Fibre optique : l'UFC dénonce le passe-droit Numéricâble

Le par  |  8 commentaire(s)
fibre

Câblo-opérateurs et FAI ne seront pas logés à la même enseigne au regard d'un amendement de la loi de modernisation de l'économie. L'UFC-Que choisir ne décolère pas et veut que Numéricâble et consorts soit soumis au même régime pour le déploiement de la fibre optique avec une ouverture à la concurrence.

fibreL'association de consommateurs UFC-Que Choisir est décidément très vigilante pour tout ce qui concerne le déploiement de la fibre optique, l'un des objectifs du gouvernement qui dans le cadre de la loi de modernisation de l'économie ambitionne 4 millions de ménages connectés au Très Haut Débit en 2012. Déjà l'UFC avait pointé du doigt l'attitude ambiguë d'Orange dans ce domaine, et c'est cette fois Numéricâble qui en prend pour son grade, sans avoir peut-être rien demandé.


Une bourde monumentale
Dans un communiqué, l'UFC rapporte qu'un amendement a été voté hier par l'Assemblée nationale, " une bourde monumentale ". Ainsi, les câblo-opérateurs, Numéricâble en tête, échapperont à une obligation pour laquelle l'UFC s'était battue avec l'Association des Responsable de Copropriété :  " En échange d'une obligation de laisser passer les opérateurs dans les immeubles pour installer la fibre optique, les copropriétés vont bénéficier d'un ensemble de garanties (engagement sur la qualité des travaux, sur la mutualisation, etc.) ".

Pour l'UFC, cet amendement perçu comme un cadeau de dernière minute fait à Numéricâble, va lui permettre de pénétrer librement dans les immeubles où il est déjà présent et de déployer ses infrastructures sans que les copropriétaires aient leur mot à dire. " Numéricâble va pouvoir fibrer jusqu'à 10 millions de foyers, les plus rentables, au nez et à la barbe des autres opérateurs ". Une entrave à la concurrence que l'UFC dénonce, demandant au gouvernement de faire le nécessaire pour corriger cet amendement.

C'est par ailleurs dans ce contexte une nouvelle fois houleux pour Numéricâble, que le câblo-opérateur a annoncé la nomination de Pierre Danon en tant que CEO commun à la tête de Numéricâble et Completel. Il remplacera Philippe Besnier le 1er septembre 2008.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #248961
Je pense qu'au contraire il faut interdire la concurrence pour l'instant. Car là on se retrouve avec des zones où il y a plusieurs opérateurs et des zones où il n'y a personne.
Il faut obliger les opérateurs à s'installer dans des zones où il n'y a encore personne pour le bien de tous.
Le #249151
Vu comme c'est parti s'il n'y a pas une loi sévère le déploiement sera extrêmement lent.
Tout ça pour un bout de plastique
Le #249181
ah bah tiens, Numericable a encore qq amis dans l assemblée
Le #249191
mais qu'est ce que tu peux dire comme bétises jchavez c'est affligeant
Le #249271
Ce ne sont pas des bétises.

Il vaut mieux 4 opérateurs dans 4 villes différentes, qu'une ville avec 4 opérateurs.
Le #249501
Comment determiner qui va avoir la plus grosse ville ??

Il vaut mieux 4 situations de monopole qu'une situation de concurrence

Comment limiter l'augmentation des prix

Dans pas mal de ville Numericable avait signer des accords avec les mairies pour interdire les antennes satellites et les prix des chaînes sur Numericable étaient plus élevé que par le satelite

Si les entreprises sont en situation de monopole, comment les obliger a innover ? A proposer des nouveaux services

Comment va tu convaincre un provider de s'occupper d'une petite ville sans infrastructure existante , donc en devant investir massivement sans forcedment un espoir de gagner de l'argent

Bref pour dire que c'est completement irrealiste

Si une ville qui n'est pas connecter veut l'être, il faut que ses citoyens veulent l'être donc il font appel a un prestataire de service après une appel d'offre et se font raccoder au réseaux en payant et en repercutant le prix aux administrés.

Si tu habites une ville qui ne veut pas le faire, tu peut le faire en tant que particulier
Le #250051
Pourquoi ne pas faire comme avec la SNCF ? RFF a en charge les voies et la senecefe les trains.
Séparer le média (la fibre) du service et du contenu. Les logements seraient "fibrés" par une seule entreprise, rémunérée par les opérateurs.
Le #250471
@LordWolfy "Il vaut mieux 4 situations de monopole qu'une situation de concurrence
"

Non, entre la peste et le choléra, il vaut mieux etre en bonne santé:

Solution "classique" de tout réseau, séparer l'infrastructure de l'exploitation:

Une entreprise publique qui gère le réseau (maintenance, développement, administration....), et qui loue l'accès aux entreprises privées qui veulent s'y connecter.

Ainsi la mission de service publique est conservée (notamment la couverture), plus de croche patte anti concurrentiel pour géner les autres, et un vrai choix entre les différents FAI et non un choix par défaut, car y'a que lui (avec tout ce que ça implique)


Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]