Fin de l'Internet illimité à cause des Net-goinfres ?

Le par  |  21 commentaire(s) Source : Owni - Orange - Reuters
FFT-logo

Un document interne de la FFT suggère que les opérateurs envisageraient de limiter l’Internet fixe.

FFT-logoAvec la généralisation de l’Internet fixe illimité, on pensait l’époque des forfaits 20, 30, 50 ou 100 heures révolue. Un document interne de la FFT ( Fédération Française des Télécoms ), sur lequel le site Internet Owni est parvenu à mettre la main, laisse pourtant penser le contraire.

D’après celui-ci, les opérateurs penseraient à limiter l’usage de l’Internet fixe, comme cela se fait déjà dans l’Internet mobile, avec la fixation de quotas au-delà desquels le débit chute. À l’origine de la décision, la surcharge des réseaux, avec certains abonnés s’en donnant à cœur joie en téléchargeant d’énormes volumes de musique et de vidéo. Le but de la manœuvre serait donc de faire payer plus cher aux gros consommateurs, ceux que l’on appelle les " Net-goinfres " dans le milieu.

Orange a confirmé qu’une telle solution avait été envisagée, mais qu’elle ne concernerait, si elle venait à être appliquée, que certains forfaits. Free et Numéricâble indiquent de leur côté qu’il n’en n’est pas question. Bouygues Télécom et SFR observent quant à eux le silence-radio.

Jean-Michel Baylet, président du Parti radical de gauche, juge pour sa part totalement inacceptable ce retour en arrière : " les coûts fixes ne varient pas selon la consommation des utilisateurs, ou très peu. Limiter Internet sur le fixe n'a aucune justification économique et nous renverrait dix ans en arrière ! "

Édouard Barreiro, de l'association de consommateurs UFC Que Choisir, estime de son côté qu’il s’agit d’un nouveau racket : " les opérateurs cherchent à rançonner des deux côtés : d'abord les fournisseurs de contenus comme Google ( NDLR : voir notre news ), puis les consommateurs. Les opérateurs se croient tout puissants ".

Reste maintenant qu’il faudrait que les opérateurs se mettent d’accord pour envisager la mise en place de telles limitations, ce qui n’est heureusement pas le cas.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 3

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #822481
Du grand n'importe quoi! Si les operateurs ont des millions de clients c'est bien grace aux offres des entreprises tel que Facebook, google, itunes, yahoo, Hulu, etc...
Qui a envie de payer pour avoir un minitel a la maison? 1 pour-cent de la population. Alors l'histoire des " Net-goinfres " me fait bien rire.
Pour finir, je laisse Orange (car toute cette polémique par bien de cette horrible entreprise) s'arranger avec Free qui se fera un plaisir de récupérer ses clients.

Le #822511
pour ma part si cela se fait je quitte sfr
pas question de payer plus
et pas question de revenir 10 ans en arriere
il avait qu'à nous laisser le 56 k
il veulleut toujours plus de fric c'est leurs motivations !!!!!!!

Le #822521
Dans le principe, payer pour ce qu'on consomme ne me choque pas.

Si il s'agit de faire payer les gros consommateurs de bande passante pour reduire la facture de ceux qui ont une utilisation plus basique (comme moi), c'est intéressant.
Si c'est uniquement pour augmenter les profits sans redistribution, c'est sur que Free va se frotter les mains... jusqu'a ce que leur reseau explose suite a l'afflux soudains de gros consommateurs!


Le #822531
J'ai un contrat chez Bouygues jusqu'en décembre et après direction Free!!<img src="/img/emo/cool.gif" alt="8:" />
Le #822541
limiter le débit des gros consommateurs en période de pointe afin que les autres puissent avoir un débit correct ne me choque pas, aprés tout ils ont déjà eu leur part. Mais revenir à une durée limité est inacceptable.
Le #822551
De l'illimité limité ..c'est du grand art

Quand on voit les débit proposés par certains opérateurs (comme du 100 méga) , à quoi sa peut servir alors si c'est juste pour consulter ses mails ??

Je ne pense pas que sa sera mis en place car sa serait faire un bon en arrière de plusieurs années ...
Le #822561
3 noms à rayer de la liste, si on cherche un opérateur internet.
Le #822581
Le dossier est déjà clos. Les fuites et surtout les réactions politiques et publiques ainsi que les annonces des concurrents (free surtout) ont permis à pratiquement tout le monde de se raviser. Si SFR souhaite se tirer une balle dans le pied, tant pis pour eux

Orange qui précise que cela concerne le mobile me fait bien marrer quand on sait qu'aucune offre data mobile n'est réellement illimitée (au mieux elles sont bridées).
Le #822591
Pour info, le ministre aurait démenti...

http://www.lemonde.fr/technologies/article/2011/08/22/m-besson-rejette-l-idee-d-un-plafonnement-de-l-internet-fixe_1561945_651865.html#xtor=RSS-3208

En revanche, les extraits de son discours cités par Le Monde parlent de "débit illimité", mais il me semble que les débats actuels sont sur la quantité de donnée (qui n'est effectivement pas illimitée, contrairement à ce que prétendent les opérateurs dans leurs pubs).
Le "débit illimité", je ne connais pas (à moins qu'ils n' entendent par là "débit non limité", mais auquel cas ce serait un sacré abus de langage).
patheticcockroach Hors ligne VIP 7663 points
Le #822621
@Remic "Mais revenir à une durée limité est inacceptable."
=>personne n'a parlé de durée il me semble. Pour un FAI le temps de connexion coûte +/- rien, à la différence du traffic.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]