Grexit : forte baisse des dépenses IT

Le par  |  4 commentaire(s) Source : IDC
Grèce

Une sortie de la zone euro de la Grèce conduirait à une baisse des dépenses IT de près 3,3 milliards d'euros d'ici à 2019.

billets eurosLe cabinet d'études IDC établit qu'en cas de sortie de la Grèce de la zone euro, cela se traduirait par une réduction des dépenses IT de 18 % en 2016. D'ici à 2019, cela représenterait une baisse de 3,7 milliards de dollars (plus de 3,3 milliards d'euros).

Si les négociations actuellement menées échouent, IDC écrit que les dépenses IT en Grèce connaîtront " une baisse significative ". " Les dépenses IT en Europe seront quelque peu touchées, mais pas assez pour faire passer les taux de croissance actuellement prévus en territoire négatif. "

Le climat d'incertitude concernant l'avenir de la zone euro aurait un " impact négatif sur la confiance des entreprises " et les prévisions de croissance pour les dépenses IT en Europe passeraient à 0,8 % pour 2016 contre 1,6 % pour le moment. Les pays un peu plus touchés seraient l'Allemagne, la France et l'Italie.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1849611
Tous les politiques (tous bords confondus) nous claironnent constamment qu'il nous faut l'Euro, et si on sort de la zone euro, on va couler à pic !
Dans ce cas, la Grèce qui traverse une difficulté sans pareil risque de sortir de la zone euro, le retour à la Drachme est envisageable, et si ça se trouve, ce pays va s'en remettre avec leur ancienne monnaie nationale ...
Si jamais ce scénario devait se confirmer, je pense que ça clouerait le bec à pas mal de monde ...
L'euro est une devise pour les pays riches, les autres suivent difficilement ...!
Le #1849697
DeepBlueOcean a écrit :

Tous les politiques (tous bords confondus) nous claironnent constamment qu'il nous faut l'Euro, et si on sort de la zone euro, on va couler à pic !
Dans ce cas, la Grèce qui traverse une difficulté sans pareil risque de sortir de la zone euro, le retour à la Drachme est envisageable, et si ça se trouve, ce pays va s'en remettre avec leur ancienne monnaie nationale ...
Si jamais ce scénario devait se confirmer, je pense que ça clouerait le bec à pas mal de monde ...
L'euro est une devise pour les pays riches, les autres suivent difficilement ...!


Ce n'est pas une question de richesse, mais de capacité à innover.
Il faut pouvoir vendre des produits à valeur ajouté, ce que les grecs n'arrivent pas à faire.
Et une société totalement corrompu, avec toutes les transactions payés en liquide.
Résultat, s'il n'y a pas d'argent qui rentrent, un pays ne peut que couler...
Le #1849742
saepho a écrit :

DeepBlueOcean a écrit :

Tous les politiques (tous bords confondus) nous claironnent constamment qu'il nous faut l'Euro, et si on sort de la zone euro, on va couler à pic !
Dans ce cas, la Grèce qui traverse une difficulté sans pareil risque de sortir de la zone euro, le retour à la Drachme est envisageable, et si ça se trouve, ce pays va s'en remettre avec leur ancienne monnaie nationale ...
Si jamais ce scénario devait se confirmer, je pense que ça clouerait le bec à pas mal de monde ...
L'euro est une devise pour les pays riches, les autres suivent difficilement ...!


Ce n'est pas une question de richesse, mais de capacité à innover.
Il faut pouvoir vendre des produits à valeur ajouté, ce que les grecs n'arrivent pas à faire.
Et une société totalement corrompu, avec toutes les transactions payés en liquide.
Résultat, s'il n'y a pas d'argent qui rentrent, un pays ne peut que couler...


Faux saepho, vous voulez transformer les Grecs (avec une économie championne sur le tourisme, les armateurs et la Feta) en Allemands (avec une économie championne sur les exportations de machines-outils, de voitures de luxe et de services technologiques)!

Chaque pays à sa compétitivité et quant il a sa monnaie propre, elle corrige l'écart de compétitivité entre pays via le taux de change. Cependant, la Grèce comme tous les membre de la zone Euro a encore sa banque centrale mais échange les Euro émis en Grèce au taux de 1 pour 1 avec les autres banques centrales de la zone Euro, sans compter la BCE et la monnaie Euro. Autrement dit, il existe un Euro-Grec, un Euro-Allemand, Un Euro-France, etc. Cela pourrait fonctionner si l'on fait des transferts de capitaux massif vers les pays ressemblant à la Grèce mais l'Allemagne et autres ne veulent plus ou le moins possible payer.

Ce qui pourrait arriver de mieux au Grec c'est de sortir de l'Euro et de rétablir le contrôle des mouvements de capitaux mais pour ça il faut qu'ils sortent de l'Union Européenne. Et dans 2 ans, les dépenses en IT tout comme l'économie Grec grimperaient en flèche contrairement à ce vous affirmez. De plus, j'ai limité mon propos car je n'ai pas expliqué l'évasion de capitaux que subit le Grèce depuis des lustres.

Quant à IDC de quoi je me mêle des américains critiqués par des américains, des australiens et des britanniques viennent critiquer l'Europe et ses turpitudes.
Sources:
http://www.economist.com/node/3993427
http://www.zdnet.com/article/lies-damn-lies-and-statistics/
http://www.theregister.co.uk/2002/12/03/windows_costs_less_than_linux/
http://www.theregister.co.uk/2004/09/18/ibm_plots_idc_mistakes/
https://en.wikipedia.org/wiki/International_Data_Corporation
Le #1849965
SecaStrolled a écrit :

saepho a écrit :

DeepBlueOcean a écrit :

Tous les politiques (tous bords confondus) nous claironnent constamment qu'il nous faut l'Euro, et si on sort de la zone euro, on va couler à pic !
Dans ce cas, la Grèce qui traverse une difficulté sans pareil risque de sortir de la zone euro, le retour à la Drachme est envisageable, et si ça se trouve, ce pays va s'en remettre avec leur ancienne monnaie nationale ...
Si jamais ce scénario devait se confirmer, je pense que ça clouerait le bec à pas mal de monde ...
L'euro est une devise pour les pays riches, les autres suivent difficilement ...!


Ce n'est pas une question de richesse, mais de capacité à innover.
Il faut pouvoir vendre des produits à valeur ajouté, ce que les grecs n'arrivent pas à faire.
Et une société totalement corrompu, avec toutes les transactions payés en liquide.
Résultat, s'il n'y a pas d'argent qui rentrent, un pays ne peut que couler...


Faux saepho, vous voulez transformer les Grecs (avec une économie championne sur le tourisme, les armateurs et la Feta) en Allemands (avec une économie championne sur les exportations de machines-outils, de voitures de luxe et de services technologiques)!

Chaque pays à sa compétitivité et quant il a sa monnaie propre, elle corrige l'écart de compétitivité entre pays via le taux de change. Cependant, la Grèce comme tous les membre de la zone Euro a encore sa banque centrale mais échange les Euro émis en Grèce au taux de 1 pour 1 avec les autres banques centrales de la zone Euro, sans compter la BCE et la monnaie Euro. Autrement dit, il existe un Euro-Grec, un Euro-Allemand, Un Euro-France, etc. Cela pourrait fonctionner si l'on fait des transferts de capitaux massif vers les pays ressemblant à la Grèce mais l'Allemagne et autres ne veulent plus ou le moins possible payer.

Ce qui pourrait arriver de mieux au Grec c'est de sortir de l'Euro et de rétablir le contrôle des mouvements de capitaux mais pour ça il faut qu'ils sortent de l'Union Européenne. Et dans 2 ans, les dépenses en IT tout comme l'économie Grec grimperaient en flèche contrairement à ce vous affirmez. De plus, j'ai limité mon propos car je n'ai pas expliqué l'évasion de capitaux que subit le Grèce depuis des lustres.

Quant à IDC de quoi je me mêle des américains critiqués par des américains, des australiens et des britanniques viennent critiquer l'Europe et ses turpitudes.
Sources:
http://www.economist.com/node/3993427
http://www.zdnet.com/article/lies-damn-lies-and-statistics/
http://www.theregister.co.uk/2002/12/03/windows_costs_less_than_linux/
http://www.theregister.co.uk/2004/09/18/ibm_plots_idc_mistakes/
https://en.wikipedia.org/wiki/International_Data_Corporation


Désolé, mais en quittant l'euro, leur monnaie s'écroulera, ce qui signifiera une chute du niveau de vie, et donc une paralysie des investissements, dont ceux qui concernent les IT...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]