Le gouvernement censure Twitter et Facebook après les attentats de Paris

Le par  |  17 commentaire(s)
Twitter-design

Le gouvernement français vient de demander à Twitter et à Facebook la censure de certaines publications ayant rapport avec les attentats de vendredi dernier.

"Par respect pour les victimes et leurs familles, ne contribuez pas à la diffusion des photos des scènes de crime", voilà le message partagé par la Police sur les réseaux sociaux auprès des utilisateurs. Du côté du ministère de l'Intérieur, la requête est moins cordiale, et beaucoup plus directe.

Le ministère a ainsi directement contacté Facebook, Instagram et Twitter en les sommant de bloquer purement et simplement tout partage de photographie ayant attrait aux actes terroristes perpétrés vendredi dernier, notamment celles présentant des scènes macabres de l'intérieur du Bataclan. Une vidéo de propagande de Daech est également visée par cette censure ordonnée.

Les réseaux sociaux ont globalement rapidement réagi, et supprimé les photos au titre d'"atteinte grave à la dignité humaine" et "atteinte au secret de l'enquête". Les clichés ciblés présentent pour la plupart les victimes des attentats dans la salle de concert du Bataclan, un cliché largement repris sur la toile et qui fait même la une d'un journal britannique, avec une lourde polémique à la clé.

Désormais, le gouvernement s'est engagé dans une chasse aux sites diffusant encore ces images, qui ont notamment été reprises par les comptes proches de l'extrême droite pour appuyer leur propagande. Les messages faisant l'apologie du terrorisme sont également particulièrement surveillés à la fois par les réseaux sociaux comme le ministère de l'Intérieur.

Depuis janvier 2015, 295 publications Facebook ont été supprimées suite à l'intervention du gouvernement, un chiffre en hausse du fait des modalités assouplies de la procédure permises par l'aménagement de la loi antiterroriste votée au lendemain des attentats de Charlie Hebdo.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1868432
Il commence a être souvent employé ce mot censure.
Le #1868434
Ce n'est pas de la censure mais faire comprendre que d'un coté une propagation malsaines d'images qui n'ont pas vocation à se balader sur internet et de l'autre côté on gène l'action des enquêteurs et que l'on donne du grain à moudre aux fêlés pour faire une propagande nauséabonde.

Les victimes et leurs familles on le droit à l'image et au respect.
Le #1868450
Tilt56 a écrit :

Ce n'est pas de la censure mais faire comprendre que d'un coté une propagation malsaines d'images qui n'ont pas vocation à se balader sur internet et de l'autre côté on gène l'action des enquêteurs et que l'on donne du grain à moudre aux fêlés pour faire une propagande nauséabonde.

Les victimes et leurs familles on le droit à l'image et au respect.


Je suis d'accord, pour que l'internet entier ne devienne pas un liveleak, et éviter de banaliser les images choquantes.
Après, les malades peuvent toujours aller sur ce site, mais en connaissance de cause.

Le #1868457
D'accord avec Tilt56.
Le #1868459
Ok pour les photos mais attention de pas finir par faire gagner les terroristes :

"Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux."

Benjamin Franklin
Le #1868468
Tilt56 a écrit :

Ce n'est pas de la censure mais faire comprendre que d'un coté une propagation malsaines d'images qui n'ont pas vocation à se balader sur internet et de l'autre côté on gène l'action des enquêteurs et que l'on donne du grain à moudre aux fêlés pour faire une propagande nauséabonde.

Les victimes et leurs familles on le droit à l'image et au respect.


Deux poids, deux mesures.

Un certain enfant syrien noyé et qui s'est échoué sur une plage a eu droit à une sacré publicité.

Pour reprendre une célèbre phrase, quand il n'y a qu'une victime, ça va, c'est quand qu'il y en a plusieurs que ça pose problème ?
Le #1868473
LGdotfr a écrit :

Tilt56 a écrit :

Ce n'est pas de la censure mais faire comprendre que d'un coté une propagation malsaines d'images qui n'ont pas vocation à se balader sur internet et de l'autre côté on gène l'action des enquêteurs et que l'on donne du grain à moudre aux fêlés pour faire une propagande nauséabonde.

Les victimes et leurs familles on le droit à l'image et au respect.


Deux poids, deux mesures.

Un certain enfant syrien noyé et qui s'est échoué sur une plage a eu droit à une sacré publicité.

Pour reprendre une célèbre phrase, quand il n'y a qu'une victime, ça va, c'est quand qu'il y en a plusieurs que ça pose problème ?


Exact.
Le #1868477
Sicyons a écrit :

LGdotfr a écrit :

Tilt56 a écrit :

Ce n'est pas de la censure mais faire comprendre que d'un coté une propagation malsaines d'images qui n'ont pas vocation à se balader sur internet et de l'autre côté on gène l'action des enquêteurs et que l'on donne du grain à moudre aux fêlés pour faire une propagande nauséabonde.

Les victimes et leurs familles on le droit à l'image et au respect.


Deux poids, deux mesures.

Un certain enfant syrien noyé et qui s'est échoué sur une plage a eu droit à une sacré publicité.

Pour reprendre une célèbre phrase, quand il n'y a qu'une victime, ça va, c'est quand qu'il y en a plusieurs que ça pose problème ?


Exact.


Et bien.. le monde n'est pas prêt de changer si on met à quantifier de cette façon.
Le #1868482
Ils devraient aussi demander a Facebook et tweeter d'effacer tout les compte de propagande de daesh , ça serait bien aussi non ??
Le #1868484
Tilt56 a écrit :

Ce n'est pas de la censure mais faire comprendre que d'un coté une propagation malsaines d'images qui n'ont pas vocation à se balader sur internet et de l'autre côté on gène l'action des enquêteurs et que l'on donne du grain à moudre aux fêlés pour faire une propagande nauséabonde.

Les victimes et leurs familles on le droit à l'image et au respect.


Je comprend largement ta position, mais je reste partagé sur la question. Je pense aussi que ce n'est pas au gouvernement de dire ce que l'on a le droit ou pas de voir surtout quand ce gouvernement a un part de responsabilité.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]