Google : la FTC prête à lancer une enquête antitrust ?

Le par  |  3 commentaire(s) Source : Reuters
FTC logo

Cela fait plusieurs trimestres que la FTC rassemble des éléments tendant à étayer une situation de monopole du groupe américain sur plusieurs secteurs. Une procédure pourrait être lancée avant la fin de l'année.

En prenant un poids économique considérable, capable de destabiliser un secteur entier par ses arrivée et ses décisions, le géant Google devient presque inévitablement une source d'enquête antimonopole pour la FTC ( Federal Trade Commission ) aux Etats-Unis.

Cela fait plus d'un an que la commission rassemble des éléments sur fond de plaintes et de requêtes pour abus de position dominante de la part de sociétés mises en difficulté par l'arrivée écrasante du groupe dans leur domaine.

Et selon Reuters, les éléments obtenus seraient désormais suffisants pour confirmer que Google a profité de son poids économique pour créer des distorsions du jeu de la concurrence à son profit. Une investigation officielle pourrait donc être lancée prochainement, dont les modalités devraient être dévoilées d'ici le début du mois de décembre.

FTC logo Les accusations des sociétés portent notamment sur le fait que Google leur a fait artificiellement perdre de la visibilité dans son moteur de recherche pour mettre en avant ses propres services, que ce soit dans les secteurs du voyage, du commerce ou du divertissement.


Plusieurs champs d'investigation
Google-nouveau-logo Google profite du fait que l'utilisateur de son moteur de recherche clique essentiellement sur les trois premiers choix proposés pour ses requêtes. En y mettant en avant artificiellement ses propres services, le géant leur offre une visibilité que les entreprises du secteur ne peuvent compenser qu'en achetant plus d'espaces publicitaires et de mots-clés à Google, créant un cercle vicieux dans lequel le groupe américain gagne à tous les coups.

Ce n'est pas le seul sujet que la FTC veut mettre au clair. Il y aussi la question de l'usage des brevets essentiels utilisés pour monter des plaintes contre les concurrents dans le secteur mobile. La requête concerne ici plus précisément Motorola Mobility, fabricant de terminaux racheté en 2011 par Google, et la problématique des droits de licence requis lorsque ces brevets entrent dans un cadre FRAND ( Fair, Reasonable and Non Discriminatory ). Le fabricant fait déjà l'objet d'une enquête similaire en Europe.

Google dément naturellement toutes les accusations portées, notamment la mise en place d'un système dévalorisant le référencement de ses concurrents, et se dit prêt à collaborer avec la FTC. L'enjeu est d'importance et le cas de Microsoft, longtemps aux prises avec les régulateurs antitrust, reste dans toutes les mémoires. Les négociations s'annoncent corsées pour éviter les sanctions.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1048292
A quand une enquête sur la FTC et autres instances de "régulations" qui empêchent les petites entreprises innovantes d'émerger et qui font semblant de s'inquiéter des monopoles qu'elles contribuent largement a créer.
Anonyme
Le - Editer #1048502
J'aime bien google et ce qu'il nous a apporté, mais il est vrai que quand ils ont décidé de ne plus référencer les agrégateurs de contenu, d'information par exemple, au profit de leur propre service, je trouve ça très déloyal. De même pour le service de référencement d'offres de vente, ils ont leur propre service, donc ils commencent à ne plus répertorier les "autres"....

Oui, google est très déloyal, mais uniquement car nous lui en avons tous donné les moyens.
Le #1048542
Il est grand temps de démanteler le mammouth!!
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]