Google : un demi-milliard de publicités retirées

Le par  |  2 commentaire(s) Source : Google
Google-nouveau-logo-possible

L'année dernière, Google a retiré plus de 524 millions de publicités jugées indésirables et a banni plus de 214 000 annonceurs.

Google sait aussi faire le ménage en matière de publicités. Et en 2014, c'est un gros coup de balai qui a été passé. La firme de Mountain View a en effet retiré la bagatelle de 524 millions de publicités dites indésirables. Un chiffre en augmentation de 50 % sur un an.

Dans le cadre de cette procédure de grand nettoyage en continu, le nombre d'annonceurs bannis a par contre diminué de 20 % pour un total de 214 000. Davantage de publicités indésirables mais moins d'annonceurs indélicats, du moins pour ceux détectés par les technologies anti-fraude de Google.

Cela a de l'importance car il en va de la réputation et de la confiance accordée en l'écosystème publicitaire mis en place par Google. Une publicité indésirable peut avoir pour objectif de vendre des produits contrefaits, arnaquer des consommateurs ou encore diffuser des logiciels malveillants.

Un spécimen détecté l'été dernier et donné en exemple est un ensemble de publicités pour des locations de vacances. Les publicités étaient réelles mais ces locations ne l'étaient pas. Une arnaque le temps de convaincre des utilisateurs de faire une avance auprès d'une société s'évanouissant par la suite dans la nature.

C'est par contre à la demande d'une association américaine que Google avait retiré des publicités trompeuses. Lors de recherches sur des cliniques pratiquant l'avortement, il apparaissait des publicités pour des centres préconisant une autre solution. Une manipulation qui était l'œuvre de militants anti-IVG.

Dans l'infographie ci-dessous, Google résume son combat contre les publicités indésirables en 2014 :

Google-publicites-indesirables-2014

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1832135
Euh, mettre en exergue des publicités pour se faire avorter est plutôt glauque. Pas de quoi en faire un exemple, même si le politiquement correct en cours prétend le contraire.
Le #1832146
Il me semble que c'est plus pour des pub arnaqueuses.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]