Fleur Pellerin : l''arrété traitant de l'encadrement de la publicité des FAI est prêt

Le par  |  5 commentaire(s) Source : Le Figaro
Fleur-Pellerin

Lorsque Free a officiellement lancé son offre Internet fixe par fibre optique et annoncé des débits jusqu'à 1 Gbits, un rappel à l'ordre avait aussitôt été prononcé par l'ARCEP et le gouvernement quant aux déclarations erronées ou les effets d'annonce pouvant induire en erreur. Demain, un arrêté pourrait mieux encadrer ces publicités.

La bataille des fournisseurs d'accès à Internet ne se joue pas uniquement sur les prix, mais aussi, et surtout actuellement sur les débits annoncés par les différentes offres.

Free débits Ainsi, lorsque Free a annoncé sa fibre à 1 Gbits, Orange et SFR ont adapté leur communication pour dépasser les 200 Mbit/s ou 300 Mbit/s promis, affichés jusqu'ici comme le débit maximal proposé par ces derniers.

Pourtant, rapidement l'Arcep est intervenu pour limiter les effets d'annonces et éviter aux consommateurs d'être induits en erreur, obligeant Free à modifier les termes employés pour laisser entendre qu'il s'agissait là de débits théoriques maximums atteignables dans des conditions idéales.

Fleur Pellerin et Benoit Hamon s'étaient également exprimés sur le sujet, annonçant la création d'un arrêté permettant d'encadrer la publicité des FAI. Le Figaro rapporte ainsi que Fleur Pellerin serait revenue sur le dossier et que l'arrêté en question serait déjà prêt.

Un arrêté qui devrait ainsi s'assurer "que les publicités respectent des critères de transparence et de loyauté " et qui sera " publié au journal officiel la semaine prochaine."

Avec cet arrêté, la ministre déléguée à l'économie numérique indique que les FAI devront "indiquer clairement les vitesses réelles de téléchargement pour l'ADSL et le VDSL et pas seulement théoriques.", tout en précisant que ce dernier prendra prochainement en compte les technologies câble et fibre optique, mais également en laissant entendre que " Le mobile pourrait aussi être concerné."

Car c'est désormais sur le marché du Mobile que les annonces concernant les débits théoriques sont les plus importantes désormais depuis le développement de la 4G, avec des différences de débit en pratique bien trop éloignées des promesses des opérateurs. Mais la question de la couverture serait aussi un point sensible qui préoccuperait Fleur Pellerin qui ne trouve ainsi pas " normal de parler d'une offre nationale alors qu'elle n'est disponible que sur 5 % ou 10 % du territoire."

Selon elle, un opérateur ne devrait ainsi pas pouvoir parler de couverture nationale tant que son réseau ne couvre pas au moins 50 % de la population, une situation qui ne concerne actuellement que Bouygues Telecom qui affiche 63 % de couverture.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1588652
Tiens comme c'est bizarre cet arrêté qui tombe maintenant.
Free serait-il la cible principale?
Arrêté avec un accent circonflexe.
Le #1588872
Selon elle, un opérateur ne devrait ainsi pas pouvoir parler de couverture nationale tant que son réseau ne couvre pas au moins 50 % de la population, une situation qui ne concerne actuellement que Bouygues Telecom qui affiche 63 % de couverture.

Donc en gros, les plus grandes villes de France sont couvertes et on dit que la couverture est nationale, alors que comme souvent les campagnes et les zones moins attirantes seront oubliées.
Le #1589072
Bla Bla bla, nos politiques sont vraiment à la ramasse ! Déjà pour commencer ce type de lois aurai dû être crée y a bien longtemps quand la majorité du grand publique ne comprenait pas que le débit était théorique, donc genre en 1995 ...

Ensuite je ne vois pas comment ils peuvent donner autre chose qu'une estimation du débit. Ils vont faire quoi ? Prendre le meilleur DL réalisé sur le réseau..... Et après ... ils vont demander à Intel de mettre le débit max de leurs carte réseau car perso j’ai jamais vu une carte 1 gb faire du 1gb et pour cause...

Ils étaient ou tous ces petits fumistes quand orange sfr et bouyge nous facturaient 75€ le forfait 3h ???? Et que le dl était limité en qtt sur ton ADSL.

C’est quand même digue de ce dire aujourd'hui avec le recule que c'est grâce a une société privée que les couts on était ramené à un niveau raisonnable.

Y a beaucoup d’autre sujet à traiter bien plus grave que celui la !!!



Le #1592092
Nic0s a écrit :

Selon elle, un opérateur ne devrait ainsi pas pouvoir parler de couverture nationale tant que son réseau ne couvre pas au moins 50 % de la population, une situation qui ne concerne actuellement que Bouygues Telecom qui affiche 63 % de couverture.

Donc en gros, les plus grandes villes de France sont couvertes et on dit que la couverture est nationale, alors que comme souvent les campagnes et les zones moins attirantes seront oubliées.


100% OK avec toi : depuis quand une couverture nationale (donc qui sous-entend *territoriale*, vu qu'une nation est définie, chez nous, principalement par son territoire : "Groupe humain constituant une communauté politique, établie sur un territoire défini ou un ensemble de territoires définis, et personnifiée par une autorité souveraine", petit robert) se compte en nombre de personne ???
Le #1592892
Et bien voilà Nic0s et MickHammer ont tout dit
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]