La VoIP mobile, évolution incontournable mais problématique

Le par  |  0 commentaire(s)
Skypephone

Plus de 50% du trafic voix mobile passera par la VoIP en 2019. Pour autant, les fondamentaux sont loin d'être présents et les opérateurs mobiles purs risquent de voir une bonne partie de leurs revenus glisser aux mains des acteurs capables de jouer cette carte de la voix sur IP.

Gartner logoLa voix sur IP ( VoIP ) par les réseaux mobiles est une évolution inéluctable du marché de la téléphonie mobile pour le cabinet d'études Gartner. Celui-ci estime que plus de 50% du trafic voix mobile transitera sous forme VoIP d'ici 2019.

Et ceux qui seront capables de fournir un tel service auront l'opportunité de tirer des revenus substantiels du marché mondial de la voix mobile qui pèse actuellement 692,6 milliards de dollars. Ainsi, les opérateurs mobiles purs seront les premiers à voir les revenus du trafic voix s'effriter au profit des acteurs capables de déployer de la VoIP.

Gartner explique qu'il faudra attendre l'émergence des réseaux pseudo-4G, comme le WiMAX ou LTE ( Long Term Evolution ), dont les déploiements devraient être conséquents d'ici 2017, pour que la VoIP Mobile puisse s'épanouir réellement.


De nombreux acteurs potentiels

SkypephoneTole Hart, analyste Gartner, explique qu'un fois les conditions techniques en place, le succès de la VoIP sur réseau mobile s'étendra rapidement. D'ici 10 ans, un bon tiers du trafic voix mobile passera par des portails mobiles tiers, comme ceux de Google, Facebook, MySpace ou Yahoo!.

Pour le moment, les principaux acteurs de la VoIP, comme Skype, Fring ou Truphone, vont transiter les appels essentiellement par WiFi et dans de rares cas directement sur le réseau des opérateurs ( 3 au Royaume-Uni, par exemple ).

Les limitations de débits des technologies 3G ne représentaient pas une alternative très intéressante pour la VoIP mobile, mais les réseaux WiMAX et LTE, ainsi que la croissance des ventes de smartphones fourniront le cadre idéal pour son succès.


Préparer la VoIP mobile dès maintenant
Les opérateurs mobiles ont toujours été très méfiants vis à vis des usages VoIP et les conditions d'utilisation de leurs forfaits data mobiles interdisent l'utilisation de la VoIP sur leurs réseaux, au point que la Commission européenne se demande si cela ne constitue pas une obstruction à lever par voie réglementaire.

Pourtant, affirme Gartner, il ne faudra pas attendre très longtemps avant qu'ils ne commencent à adopter les services VoIP portés par l'augmentation de leur capacité réseau et  la différence de coût par rapport au service voix mobile sur les réseaux 3G.

Finalement, le principal facteur limitant pourrait être la vitesse de déploiement des réseaux pseudo-4G. C'est pourquoi Gartner n'envisage une adoption massive que d'ici dix ans. La voix mobile pourrait alors devenir une option de communication aussi populaire que le SMS ou l'email actuellement et en tous les cas aussi facile et pratique à utiliser.

Complément d'information
  • Publicité mobile : ça décolle enfin, pour Gartner
    La publicité mobile va générer 3,3 milliards de dollars en 2011, soit plus du double de 2010, avec des perspectives à 20 milliards de dollars d'ici 2015. Les acteurs misant sur cet aspect (Google avec Android, par exemple) peuvent ...
  • Gartner : Android devant Windows Mobile au premier trimestre
    Au premier trimestre, les ventes mondiales de mobiles ont progressé d'un solide 17%, soit 314,7 millions d'unités. Le cabinet d'études Gartner note aussi qu"il s'est vendu plus de smartphones Android que de terminaux Windows Mobile.

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]