GPS : TomTom et Garmin ébranlés par l'annonce de Nokia

Le par  |  0 commentaire(s)
Nokia Ovi Cartes logo pro

De la même façon que l'arrivée de Google Maps Navigation a fait chuter les cours en bourse des leaders mondiaux Garmin et TomTom, l'annonce de la gratuité du logiciel de navigation Ovi Cartes de Nokia a perturbé le secteur.

Logo NokiaSuivant les traces de Google Maps Navigation, Nokia a annoncé hier la gratuité de son logiciel de navigation GPS Ovi Cartes pour une dizaine de ses terminaux et préparant une stratégie qui doit faire du GPS une fonctionnalité de base dans ses gammes.

En mettant gratuitement à disposition des utilisateurs cartographie étendue, guidage vocal et certaines options, le géant finlandais porte à son tour un rude coup aux acteurs de la navigation GPS dont les modèles économiques reposent sur des abonnements ou des achats de cartes.

Et si l'initiative attaque frontalement Google et sa plate-forme Android, elle touche également des acteurs comme TomTom ou Garmin qui, comme lors de l'annonce de Google Maps Navigation, ont vu leur cours en bourse chahuté.


Des conséquences à plusieurs niveaux
Le cours de TomTom a ainsi connu une chute d'environ 10% et celui de Garmin de plus de 4% dans les heures qui ont suivi l'annonce de Nokia, alors qu'ils sont déjà en lutte pour se maintenir sur un marché qui se tasse et est de plus en plus concurrencé par les téléphones GPS.

Nokia Ovi Cartes logo proD'autre part, la gratuité d'Ovi Cartes pourrait toucher de plein fouet les acteurs entièrement tournés vers les applications de navigation qui auront bien du mal à mettre en avant leurs solutions payantes. Car si Google Maps Navigation n'est ( pour l'instant ) disponible qu'aux Etats-Unis, le logiciel de Nokia est dès à présent disponible partout dans le monde.

Pour les analystes, il faut aussi s'attendre à une vague d'acquisitions de la part des fabricants de mobiles et smartphones pour s'assurer de disposer à leur tour d'un logiciel de navigation GPS à fournir gratuitement sur leurs appareils.

Mais pour Nokia, il faudra également parvenir à générer des revenus à partir d'options payantes alors que les services de navigation d' Ovi Cartes généraient un tiers des 2 milliards d'euros tirés des services. Une partie de cette manne pourra éventuellement être compensée par l'augmentation des ventes de terminaux.

Il reste à voir quelle sera la réaction des acteurs TomTom et Garmin, qui ont l'avantage de maîtriser hardware et software mais sont confrontés à une guerre des prix tirant les marges vers le bas. Tout en restant sur le segment des PND ( Personal Navigation Devices ), il existe pour eux d'autres opportunités comme le marché de l'automobile.

Garmin s'est également associé à Asus pour produire des terminaux mobiles dédiés au GPS. Du côté de TomTom, on est plus circonspect face à l'univers mobile. Mais la nouvelle donne pourrait obliger à revoir les stratégies.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]