Groenland : nouvel eldorado pour les parcs de serveurs ?

Le par  |  14 commentaire(s) Source : Ecrans.fr
Drapeau_Greenland

Comment réduire la consommation électrique des fermes de serveurs alors que celles-ci deviennent de plus en plus nombreuses ? Si d'une part, un effort peut être fait au niveau du matériel utilisé et de la performance par Watt, la ventilation des machines est également un point important. Le Groenland a trouvé une solution et compte bien sur sa fraicheur naturelle pour attirer les grands noms de l'informatique.

Drapeau_GreenlandA une époque où le cloud computing est, selon certains, une mode dangereuse, ou, pour d'autres, l'avenir de l'informatique, les fermes de serveurs ont tendance à se multiplier et les géants du Net y investissent massivement. Le refroidissement est l'un des problèmes engendrés par ces multiples serveurs, non seulement pour le coût financier que cela représente mais aussi pour la consommation électrique qui en découle.

Or, une solution simple pour réduire à la fois le besoin en ventilation et la facture énergétique serait de placer ces fermes de serveurs dans un environnement frais, pour ne pas dire glacial. C'est en tout cas l'idée énoncée par l'opérateur Tele Greenland, basé au Groenland. Cet île, territoire autonome rattaché au Danemark, voit en effet ses températures moyennes osciller entre -9 et 7° tout au long de l'année. Il faut dire que le pays est avant tout constitué d'un immense désert de glace.

Tele Greenland avance plusieurs avantages au déploiement de parcs de serveurs dans l'île. Tout d'abord, il y a la diminution importante du coût électrique. Ensuite, l'électricité produite au Groenland serait essentiellement en provenance d'énergies renouvelables. Enfin, l'opérateur affirme que faire transiter une partie des données mondiales par le Groenland représenterait un chemin plus sûr que ceux employés actuellement. Pour le moment, c'est par Land's End, la péninsule située à l'extrême sud-ouest de la Grande-Bretagne, que transitent une grande partie des données mondiales. Pour Tele Greenland, le câble est vulnérable aux attaques et utiliser parallèlement un autre lieu important de transit renforcerait la sécurité de la Toile.

Si jusqu'ici, personne n'avait avancé une telle possibilité pour le Groenland, c'est que l'île n'était pas dotée des infrastructures nécessaires à un tel trafic. D'ici quelques mois néanmoins, un câble sous-marin reliera le pays à l'Islande et au Canada. Long de plus de 4 500 km, il offrira dans un premier temps une capacité de près d'un TBit / seconde. Plus tard, celle-ci sera doublée. L'île comptant moins de 60 000 habitants, cette débauche de bits ne sera pas pleinement utilisée... d'où l'idée de Tele Greenland. Le réchauffement climatique aidant, les serveurs chasseront-ils les ours polaires des glaces ?
Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #332781
Concentrer toute une activité dans un point , parlons des déchets, parlons aussi de la dangerosité de la chose ( hacking, pannes, écologie, maintenance)
c'est comme si les USA n'avaient qu'ne gigantesque base militaire dans le monde, vous imaginez ? = c'est utopique

Il est préférable de proçéder a des locations, ce que font déjà les entreprises comme SUN ou mieux utiliser nos ressources comme le projet BOINC.

PS: Quand je vois des supercualculateurs qui calculent quand le soleil s'éteindra, ou la dangerosité des UV alors qu'ils ne savent même pas utiliser de tels moyens pour prévoir des cyclones, des tempêtes, je pouffe de rire.

Au lieu de calculer sur des essais nucléaires, ou une hypothétique guerre des étoiles, qu'on donne cette puissance de calculs a la science médicale ( lutte contre les maladies, le cancer).
Le #332791
Au lieu de garder son PC allumé la nuit pour faire du P2P, pourquoi ne pas faire usage de la puissance de nos machines, comme des grappes de calculs 4 fois par an, pour servir un projet, ça se fait mais là ce serait général, et la facture électrique à la charge de l'état, edf, particuliers.
c'est pas dur, 1/100 0des pc dans le monde sont déjà utilisés par des spammeurs, hackeurs sans que la personne ne le sache
Le #332801
Super après plusieurs année il fera 30°C au Groenland.
Le #332821
yoadip

le pire est que ça va dérégler le climat, une masse d'air chaud au sol va leur créer de jolies tempêtes, des cyclones.
non mais des fois on se demande si les gens (dirigeants) réfléchissent.
De plus, c'est comme installer des milliers de frigos au sahara, vlà la facture. Quand il fait très chaud, tu mets la climatisation, tu brules pas plus d'essence ???
Vachement écolo au groeland
Le #332841
Dans le désert, tu peux très bien produire de l'électricité avec des panneaux solaires.

Quant à la chaleur au Groenland, je doute qu'ils la relâchent telle quelle dans l'atmosphère. À Roubaix, OVH a par exemple déjà mis en oeuvre le refroidissement liquide dans son premier datacenter, avec des améliorations dans leur deuxième datacenter pour qu'il n'y ai plus besoin de climatisation dans la salle. Comme quoi, il existe diverses solutions pour refroidir tout en consommant moins d'énergie et produisant moins de chaleur.

http://forum.ovh.com/showthread.php?t=38759
Le #332911
Salut à vous,

« D'ici quelques mois néanmoins, un câble sous-marin reliera le pays à l'Islande et au Canada. »

Au risque de paraître pointilleux, le Groenland est une province du Danmark.


Je suis parti !
Le #332951
C'est une bonne idée d'utilisé l'énergie naturel pour de l'utile.

La gestion des déchets d'entreprise de la sorte est minime. Au niveau de l'éco systéme, le parc sera sous terre donc zero pollution visuel. Niveau électrique, y'a suffisamment de place et d'exposition pour des panneau solaire. N'oublions pas qu'il y a 6 mois solaire d'exposition continue la bas. De plus la couche d'ozone est malheureusement plus faible. Ce qui permet d'avoir une grande concentration d'énergie. Par contre comment faire pour les mois de nuit. Cela dit a ce moment la température est plus basse, il y a énormément de vent (des éoliennes). Donc utilisation d'énergie verte et un besoin moins conséquent de refroidissement.

J'ai des gros doute qu'un parc informatique diffuse autant de chaleur que ça pour changer le climat. Surtout si c'est de la haute technologie. Rien qu'utiliser des matériaux ''blanc" - forcement sur la glace.

Sinon le cable Terabit. Si le Groenland, n'en n'a pas l'utilité. Je veux bien qu'on le connecte chez moi
Le #332971
Cela va accélérer la fonte des neiges.
Le #333001
@jymmy le fou :

Je suppose que pour les mois sans Soleil il y trouveront une alternative. L'énergie solaire, comme l'éolienne, si l'én..ergie n'est pas utilisé lorsqu'il y a du soleil ou du vent pour en fournir, et bien elle se perd... mais le moyen de stocker cette énergie non utilisée est par exemple de remplir les batteries. Je suppose qu'il n'est pas question de batteries ici, éventuellement si grosses et nombreuses pour les besoins pendant les mois de nuits.

Oublie le terabit « to the home » : les disques durs ne supportent pas même encore le giga, et les cartes pas le tera. :P
Le #333061
Je trouve cela une bonne idée.

@DMZ, ils parlent de créer un (ou plusieurs) datacenters, ils n'ont pas dis que tous les datacenters seraient au Goendland.

Il faut aussi imaginé que la chaleur dissipée ne serait pas bêtement relâchée mais pourrait servir par exemple pour le chauffage d'autres bâtiments... Seconde économie.

Et l'idée également d'assurer le passage des datas via un autre chemin en cas de problème avec le câble sous-marin devient crucial dans notre monde.



Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]