Google aurait pu racheter Tesla Motors en 2013

Le par  |  2 commentaire(s) Source : Bloomberg
Tesla S D

Si actuellement tout semble aller pour le mieux du côté de Tesla Motors, la situation était loin d'être évidente en 2013, au point que le constructeur automobile a failli tomber entre les mains de Google.

En mars 2013, Tesla n'était pas au mieux de sa forme et la firme était loin d'afficher une activité aussi florissante qu'aujourd'hui. Au bord de la faillite parce que ses véhicules électriques n'arrivaient pas à s'imposer aux clients, Elon Musk envisageait de revendre la société à Google.

Sur la pente raide, Tesla avait besoin d'un nouvel élan, et son fondateur milliardaire Elon Musk s'est tourné vers un ami de longue date en la personne de Larry Page, suggérant à Google de racheter sa société tout en y investissant 5 milliards de dollars pour développer les capacités industrielles de la marque nécessaire à son envol.

Tesla superchargers Il est aujourd'hui impossible de savoir réellement quelle était la nature de l'offre, mais Bloomberg évoque le fait que Tesla était valorisée à 6 milliards de dollars à l'époque. Elon Musk ne souhaitait pas abandonner sa société pour autant, et l'accord prévoyait de le conserver à la tête de la firme pendant 8 ans, ou au moins jusqu'au développement de la troisième génération de véhicule électrique orienté vers le grand public.

Toujours selon Bloomberg, les négociations étaient sérieusement engagées entre les deux entités, Larry Page aurait même " accepté l'intégralité des propositions et validé l'accord". Les avocats des deux firmes auraient alors passé plusieurs semaines à débattre des modalités juridiques de la transaction, sans que cela n'aboutisse jamais sur une quelconque signature.

Entre temps, les ventes de Tesla ont commencé à décoller et la firme a enfin affiché un premier trimestre positif de 11 millions de dollars pour un chiffre d'affaires de 562 millions. Suite à cela, le cours des actions Tesla a doublé en bourse et du jour au lendemain, le constructeur était dans la capacité de rembourser ses emprunts ( 465 millions de dollars empruntés au ministère de l'énergie américain). Elon Musk a ainsi rapidement annoncé à Google que la firme n'avait plus besoin d'aide.

L'année passée, c'était Apple qui était supposée s'intéresser à Tesla, qu'il s'agisse d'un rachat ou d'un investissement dans la société, sans que rien ne s'officialise pour autant. Selon certaines informations, Apple aurait été prête à débourser 75 milliards de dollars pour racheter Tesla...

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1840046
Se lancer dans l'automobile est un investissement geant, et un risque violent.
Meme gogole ne peut pas tout gerer.

Tant mieux pour Tesla.
Le #1840080
Tesla nous la mette profond et prennent une avance considérable dans l'auto electrique.... on passe vraiment pour des con avec nos daube renault qui ne dépassent pas 160km d'autonomie....
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]