Du graphène pour des protections pare-balles plus efficaces

Le par  |  8 commentaire(s) Source : RedOrbit
pare balle graphène

Chaque mois, les études sur le graphène débouchent sur de nouveaux secteurs d'applications possibles pour ce supermatériau, et cette fois ce serait dans le domaine des protections pare-balles qu'il permettrait de réaliser des avancées significatives.

C'est dans le journal Science que l'Université Rice et l'Université du Massachusetts dévoilent les résultats de tests menés sur des gilets pare-balles réalisés en partie à l'aide de graphène.

pare balle graphène Les chercheurs ont réalisé des tests balistiques à petite échelle en projetant des sphères de silice sur des morceaux de carbone pure. Ils ont ainsi démontré que le graphène était plus performant que l'acier quand il s'agissait d'absorber un impact.

Le matériau testé est composé d'une unique couche de carbone assemblé en forme de nid d'abeille. Il est fin, résistant, flexible et peut conduire la chaleur et l'électricité.

En étudiant la réaction de la matière lors de l'impact au microscope électronique, les chercheurs ont constaté que le graphène dissipait l'énergie en s'étirant sous la forme d'un cône avant de rediriger la force vers l'extérieur du point d'impact. Ses capacités de résistance et d'élasticité lui permettraient d'absorber des impacts 8 à 10 fois supérieurs à ceux de l'acier. Néanmoins, lorsque les balles viennent à traverser, le trou laissé est plus important qu'avec une protection en acier.

En théorie, l'utilisation du graphène dans des protections pare-balles pourrait permettre de proposer des protections plus légères et plus souples que les traditionnelles plaques balistiques en céramique ou les protections simples en kevlar.

Malheureusement, du fait de l'impossibilité actuelle de produire du graphène en très grande quantité, aucun test avec des armes à feu réelles n'est envisageable immédiatement. Si les techniques de production évoluent dans les années à venir, on pourrait obtenir un matériau deux fois plus résistant que le Kevlar qui pourrait également mieux absorber les chocs et donc limiter les traumas suite aux impacts.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1821275
"et donc limiter les traumas suite aux impacts."
=>-tismes
Le #1821276
bugmenot a écrit :

"et donc limiter les traumas suite aux impacts."
=>-tismes


Me semble que le traumatisme est la conséquence du trauma (blessure). Donc éviter les traumas (blessures) éviterait les traumatismes (rester paralysé suite à une blessure par ex)
Le #1821301
Super !!!!

- Et sinon, on en a combien du graphène ?
- 7 kilos, mais on en reçoit 26 grammes dans 1 semaine...
Le #1821317
chibre a écrit :

bugmenot a écrit :

"et donc limiter les traumas suite aux impacts."
=>-tismes


Me semble que le traumatisme est la conséquence du trauma (blessure). Donc éviter les traumas (blessures) éviterait les traumatismes (rester paralysé suite à une blessure par ex)


Oula... pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ?
Larousse à la rescousse http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/trauma/79274
Le #1821351
C'était pour dire que le mot 'trauma' employé dans la news n'est pas une erreur du rédacteur
Le #1821372
"morceaux" : masculin
"carbone" : masculin
Le #1821379
chibre a écrit :

C'était pour dire que le mot 'trauma' employé dans la news n'est pas une erreur du rédacteur


Et moi c'était pour dire que : depuis quand les articles sont rédigés en langage oral abrégé ?
Le #1822231
Si pas assez de materiau pour faire un gilet, on se contentera volontier de juste une coquille.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]