Paiement mobile : 108 millions d'utilisateurs en 2010

Le par  |  0 commentaire(s)
Gartner logo pro

Le nombre d'utilisateurs de systèmes de paiement mobile va progresser de plus de 50% en 2010 par rapport à 2009, atteignant les 108,6 millions de personnes, avec une forte représentation en Asie / Pacifique et en Afrique / Moyen Orient, selon Gartner.

Gartner logoLe paiement mobile reste encore une activité marginale, ne touchant que 2,1% de l'ensemble des utilisateurs de téléphones portables, mais elle progresse tout de même sensiblement d'une année sur l'autre.

Son attrait varie aussi fortement en fonction de la zone géographique : sur les marchés émergents, cette fonctionnalité peut se substituer à un réseau bancaire faible, voire inexistant, et contribuer au développement économique. Plusieurs initiatives ont été lancées ces dernières années, par des opérateurs ou par des fabricants de terminaux eux mêmes ( Nokia Money, par exemple ).

Conséquence : le cabinet d'études Gartner estime que le nombre d'utilisateurs des services de paiement mobile va atteindre 106,8 millions de personnes en 2010, contre 70,2 millions en 2009, soit une progression de 54,5%.


Succès du SMS
Sans surprise, c'est donc du côté de l' Asie, de l'Europe de l'Est, du Moyen Orient et de l'Afrique que les progressions sont les plus marquées, tandis que l' Europe occidentale et l' Amérique du Nord sont plus en retrait, du fait du grand nombre de moyens de paiement possibles.

Là où le service peut être proposé directement sur les marchés émergents, et qui fait sa force, il a besoin d'être intégré dans une offre plus globale dans les marchés établis et jouer le rôle de canal supplémentaire adapté selon le contexte, en plus des autres offres existantes.

La région Asie / Pacifique est la principale zone géographique concernée par le paiement mobile, avec 62,8 millions d'utilisateurs en 2010, suivie de la zone EMEA ( Europe de l'Est, Moyen Orient, Afrique ) qui devrait compter 27 millions d'utilisateurs, loin devant l'Europe occidentale et l'Amérique du Nord, qui en compteront à elle deux 10,6 millions environ.

Le SMS reste le vecteur dominant pour les services de paiement mobile. Sa facilité d'utilisation et sa compatibilité avec la quasi-totalité des téléphones portables en font un mode apprécié, jusque sur les marchés établis.

La technologie NFC ( Near Field Communication ) pourrait supplanter le SMS dans les années à venir mais elle ajoute un degré de complexité que les différents acteurs doivent d'abord bien intégrer.

Complément d'information
  • Publicité mobile : ça décolle enfin, pour Gartner
    La publicité mobile va générer 3,3 milliards de dollars en 2011, soit plus du double de 2010, avec des perspectives à 20 milliards de dollars d'ici 2015. Les acteurs misant sur cet aspect (Google avec Android, par exemple) peuvent ...
  • Gartner : Android devant Windows Mobile au premier trimestre
    Au premier trimestre, les ventes mondiales de mobiles ont progressé d'un solide 17%, soit 314,7 millions d'unités. Le cabinet d'études Gartner note aussi qu"il s'est vendu plus de smartphones Android que de terminaux Windows Mobile.

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]