Galileo : les premiers satellites en orbite dès 2010

Le par  |  3 commentaire(s)
Logo ESA

L'Agence Spatiale Européenne (ESA) a signé deux contrats concernant la construction de satellites Galileo lors du salon du Bourget.

Logo ESAAprès les péripéties qui ont entouré sa fondation au niveau européen ( voir notre dossier ) et qui ont bien failli conduire à son abandon, c'est le temps de la négociation des contrats pour le système de navigation par satellite européen Galileo.

L' Agence Spatiale Européenne ( ESA ), maître d'oeuvre de son déploiement, annonce avoir signé à l'occasion du salon du Bourget les deux premiers contrats concernant la construction de la constellation de satellites.

Pou s'assurer que les premiers satellites seront lancés dès 2010, l' ESA a voulu négocier deux contrats, l'un de 7 millions d'euros avec EADS Astrium GmbH et l'autre, de 10 millions d'euros avec le consortium germano-britannique OHB-System / SSTL ( Surrey Satellite Technology Ltd ).


Premiers lancements en 2010
Galileo satInterrogé par Reuters, Jean-Jacques Dordain, directeur général de l' ESA, a confirmé que le lancement des deux premiers satellites Galileo devrait intervenir au mois de septembre 2010 et les deux suivants quelque part entre fin 2010 et début 2011.

A terme, 30 satellites doivent constituer la constellation Galileo, créant une indépendance européenne vis à vis du système GPS américain et de nombreux débouchés économiques. Si le calendrier actuel est respecté, le système de positionnement devrait être opérationnel en 2012-2013...soit avec 5 années de retard sur les prévisions initiales.

Il faut dire que le maintien de Galileo a fait l'objet d'intenses débats et que le projet ne doit sa survie qu'à la volonté européenne de garantir son indépendance dans le domaine spatial et au choix d'un financement public supporté par l' Union européenne.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #476101
Sauf erreur de ma part, deux satellites de Galileo sont déja en orbite au jour d'aujourd'hui.

Le #476111
Giove A et Giove B, satellites de test permettant de valider les paramètres et de maintenir une diffusion du signal Galileo, obligatoire pour conserver le droit d'exploitation des fréquences.
deathscythe0666 Hors ligne VIP 5898 points
Le #476121
Oui, il s'agit des satellites Giove-A et Giove-B. Ils sont prévus (du moins pour Giove-A) pour durer 2 ans (d'où l'existence de Giove-A2, prêt au lancement en cas de défaillance de Giove-A) et ont été lancés à des fins de test.

Cependant, pour localiser la cellule réceptrice, il est nécessaire de disposer de 4 satellites donc deux de plus que l'état actuel.

De plus, la constellation Galileo prévoit de disposer de 30 satellites sur 3 orbites, de façon à assurer le service sur l'ensemble de la planète et de façon continue, donc il en manquera toujours 26 à l'issue des contrats passés.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]