Google teste la recherche plus personnelle

Le par  |  2 commentaire(s) Source : Google Operating System
Google_Preferred_sites

Après SearchWiki, Google continue d'expérimenter la recherche Web personnalisable par l'utilisateur via Preferred sites. Une expérimentation qui n'a toujours pas franchi l'Atlantique.

Google_Preferred_sitesAvec sa nouvelle fonction Preferred sites à l'essai, le moteur de recherche Google se met à l'écoute des utilisateurs. Connecté à son compte Google, ce dernier établit une liste de ses sites préférés sur lesquels il a par exemple pour habitude d'aller chercher de l'information dans un domaine particulier qui l'intéresse. Afin de dresser sa liste le plus rapidement possible, l'utilisateur est aiguillé par Google qui va piocher dans l'historique de navigation et autres données disponibles dans son compte. Une recherche Google s'effectue alors en priorité sur les sites répertoriés dans les préférences.

Preferred Sites vient compléter SearchWiki permettant à l'utilisateur de réorganiser la page de résultats, et plus encore... de la personnaliser. Google poursuit donc son expérimentation de la recherche personnelle même si on ne sait pas véritablement si cela va déboucher sur de futures options proposées à l'ensemble des utilisateurs. Cela dépendra vraisemblablement des retours d'expérience.

Ce qui est pour le moment plutôt désagréable est que cet effort de personnalisation qui plaira ou pas, ne peut pas être testé par des internautes autres que ceux qui résident aux Etats-Unis. Du moins pour le moment alors que le centre d'aide de Google parle déjà de Preferred sites. On a connu Google plus ouvert à ce niveau.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Anonyme
Le #398421
Le #398531
@petitlutinmalin
Sans remettre en cause le coté big brother de google/Microsoft/yahoo et facebook

Cette histoire est vraiment montée en épingle.
Bien sur il y a beaucoup d'informations que cet utilisateur (comme beaucoup d'autres) à volontairement fournies

mais il faut être réaliste, qui est intéressé par ces informations ??
pas grands monde en fait.
-Les publicitaires sont plus intéressé par les données statistiques
-Les utilisateurs lambda ont 140 Millions de compte facebook a visiter

plus problématique : les personnes liés au travail:
-Recruteur (sympa la photo ou tu sort de soirée)
-collègues
je pense que c'est surtout le mélange des genre travail/loisirs qui va poser des problèmes surtout au début, ou il n'y a pas vraiment de moyen simple de faire ce genre de distinction dans les outils

Enfin c'est un bon exemple : montrez vous intelligent dans le choix des informations que vous rendez publiques
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]