Google : un rachat pour collaborer avec Microsoft Office

Le par  |  1 commentaire(s)
DocVerse

Google annonce l'acquisition de la société DocVerse. Une stratégie pour attirer les utilisateurs de Microsoft Office.

DocVerseAprès le rachat de Picnik, Google fait tomber une autre petite société dans son giron. Cette fois-ci il s'agit d'une acquisition dans le domaine de la bureautique en ligne avec DocVerse, et Google d'évoquer ainsi le " futur des applications de productivité " en mode Cloud Computing.

La firme de Mountain View dresse toutefois un constat : celui de l'attachement des utilisateurs aux applications de bureau plus traditionnelles. Elle escompte ainsi faciliter la transition vers le Cloud Computing via une interopérabilité avec des applications comme Microsoft Office.

" Avec DocVerse, les gens pourront commencer à faire l'expérience de certains des avantages de la collaboration basée sur le Web en utilisant les applications traditionnelles Microsoft Word, Excel et PowerPoint "

, indique Jonathan Rochelle, chef de produits Google.

La première étape de l'intégration de l'équipe DocVerse au sein de Google sera la " création d'un pont entre Microsoft Office et Google Apps ", expliquent les fondateurs de la société basée à San Francisco qui ont auparavant travaillé pour... Microsoft.

DocVerse propose un plugin pour Microsoft Office qui s'intègre à Word, PowerPoint et Excel. Il offre des fonctionnalités de travail collaboratif avec synchronisation de n'importe quel document via Internet. Les documents peuvent être consultés en ligne ( et collaboration ) depuis tous les navigateurs, sans l'ouverture d'une application Office.

Récemment, Google a fait état de ses efforts en matière de prévention des pertes de données en explicitant son système de réplication synchrone des données mis en place pour Google Apps ( Gmail, Google Docs, Google Agenda, Google Sites ). Toutes les actions sont répliquées de manière simultanée dans deux centres de données en même temps. De quoi pallier quasi instantanément l'éventuelle défaillance d'un data center.

La semaine dernière, c'est Steve Ballmer, le PDG de Microsoft, qui a déclaré " sa flamme " au Cloud Computing. Une notion désormais présentée comme indissociable de tous les produits développés par le géant du logiciel. Le rachat de DocVerse par Google titillera peut-être le bouillonnant Ballmer.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #607521
ah le cloud computing. Ou comment se retrouver prisonnier assez facilement d'un modèle économique.

A réflechir, donc !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]