache, depuis le démarrage de ses projets sur la fibre optique, à ce qu'ils soient menés dans l'intérêt des consommateurs notamment en leur permettant, foyer par foyer, de choisir leur opérateur d’accès à la fibre, et en respectant les règles de la concurrence. "

Au manque de transparence reproché par l’UFC, FT fait valoir la proposition d’une offre de mutualisation du câblage d’immeuble comme préconisé par le gendarme des télécoms, l’ARCEP. FT précise que les modalités de cette offre ont été définies en collaboration avec la FNAIM Ile de France et l’Association des Responsables de Copropriétés : " Les conventions signées prévoient ainsi que le propriétaire autorise France Télécom et les autres opérateurs FTTH bénéficiaires de la mutualisation du réseau interne passif en fibres optiques, ou leurs sous-traitants, à pénétrer dans les parties communes de l’immeuble, à poser et à exploiter le réseau de fibres optiques et à raccorder de nouveaux clients, dans les mêmes conditions que France Télécom. De la même façon, les travaux de raccordement de France Télécom sont aussi réalisés par des sous-traitants que les opérateurs tiers peuvent tout autant faire intervenir, ainsi que France Télécom le leur a rappelé. "

Pendant ce temps, la concurrence s'organise justement avec des tests d'interopérabilité sur les réseaux de fibre optique qui vont être menés entre Free et Neuf Cegetel.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #216611
Mais non bien sûr ce n'est pas vrai que FT joue le jeux puisque c'est le grand méchant
Le #216641
Va savoir pourquoi, j'ai plus tendance a croire UFC que choisir que FT/phebus(mais n'est ce pas la meme chose?)
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]