Google Chrome : 4ème place mondiale après un an d'existence

Le par  |  7 commentaire(s)
Google_Chrome_Logo

Un an après sa sortie surprise, Google Chrome est devenu le quatrième navigateur Web le plus utilisé au monde mais reste encore très loin d'Internet Explorer et Firefox.

Google_Chrome_LogoIl y a un an jour pour jour, Google créait la surprise en annonçant le lancement d'un navigateur Web dont on sait désormais qu'il servira de socle à un futur système d'exploitation d'abord à destination des netbooks. La première version bêta de Google Chrome a été rendue publique le 2 septembre 2008 pour atteindre le statut de version finale en décembre de la même année. Avec sa base open source Chromium, le rythme de développement du navigateur est soutenu, et il ne devrait notamment bientôt plus être l'apanage du seul environnement Windows.

Mais un an après son apparition, on peut se demander si Google a réussi son pari de marquer sa présence dans un secteur dominé par  Internet Explorer de Microsoft. Les statistiques Net Applications du mois d'août apportent quelques éléments de réponse. La part de marché de Google Chrome s'établit désormais à 2,84 %, ce qui ne lui permet pas encore de figurer sur le podium mondial bien que s'en rapprochant avec une quatrième place.

Internet Explorer est placé en première position avec 66,97 %, et son dauphin est Firefox avec 22,98 %. La troisième marche du podium est occupée par Safari avec 4,07 %. Sur les statistiques Net Applications, Google Chrome a tout de même réussi à s'emparer de la place jadis occupée par Opera dont une enthousiasmante version 10 vient de sortir et qui est crédité de 2,04 %.

À peine un mois après son lancement en bêta, Google Chrome avait atteint 1 % de part de marché. Cette part de marché a été doublée entre avril et mai 2009. Une performance notable même si avec un nom comme Google, on aurait pu s'attendre à une montée en puissance bien plus rapide. Il faudra voir si le support multiplateforme, de futurs partenariats comme celui signé avec Sony pour une préinstallation sur certaines machines, voire le Ballot Screen en Europe dans Windows, profiteront à Google Chrome. Ce faisant, reste une tendance qui se dessine à la hausse pour le navigateur.

À l'échelle d'une année, cette tendance est moins marquée pour Safari, tandis que l'on pourrait croire que tant Firefox et Opera ont atteint une limite. Firefox a connu un pic de forme à 23,84 % en avril 2009, et en janvier 2009 pour Opera avec 2,23 %. Pour Internet Explorer, la tendance à la baisse se confirme mois après mois, avec une part de marché passée de 74,18 % en septembre 2008 à donc 66,97 % en septembre 2009.

 

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #513221
En même temps, il y a de plus en plus d'internautes dans le monde, il devient donc de plus en plus difficile pour un nouvel entrant de conquérir une part de marché relative importante.
Le #513231
Pour Google, impossible is nothing. C'est qu'une question de temps. Surtout que le navigateur s'améliore très rapidement.
Le #513341
On ne sait même pas si l'avis de cette news est perso ou est un ensemble d'avis glané ici et là.
Dire après 1 an que google n'a pas réusi son pari c'est montrer signe de méconnaissance du marché, des TCI, du web..

Chrome n'est qu'un élément de la galaxie de services Google.
Déjà c'est Igoogle, hautement personnalisable, copié par IE et ses "accélérateurs".
Google le souligne bien ses services et applications bien que performants sotn en béta, ça n'a rien à voir avec un certain n°1 qui livre des applications, OS en versions finales toutes bugguées.

Dans les années a venir, CHROME prendra les parts de marché là ou est absent firefox, les entreprises grace a ses differents services :
Gmaps
Gmail
Gtransit
Gtalk
Gvidéo
Gbooks
les gens ne vont pas continuer a utilsier internet explorer s'ils ont CHROME avec une intégration parfaite de services rendant la navigation plus rapide, plus aisée, plus intuitive sans compter le passage au cloud computing, la gratuité des services et applications, la publication/numérisation des documents, google mobile/android.
Il n'y a aucun amalgame, chrome c'est le navigateur google, mais chrome c'est plus qu'un navigateur c'est une pyramide de services qui demandent un point d'appui.
Si Google le veut, il prend les sources d'openoffice et sort un Goffice et là on pourra dire adieu a la vache à lait de Microsoft.
D'ailleurs si google subventionne le google summer dont on enetend jamais parlé sur les sites web, s'il "sponsorise" firefox, ce n'est pas pour rien.
microsoft n'a aucun moyen de pression sur google, il ne peut pas refaire le coup de - conseiller à AOL de racheter netscape pour le couler -. D'ailleurs il a coulé les 2.
Chrome il faut l'assimiler à un cheval de troie dans les entreprises, il va faire son bonhomme de chemin , tout doucemement comme le moteur de recherche google pour ensuite avaler internet explorer.Pour l'instant google se réjouit de la place qu'occupe firefox, mais ça ne va pas durer.google va tout doucement s'implanter dans les entreprises et laisser firefox butiner sur Gnu/linux.

Internet explorer c'est quoi, un butineur avec des actives X installé par défaut qui fait le bonheur de tant de boites de sécurité. IE existe depuis plus de 20 ans qu'a-t-il apporté au WEB, dont il ne respecte même pas les standards.

Donc bon marre de la désinformation ou des avis faits à la va-vite.C'est mon avis objectif même si je n'utilise aucun service de google, a part google maps sur Firefox de tant à autres.
Le #513431
Net Application n'est pas fiable. Leurs chiffres changent 1 heure après leur mise en ligne pour mettre Safari en avantage.
De toute façon, ce qu'il ressort des stats c'est que grosso-modo les chiffres ne changent pas. Depuis des années que Firefox est sorti, il tourne toujours aux alentours de 20%, Opera de 2%, etc. Il n'y a que pour IE que les chiffres ont dramatiquement baissé depuis l'époque où Netscape a cessé d'être un concurrent. Mais finalement ces chiffres ne veulent rien dire.
Le #513531
Bonjour sauf que...

moi j'utilise Iron basé sur google Chromium mais avec l'espionnage en moins tout en gardant un maximum de performance... et ce naviguateur qui commence d'être de plus en plus utilisé n'est pas détecté comme Chrome...

plus d'infos :
http://www.srware.net/en/software_srware_iron.php

libre, gratuit et en français (version portable existante)
Le #516411
DMZ : "IE existe depuis plus de 20 ans qu'a-t-il apporté au WEB, dont il ne respecte même pas les standards."
Bien plus que tu veux l'admettre.

" copié par IE et ses "accélérateurs"."
La bonne blague sachant que :
1/ ça n'a rien à voir
2/ les accélérateurs étaient dispo bien avant la sortie de Chrome

De deux choses l'une, sois tu le savais et tu prends les gens pour des idiots, soit tu ne le savais pas et tu oses l'ouvrir et porter des accusations sur un sujet que tu connais pas un poil. Dans les deux cas, il aurait mieux fallut te taire.

PS : aucun navigateur ne respectent les "standards" (tu voulais dire recommandations je suppose)
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]