Fin des frais de roaming : Bruxelles énonce les règles

Le par  |  22 commentaire(s)
Europe

C'est la fin d'une véritable saga qui s'annonce : celle de l'abolition des frais de roaming en Europe. Et pour assurer que l'on est en bonne voie, Bruxelles énonce désormais les règles.

La Commission européenne a présenté ce lundi des propositions visant à encadrer la fin de la surfacturation liée à l'itinérance entre les pays d'Europe. Des dispositions qui devraient avant tout protéger les opérateurs d'éventuels abus de la part des consommateurs, afin de faire passer plus facilement l'abolition d'une véritable manne financière pour ces derniers.

Les opérateurs avaient ainsi exprimé leur mécontentement et réussi à faire repousser l'échéance de cette pratique qui consiste à surfacturer les données échangées sur un réseau national aux utilisateurs abonnés à un opérateur étranger. La situation permettait de générer des millions d'euros de recettes, redistribuées entre les opérateurs avec à la clé une seule victime : le consommateur.

Antenne Free Mobile

Pas étonnant donc que les opérateurs fassent grise mine lorsque la Commission européenne annonce souhaiter leur retirer le pain (et le caviar) de la bouche. Pour faire passer les choses, Bruxelles évoque toutefois une protection des opérateurs pour éviter les débordements.

Le premier sujet de débat est d'empêcher les utilisateurs d'aller acheter une carte SIM et un abonnement dans un pays qui propose une offre très attractive pour l'utiliser toute l'année dans un autre pays. Ici, on peut citer Free Mobile qui pourrait voir d'un coup une grande partie de l'Europe lui tomber dans les bras notamment pour ses offres très agressives....

Bruxelles indique que cette situation "pourrait avoir un impact négatif sur les prix domestiques et au final sur tous les consommateurs." Une des propositions évoque la possibilité d'entamer une surfacturation dès lors que l'utilisateur utilise son forfait ou surfe sur son réseau en itinérance à partir de 90 jours par an.

La Commission Européenne compte également mettre place un volume de données moyen à partir duquel les utilisateurs pourraient être surfacturés dans le cadre d'un usage en itinérance.

Bruxelles précise que ces temps ou volumes de données seront un minimum, mais que rien n'empêchera les opérateurs de s'en défaire pour proposer des forfaits 100% illimités dans toute l'Europe, toute l'année...

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 3

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1921077
j'aime cette Europe. on ouvre le marché mais pas trop. enfin surtout quand il faut protéger les grands acteurs car pour les producteurs de lait la on a ouvert les vannes plein pot.

c'est vrai quoi vous imaginé si les citoyens européens pouvaient payer un prix plus raisonnable ( justifiable)..

pour exemple l 'équivalent Belge du forfait a 19€ de free et a 59€


Le #1921082
MickHammer a écrit :

j'aime cette Europe. on ouvre le marché mais pas trop. enfin surtout quand il faut protéger les grands acteurs car pour les producteurs de lait la on a ouvert les vannes plein pot.

c'est vrai quoi vous imaginé si les citoyens européens pouvaient payer un prix plus raisonnable ( justifiable)..

pour exemple l 'équivalent Belge du forfait a 19€ de free et a 59€


Ouais mais faire n'importe quoi pourrait réellement endommager l'économie d'un pays.
Le #1921093
Outpox a écrit :

MickHammer a écrit :

j'aime cette Europe. on ouvre le marché mais pas trop. enfin surtout quand il faut protéger les grands acteurs car pour les producteurs de lait la on a ouvert les vannes plein pot.

c'est vrai quoi vous imaginé si les citoyens européens pouvaient payer un prix plus raisonnable ( justifiable)..

pour exemple l 'équivalent Belge du forfait a 19€ de free et a 59€


Ouais mais faire n'importe quoi pourrait réellement endommager l'économie d'un pays.


Voire mettre en péril un opérateur...
Le #1921095
Outpox a écrit :

MickHammer a écrit :

j'aime cette Europe. on ouvre le marché mais pas trop. enfin surtout quand il faut protéger les grands acteurs car pour les producteurs de lait la on a ouvert les vannes plein pot.

c'est vrai quoi vous imaginé si les citoyens européens pouvaient payer un prix plus raisonnable ( justifiable)..

pour exemple l 'équivalent Belge du forfait a 19€ de free et a 59€


Ouais mais faire n'importe quoi pourrait réellement endommager l'économie d'un pays.


pourrait ?

on a perdu 500 000 exploitation agricole en 15 ans, la liste des Multi-national qui ne payent plus leurs taxes s'allonge de jour en jour et le climat " d’insécurité" ce repend en Europe.


je pense qu'ils font déjà n'importe quoi
Le #1921097
skynet a écrit :

Outpox a écrit :

MickHammer a écrit :

j'aime cette Europe. on ouvre le marché mais pas trop. enfin surtout quand il faut protéger les grands acteurs car pour les producteurs de lait la on a ouvert les vannes plein pot.

c'est vrai quoi vous imaginé si les citoyens européens pouvaient payer un prix plus raisonnable ( justifiable)..

pour exemple l 'équivalent Belge du forfait a 19€ de free et a 59€


Ouais mais faire n'importe quoi pourrait réellement endommager l'économie d'un pays.


Voire mettre en péril un opérateur...


oui c'est bien le principe du marché unique seul les plus "fort" reste.

et quand je dis "les plus fort" on peu aussi dire les moins scrupules. ou ce qui pais le mieux les politiques.





Le #1921106
C'est fini !!! mais pas trop... Va comprendre...
Le #1921115
Les frontaliers apprécieront
Ceux qui passent d'un pays à l'autre et téléphonent tous les jours des deux côtés
Le #1921119
MickHammer a écrit :

j'aime cette Europe. on ouvre le marché mais pas trop. enfin surtout quand il faut protéger les grands acteurs car pour les producteurs de lait la on a ouvert les vannes plein pot.

c'est vrai quoi vous imaginé si les citoyens européens pouvaient payer un prix plus raisonnable ( justifiable)..

pour exemple l 'équivalent Belge du forfait a 19€ de free et a 59€


Perso ça me parait logique, tu vis 6 mois en France, tu paye tes impôts en France, pareil pour le téléphone, si tu passe majoritairement ton temps en France il est hors de question d'avoir un forfait payé à un opérateur étranger.

Je n'arrive pas à concevoir les choses autrement tant qu'il n'y aura pas des opérateurs européens (tarif identique peu importe le pays, même MCC/MNC, etc)
Le #1921126
Great Sword Zowie >>>Bah, on veut une Europe unie, mais avec des frontières, j'pige pas vraiment...

Plutôt que de faire des annonces mi-vraies, je préférerai que mon opérateur me dise que mon forfait va passer à X euros et que je pourrai appeler partout en Europe de partout en Europe... Après, je choisis...

Ca fait moins mesquin...
Le #1921133
Et qu'est-ce que ça pourrait bien foutre si demain Free proposait un abonnement valable 365 jrs/an sur toute l'Europe sans roaming (après tout, c'est déjà le cas 30 jrs/an et par pays ) ????


Ah oui, ceux qui sont beaucoup plus chers souffriraient ... et alors ? On veut une Europe fédérale ou pas ??
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]