Grenelle de la téléphonie mobile : les associations conviées

Le par  |  0 commentaire(s)
interdiction mobile

Le Grenelle de la téléphonie mobile, qui devait se tenir le 19 mars prochain, est repoussé à une date ultérieure mais les associations de consommateurs pourront y participer.

interdiction mobileLa question de la dangerosité des émissions de radiofréquences des téléphones portables et des antennes-relais est régulièrement revenu sur le devant de la scène en 2008. Si l'on attend toujours les résultats de l'étude Interphone ( qui pourrait ne pas permettre de trancher la question ), certaines décisions de justice ont commencé à donner raison aux riverains inquiets de la présence d'antenne-relais à proximité de leur habitation, conduisant aux premiers démantèlements de sites.

Déjà, en octobre 2008, le gouvernement avait organisé une réunion pour débattre du sujet et envisager des pistes de réflexion. Mais le consensus scientifique reposant actuellement sur une absence de danger, il n'y avait guère que le bouclier commode du principe de précaution à brandir.

Seul un renforcement de l'information au public et quelques mesures pour limiter la commercialisation de téléphones pour jeunes enfants en était sorti. Mesures largement insuffisantes pour les associations militantes qui n'avaient d'ailleurs pas été conviées et ont répliqué deux mois plus tard en lançant une campagne de sensibilisation au titre sans ambiguïté : " Portables, antennes relais, WiFi : un nouveau TcherMobile ? ".


Les associations présentes au Grenelle de la téléphonie mobile
Le rejet d'un appel de Bouygues Telecom contre le démantèlement d'une de ses antennes-relais a relancé le sujet et incité le gouvernement à mettre en place un Grenelle de la téléphonie mobile, proposé par Nathalie Kosciusko-Morizet, secrétaire d'Etat au développement de l'Economie numérique, pour débattre des questions de santé mais aussi du problème posé par cette décision de justice en matière de qualité de service et de couverture réseau.

Le Grenelle de la téléphonie mobile devait débuter le 19 mars prochain et s'étendre sur plusieurs mois. Il vient cependant d'être reporté à une date inconnue. Toutefois, les associations Agir pour l'Environnement, Priartèm et Robins des Toits pourront cette fois participer et faire entendre leur voix.

C'est une forme de reconnaissance qu'elles s'empressent de mettre en avant : " le patient travail de sensibilisation menée par les associations depuis plusieurs années visant à obtenir une réglementation contraignante encadrant le développement de la téléphonie mobile est en train de porter ses fruits, ce dont nous ne pouvons que nous féliciter ", a déclaré Stéphen Kerckhove, délégué général d'Agir pour l'Environnement;

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]