Freebox : Free va publier les codes sources

Le par  |  4 commentaire(s)
LogoFree

Free s'est enfin décidé à publier les codes sources des logiciels open source embarqués dans sa Freebox, ce qui devrait satisfaire les différents acteurs du monde du libre.

LogoFreeSi le fournisseur d'accès Free est l'acteur le plus en adéquation avec le monde du libre, force est de constater qu'il n'a pas toujours respecté correctement l'utilisation de la licence GPL.

C'est ainsi que trois développeurs des logiciels Iptables et BusyBox ont assigné le FAI en justice en 2008, pour avoir violé la licence GPL en proposant des logiciels libres sans leurs sources dans les Freebox.

À ce moment-là, le PDG Xavier Niel avait soutenu que la Freebox était simplement prêtée et non distribuée dans un commerce, soulignant qu'il respectait de ce fait la licence GPL.

Cette mésaventure est sur le point de s'achever, puisque Free vient d'annoncer par le biais de ses nouvelles conditions générales de vente ( applicables au 1er août ) que ses abonnés pourront consulter les logiciels libres utilisés sur leur Freebox, leurs auteurs, mais aussi télécharger leurs codes sources et consulter les licences.

Pour accéder à ces informations, il faudra passer par cette adresse, non encore accessible pour le moment.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #815391
"À ce moment-là, le PDG Xavier Nidel ", Ils ont changé de direction chez FREE? Ce n'est plus Xavier Niel ?
Le #815411
Niel n'est pas PDG si je ne m'abuse. Il est vice president et directeur de la stratégie commerciale.
Le #815541
Ca y est les terroristes du libre ont gagnés...
Le #815651
@oldjohn:

Rien n'oblige Free a utiliser des logiciels libres, par contre, si ils le vont, la licence oblige de laisser le code libre et accessible.

Y'a aucun "terroriste" la dedans, c'est donnant donnant, sans aucune obligation d'utilisation / monopole d'imposé.

Si on veut garder ça secret, rien n'empeche d'utiliser des équivalent propriétaire fermé, ou encore de développer soit même les outils.


Par contre, utiliser des logiciels libres, sans en respecter la licence, c'est exactement comme utiliser un logiciel commercial sans le payer, en le copiant, diffusant, .... Et bizarrement, y'a 2 points 2mesures: quand c'est un logiciel libre qui se fait piller, c'est pas grave, quand c'est un logiciel propriétaire, mon dieu, c'est la mort de l'économie, des saletés de pirates....

Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]