US : le jeu mobile prend des revenus aux consoles portables

Le par  |  0 commentaire(s)
Flurry jeu mobile logo pro

Cela fait un petit moment que les éditeurs de jeux vidéo s'inquiètent de l'effet de l'émergence du jeu mobile et de sa concurrence face aux consoles portables. Selon Flurry, la perturbation est bien réelle et s'amplifie.

Flurry logoLes éditeurs de jeux vidéo pour consoles, et notamment pour consoles portables, sont en train de prendre la mesure de l'émergence du jeu mobile sur smartphone, qui a connu un coup de fouet en 2008 avec l'ouverture du portail App Store d' Apple et l'arrivée de jeux qui ont commencé à se rapprocher par leurs caractéristiques des jeux sur consoles portables.

Trois ans plus tard, on ne compte plus les titres mobiles sur iOS et Android utilisant les mécanismes ludiques du monde du jeu console ou les éditeurs déclinant leur production en tenant compte des plates-formes mobiles.

Flurry, spécialisé dans les outils analytiques sur mobile, a tenté d'évaluer l'évolution des parts de marché des différentes catégories sur le marché US, en confrontant les données publiquement disponibles concernant le marché des jeux console avec ses propres données collectées via des applications iOS et Android.

Flurry jeu mobile console 01

La société estime à 5% la part des revenus générés par iOS ( Flurry ne suivait pas encore Andoid à ce moment et la catégorie des tablettes média n'existait pas encore ) dans le marché du jeu vidéo aux Etats-Unis ( hors jeux PC ), contre 24% pour les consoles portables et 71% pour les consoles de salon.

En 2010, en ajoutant les tablettes et Android au suivi, Flurry estime que la part des revenus générés par le jeu mobile est passée à 8% tandis que celle pour les jeux sur consoles portables s'est réduite à 16%, également comprimée par la part des revenus des jeux sur console de salon qui est passée à 76%.


Nintendo en danger ?
Flurry estime ainsi que le marché du jeu mobile aux Etats-Unis est passé de 500 millions de dollars en 2009 à 800 millions de dollars en 2010, majoritairement grâce aux jeux iOS ( mais on a pu voir que le rythme s'accélère franchement côté Android depuis quelques mois ).

Cela signifierait aussi que le marché du jeu mobile pour smartphones / tablettes pèse désormais plus lourd que celui du jeu PC, estimé à 700 millions de dollars en 2010. Le jeu mobile profite de ses atouts : une forte base d'utilisateurs, des jeux distribués via des portails et donc pouvant être obtenus à tout moment et des prix beaucoup plus bas.

Flurry jeu mobile console 02

En se concentrant sur le segment du jeu portable et mobile, et en confrontant jeux mobiles avec Sony PSP et Nintendo DS, Flurry suggère que la présence croissante des jeux iOS et Android  en 2010 s'est faite surtout au détriment de la Nintendo DS ( dans un marché US qui s'est globalement contracté ).

Le président de Nintendo Satoru Itawa s'est d'ailleurs montré assez critique vis à vis du jeu mobile qui s'emploierait à casser la chaîne de valeur du jeu vidéo. Ce qui fait dire à Flurry que Nintendo se trouve peut-être déjà sur la même pente glissante que Nokia. Il va du moins sans doute falloir concéder du terrain aux plates-formes mobiles, à défaut d'entrer sur le secteur mobile.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]