Google n'échappe pas au ralentissement de l'économie US

Le par  |  2 commentaire(s)
Google logo

Malgré de bons résultats financiers, Google n'a pas répondu aux attentes de Wall Street ce qui est assez rare pour le chef de file du secteur Internet.

Google logoC'est donc la période des résultats financiers, et après Microsoft notamment, Google y est allé de son petit communiqué pour annoncer pour le deuxième trimestre de son exercice en cours, un bénéfice net de 1,25 milliard de dollars à comparer aux 1,31 milliard du trimestre précédent et 925 millions de la même période l'année dernière. Le chiffre d'affaires à lui atteint 5,37 milliards de dollars, en augmentation de 3 % par rapport au premier trimestre et de 39 % par rapport au second trimestre 2007.

A l'instar de Microsoft, Google par la voix de son PDG Eric Schmidt parle d'un " environnement économique difficile " dont les effets ont cependant été limités grâce à une forte croissance à l'international (trafic Internet) qui représente désormais 52 % des revenus de la société.

Pour l'avenir, Schmidt évoque l'intégration de la régie publicitaire DoubleClick rachetée 3,1 milliards de dollars en 2007 pour le placement de bannières publicitaires. Pour le trimestre clos au 30 juin 2008, les recettes des publicités placées sur les sites de Google ont généré 3,53 milliards de dollars, soit 66 % des recettes publicitaires, et 1,66 milliard pour les publicités placées sur les sites partenaires.

Néanmoins, les attentes de Wall Street ont été déçues ce qui est assez rare pour Google. Si Google n'a pas à rougir de ses résultats surtout compte tenu du contexte économique actuel, son titre boursier a également connu la chute. Interrogé par Reuters, un analyste de Canaccord Adams a déclaré : " Il est difficile d'applaudir les résultats. Cela fait un choc de voir la meilleure entreprise du secteur décevoir les attentes ".
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #279701
A chaque fois j'hallucine de voir la bourse aussi déconnecté de toute réalité.

Google augmente ses bénéfices de 35% ce qui est beaucoup mieux que la plupart des entreprises (surtout ces temps ci aux USA) et tout ce que les boursicoteurs trouvent à dire c'est : "mouai, bof, on voulait mieux".

Il serait temps que ces gas là se mettent à bosser comme tout le monde plutôt que de passer leur temps à parier sur les résultats trimestriel d'une entreprise (je sais, ils ne parient même pas sur ça mais sur l'évolution de la valeur des actions de ces entreprise là .
Le #280141
+1,
Le jour ou l'on rémunérera le travail plus que l'action, la planète ne s'en portera que mieux, malheureusement ce n'est pas prêt d'arriver.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]