Gabe Newell : Non, Valve n'espionne pas l'historique Internet des joueurs

Le par  |  2 commentaire(s) Source : The Verge
Valve gabe newell

La polémique enfle depuis deux jours après une publication sur la plateforme Reddit laissant entendre que le module anti-triche de Valve pourrait en réalité espionner l'historique web des joueurs PC. Aujourd'hui Gabe Newell se défend de toute intrusion dans la vie privée des joueurs.

Cela fait deux jours que le débat est lancé sur la plateforme de discussion Reddit, un utilisateur ayant laissé entendre que le module VAC ( Valve Anti Cheat ) présent dans Half-Life 2 permettrait à Valve de récupérer des données concernant l'historique de navigation des joueurs.

Selon l'utilisateur, le module censé prévenir l'utilisation de hacks et autres modules de triche aurait détourné une partie de son trafic Internet avant de le renvoyer vers Valve. Il suggère ainsi que Valve pourrait disposer d'une vue sur ses habitudes de connexion.

C'est sous la forme d'un petit texte façon question et réponses que Gabe Newell a ainsi mis un terme au débat :

  • Est-ce que nous envoyons l'historique Web à Valve ? Non
  • Est-ce que l'on s'intéresse aux sites pornos que vous visitez? Oh mon dieu, mon cerveau vient juste de fondre.
  • Est-ce que Valve utilise son service markéting à des fins diaboliques ? Je ne pense pas, mais vous avez raison de nous interpeler si la confiance n'est plus là. Nous travaillons dur pour gagner et conserver votre confiance.

steam Vac 1 Gabe Newell a également expliqué les raisons du détournement de données DNS par le module VAC, précisant que les modules de triche les plus avancés profitent aujourd'hui d'un abonnement et sont payants. Beaucoup fonctionnent avec des DRM pour s'assurer que les abonnements sont bien maintenus pour profiter des logiciels de triche, ces cheats communiquent alors vers un serveur DRM qui confirme l'état de l'abonnement du client. Une procédure qui laisse des traces et qui peut être repérée par le module VAC.

Le module VAC aurait utilisé cette surveillance DNS pendant une période d'environ 13 jours consécutifs pour un ensemble de cheats connus. 570 tricheurs auraient ainsi été bannis grâce à cette fonction spécifique. Malheureusement, la technique est rapidement devenue obsolète, les hackers s'adaptant très vite aux modules anti triche.

Gabe Newell regrette aujourd'hui que l'affaire ait pris tant d'importance sur un malentendu. Pour autant, si c'était à refaire, rien ne serait modifié. Pour lui, le module de protection antri triche doit conserver ses parts de mystère pour se vouloir particulièrement efficace.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1660912
Jamais compris les cheateurs, quelle gloire à tricher ???

Et sinon le plus important, il sort quand l'épisode 3 bordel !
Le #1661892
surtout quand y a rien à gagner...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]