France : des véhicules sans chauffeurs en test sur nos routes dès 2015

Le par  |  4 commentaire(s)
Google-voiture-autonome

Alors que la Californie annonçait récemment ouvrir ses routes aux véhicules sans chauffeurs de deux constructeurs allemands, le ministère de l'Économie française indique souhaiter ouvrir le réseau routier aux véhicules de ce type dès 2015.

Si les véhicules sans chauffeur sont présentés par les constructeurs comme l'avenir de l'automobile, la France ne souhaite pas rester à la traine dans le domaine. Et si les fabricants français s'annoncent encore méfiants par rapport à la technologie qui met de côté le conducteur, l'État pourrait les motiver à se lancer plus rapidement que prévu en ouvrant le réseau routier à des phases de test dès 2015.

voiture sans chauffeur Le Ministère de l'Économie a ainsi annoncé hier que les premières expérimentations de véhicules sans chauffeurs pourraient avoir lieu sur route en France dès 2015, à condition qu'elles soient équipées de plaques d'immatriculation spécifiques permettant de les identifier au premier coup d'oeil.

Grâce à cette plaque, les véhicules tests des constructeurs auront accès à l'ensemble du réseau routier de France, sans aucune restriction, contrairement aux programmes de test lancés dans divers pays qui limitent l'ampleur des tests à certaines portions de routes.

Le programme ne devrait pas être limité aux seuls constructeurs français, mais à l'ensemble des fabricants souhaitant éprouver leur technologie.

Selon les spécialistes, les véhicules autonomes pourraient réduire le nombre d'accidents par 10 grâce à une conduite n'étant pas influencée par l'humeur, mais surtout grâce à un ensemble de capteurs et caméras associés à des unités de calcul qui permettront d'anticiper une foule de situations et de réagir immédiatement avec la meilleure manoeuvre possible.

Grâce à ces véhicules autonomes, le conducteur pourrait profiter du temps de déplacement pour continuer à travailler, surfer sur Internet, ou se détendre. À défaut d'être utilisé de façon systématique, le pilotage automatique pourrait ainsi prendre le relais pendant les embouteillages, ou les longs trajets souvent sujets à endormir la vigilance du conducteur. Il pourrait également être utilisé par tranches successives, permettant au véhicule de toujours être en déplacement tout en permettant au conducteur de réaliser les pauses préconisées par la sécurité routière.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1811264
Et bien voilà, on a trouvé Sam pour nous ramener de soirées
Le #1811270
Bientôt pour voler une bagnole il faudra être un Hacker confirmé!

Plus sérieusement ça ne gène personne qu'une potentielle voiture bélier devienne parfaitement autonome?

Je vois parfaitement le coté pratique hein, au moins la caisse ira se garer seule et viendra à temps pour me ramasser à la sortie du taf... Et elle évitera les prune en se barrant dés que les pervenches se pointent.
Le #1811329
La voiture paiera t elle les PV à notre place?
Le #1811353
Dragrubis a écrit :

Bientôt pour voler une bagnole il faudra être un Hacker confirmé!

Plus sérieusement ça ne gène personne qu'une potentielle voiture bélier devienne parfaitement autonome?

Je vois parfaitement le coté pratique hein, au moins la caisse ira se garer seule et viendra à temps pour me ramasser à la sortie du taf... Et elle évitera les prune en se barrant dés que les pervenches se pointent.


C'est déjà le cas pour presque toutes les voitures d'aujourd'hui, ce sont des compétences de hacker qu'il faut pour ouvrir les portes et les démarrer, du coup elles ne sont pas du tout abimées pour la revente dans les pays de l'Est.

Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]