Street View : l'Italie serre la vis

Le par  |  5 commentaire(s) Source : AFP
Street-View-Espagne

L'Italie a décidé d'encadrer le fonctionnement du service Street View proposé par Google sur son territoire, avec des règles strictes et des sanctions financières si elles ne sont pas respectées.

Street-View-EspagneStreet View, service de navigation dans les grandes villes du monde proposé par Google et couvrant depuis peu tous les continents de la planète, n'en finit plus d'être malmené dans de nombreux pays où il a osé s'aventurer, que ce soit pour le floutage des visages des passants, le floutage des plaques d'immatriculation, le floutage des habitations ou la collecte des données Wi-Fi. Une vraie levée de boucliers en somme.

Et cette fois-ci, c'est l'Italie qui entend " faire valoir ses droits ", avec une autorité chargée de la protection de la vie privée qui a décidé d'imposer des règles strictes. Le géant californien devra ainsi indiquer au moins trois jours à l'avance sur son site Web les localités où ses voitures passeront, informer les habitants par l'intermédiaire d'au moins deux journaux locaux et d'au moins une station de radio locale et rendre les véhicules équipés des caméras clairement identifiables que ce soit par des autocollants ou des pancartes.

Ces mesures devront permettre aux habitants ne souhaitant pas être photographiés d'esquiver les Google Cars. Et si elles ne sont pas respectées, Google pourrait être sanctionné à hauteur de 180 000 euros par règle violée. Le ton est donné.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #705521
y aurait pas une erreur dans le titre
Le #705531
SERRE la vis.
L'Italie n'est pas un serveur de vis mais un "serreur" de vis.
serrage et non service !
db
Le #705601
"Google pourrait être sanctionné à hauteur de 180 000 euros par règle violée. Le ton est donné."
Aller, demain si mon voisin ne me dit pas bonjour, il devra me payer 1 000 000€ de dommage-intérêt je l'ai décidé...

Depuis quand un Etat (l'Italie en l'occurrence) peut décider du jour au lendemain de mettre en application de nouvelles amendes sans loin, décrets ou autres ???

Vive le grand n'importe quoi...

Et après ça on nous bassine avec l'Europe, blah blah blah...

Et moi, j'ai encore le droit de me prommener dans la rue avec mon APN ???
Le #705611
C'est l'Italie, pays contrôlé par la mafia, du moins en partie.
Le #705771
Y sont fous ces Romains!
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]