Freescale i.MX535 : processeur d'applications ARM 1 GHz

Le par  |  0 commentaire(s)
Freescale logo

Si le salon Computex permet de découvrir de nouvelles tablettes et autres produits mobiles, c'est aussi grâce aux avancées des processeurs d'application embarqués. Freescale en dévoile une nouvell itération avec la plate-forme Freescale i.MX535.

Freescale logoQuand Microsoft a dévoilé son concept de tablette Origami en 2006, les produits qui en ont découlé coûtaient aussi cher qu'un bon ordinateur et avaient une autonomie de 2 à 3 heures, condamnant irrémédiablement les premières tentatives, même si elles ont permis de défricher les voies qui mènent aux produits actuels.

En effet, de gros progrès ont été réalisés en matière de processeurs mobiles, avec des efforts sur la miniaturisation, les rapports de performances et de consommation d'énergie et l'intégration des technologies communicantes.

Derrière les smartphones et tablettes du marché, il y a des processeurs d'application toujours plus perfectionnés et chaque fondeur dispose de sa propre solution et cherche à séduire les fabricants de matériels électroniques.

Freescale avait suivi Qualcomm dans l'exploration du concept smartbook, ces appareils mobiles présentant diverses formes, de la tablette au pseudo-netbook en passant par les lecteurs d'ebooks, utilisant une architecture ARM. Il avait annoncé à cet effet la plate-forme matérielle i.MX51 ( dont la variante i.MX515 ) spécialement tournée vers ces nouveaux produits, qui a remporté 50 design wins ( ce qui ne veut pas forcément dire 50 produits commercialisés ).


Freescale i.MX535 : un processeur d'applications polyvalent

Poursuivant dans cette voie, le fondeur américain annonce à l'occasion du salon Computex 2010 de Taipei la plate-forme Freescale i.MX535 utilisant toujours un coeur ARM Cortex-A8 cadencé à 1 GHz ( voire 1,2 GHz avec une version qui sera dévoilée plus tard dans l'année ) et offrant du décodage vidéo 1080p, de l'encodage 720p, des capacités graphiques renforcées et un bus mémoire 400 MHz supportant des dalles LCD de plus grandes dimensions par rapport au i.MX51.

Elle comprend des connecteurs et interfaces pour supporter la mémoire DDR3, Serial ATA, LVDS, Ethernet et jusqu'à 4 ports USB. Capable de gérer de la visioconférence HD en duplex, la plate-forme i.MX535 est également optimisée pour supporter la technologie Flash 10.1 et peut tourner sur Android, Windows Embedded Compact 7, Linux ou Chromium OS.

La plate-forme i.MX535 de Freescale sera disponible à partir du premier trimestre 2011. Sa roadmap comprend des variantes qui tireront parti des possibilités du dual core et du multicore.

 

Note : ne pas confondre le terme générique smartbook avec smartbook AG qui est une marque déposée

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]