Google : 900 M$ pour 6 000 brevets Nortel

Le par  |  0 commentaire(s)
us-patent

Google fait une offre à 900 millions de dollars pour mettre la main sur 6 000 brevets Nortel Networks. Pas pour attaquer mais se protéger.

us-patentActuellement en procédure de faillite, Nortel Networks est enclin à céder près de 6 000 de ses brevets à Google. Le portefeuille de brevets couvre plusieurs domaines allant des télécommunications à d'autres marchés comme la recherche Web et les réseaux sociaux. Nortel Networks cite plusieurs technologies : sans fil, 4G, réseau de données, voix, optique, Internet, semi-conducteurs.

Google a fait une offre à 900 millions de dollars et semble bien parti pour remporter ces brevets à moins qu'un autre acteur ne propose mieux. La firme de Mountain View justifie son offre par la nécessité de se protéger contre des actions en justice, et porte un regard critique sur certaines procédures intentées aux États-Unis.

" Certaines plaintes ont été déposées par des personnes ou sociétés qui n'ont jamais rien créé ou d'autres qui sont motivées par le désir de bloquer des produits concurrents ou de profiter du succès de la nouvelle technologie d'un rival ". Un constat dressé par Google dont on ne sait pas à qui il s'adresse exactement.

Oracle ? Actuellement, Google est en bisbille avec Oracle qui l'accuse de violation de brevet portant sur Java  et son utilisation au sein de la plateforme mobile Android. Dans une logique dite de patent troll - des sociétés qui ne produisent rien mais attaquent en justice pour obtenir des royalties sur des brevets - NTP s'en prend également à l'industrie des smartphones.

Google souligne l'ironie de la chose : " l'une des meilleurs défenses contre ce genre de poursuites est de détenir un important portefeuille de brevets ". Si les brevets de Nortel tombent dans l'escarcelle de Google, le groupe estime que cela dissuadera certains acteurs d'engager des poursuites à son encontre. Cela " nous aidera également, nos partenaires et la communauté open source - impliquée dans des projets comme Android et Chrome - à continuer à innover ".

Jusqu'à présent, Google n'a jamais poursuivi quiconque sur la base des brevets qu'il détient. La firme de Mountain n'a du reste jamais été parmi les plus actives en matière de dépôts de brevets, même si une certaine originalité a pu surprendre.

Complément d'information
  • Brevets de Nortel : les étranges mises de Google
    Les sommes proposées par Google lors de l'enchère pour obtenir les brevets de Nortel sont pour le moins étonnantes, allant de la distance Terre-Soleil aux premières décimales du nombre Pi.
  • Les 6000 brevets de Nortel échappent à Google
    Ce n'est finalement pas Google qui devrait mettre la main sur les brevets mobiles de l'équipementier canadien Nortel : un consortium regroupant Apple, RIM, Microsoft, Ericsson, Sony et EMC récupère la propriété intellectuelle pour 4,5 ...

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]