Taiwan demande à Google Earth de flouter ses installations militaires en Mer de Chine

Le par  |  8 commentaire(s) Source : AFP
Google Earth Taiping vignette

En pleine montée des tensions et revendications des îles de Mer de Chine, Taiwan demande à Google de flouter les images satellite de l'archipel des Spratleys et notamment de sa plus grande île, Taiping, qui pourrait receler des infrastructures militaires.

Les tensions sont vives entre les différents pays asiatiques bordant la Mer de Chine et certains des archipels font l'objet de multiples revendications. C'est le cas des îles Spratleys, revendiquées par plusieurs pays (notamment de la Chine), et dont l'île principale, Taiping, est sous le contrôle de Taiwan.

Un phare à énergie solaire y a été installé mais l'installation s'est accompagnée de la mise en place d'installations militaires dont le ministre de la défense taiwanais, Feng Shih-kuan, a demandé à Google de flouter les images satellite de la zone dans l'application Google Earth., invoquant le cadre de "la protection des secrets militaires et de la sécurité".

Taiwan Taiping Google Earth

Les prises de vue satellite de Taiping montrent notamment une structure circulaire et des avancées en Y dans la mer sur la côte nord-ouest de l'île.

Les revendications chinoises sur la Mer de Chine méridionale ont été en grande partie rejetées en juillet dernier par la Cour permanente de La Haye et l'île de Taiping a été considérée comme trop petite pour constituer une zone économique exclusive, décision contestée depuis par la Chine et Taiwan.

Ce n'est pas la première fois que Google fait l'objet de demande de retraits ou de floutage de zones sensibles, pour des raisons militaires mais aussi parfois pour des revendications territoriales ou politiques.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1924146
En espérant que la nouvelle apparaisse après l'action de floutage, sinon ce n'est pas très malin de la part de leur "service de communication".
Le #1924151
Ah, ah, ah, comme si la Chine et les autres grandes puissance n'ont pas de meilleurs satellites que ceux utilisé spar Google ! Qui peut penser qu'ils ont besoin de Google earth pour espionner ? Quelle bande de cons...
Le #1924159
cycnus a écrit :

Ah, ah, ah, comme si la Chine et les autres grandes puissance n'ont pas de meilleurs satellites que ceux utilisé spar Google ! Qui peut penser qu'ils ont besoin de Google earth pour espionner ? Quelle bande de cons...


Oui, c'est clair.
Les seuls qui sont obligés de passer par Google, ce sont les terroristes, et taiwan n'est pas vraiment visés par eux...
Le #1924162
Je ne vois pas trop où est le problème.
Les centrales nucléaires sont aussi floutées chez nous.
Enfin, j'ai vérifié et plus exactement, elles ne sont plus toutes floutées, par exemple celle de Cruas, on voit que c'est bien tout le terrain qui est flouté, alors qu'une autre, comme St Laurent des Eaux, est bien visible.
Aussi par curiosité, j'ai regardé la base aérienne de mon service militaire (BA133), elle est à moitié floutée.
Enfin bref, il est clair que ce n'est pas un floutage Google earth qui va faire défaut à une nation disposant de ses propres spoutniks espions.
Le #1924168
Ils ont peut-être peur de la Chine... Ha oui... C'est chinois maintenant, suis-je distrait.
Le #1924194
yam103 a écrit :

Je ne vois pas trop où est le problème.
Les centrales nucléaires sont aussi floutées chez nous.
Enfin, j'ai vérifié et plus exactement, elles ne sont plus toutes floutées, par exemple celle de Cruas, on voit que c'est bien tout le terrain qui est flouté, alors qu'une autre, comme St Laurent des Eaux, est bien visible.
Aussi par curiosité, j'ai regardé la base aérienne de mon service militaire (BA133), elle est à moitié floutée.
Enfin bref, il est clair que ce n'est pas un floutage Google earth qui va faire défaut à une nation disposant de ses propres spoutniks espions.


Bah du coup, les terroristes n'ont plus qu'à chercher des flous
Le #1924506
Ulysse2K a écrit :

Ils ont peut-être peur de la Chine... Ha oui... C'est chinois maintenant, suis-je distrait.


Comme Hong Kong, rétrocédé à la Chine par les Britanniques en 1997 !
Le #1924736
... profitons en, ont sera bientôt tous chinois ...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]