Groupe anti-radars sur Facebook : la résistance s'organise, la gronde monte

Le par  |  8 commentaire(s)
radar

Depuis l'annonce de la convocation d'une dizaine d'utilisateurs d'un groupe Facebook indiquant la position de contrôles policiers dans l'Aveyron au tribunal, la gronde monte sur le réseau social et la résistance s'organise.

Ils font partie du " Groupe qui te dit où est la police en Aveyron", et le 9 septembre prochain, ils ont rendez-vous avec la justice au tribunal correctionnel pour avoir partagé des informations sur des contrôles de police constatés lors de leurs déplacements sur les routes de leur région.

radar C'est le procureur de la République de Rodez qui est à l'initiative de cette convocation, lassé de voir comment les internautes se partagent les informations sur le positionnement des contrôles radars de la police ainsi que de leurs opérations diverses.

Depuis l'annonce de cette convocation, le réseau social s'enflamme, et les automobilistes internautes ne comprennent pas comment il est possible de s'acharner sur certains d'entre eux, puisque pour une simple phrase publiée, ils risquent jusqu'à un retrait du permis de conduire et une amende de 1500 euros.

De nombreux comités de soutien se sont donc organisés autour des 10 interpellés, ainsi que des pétitions comme celle lancée par le groupe " Non à la répression, oui à la prévention !". Finalement, la décision du procureur de Rodez aura eu des effets pervers, puisque les pages Facebook rassemblant les signalements de la police se sont multipliées ces derniers jours, avec plus de 50 groupes nouvellement créés.

Si l'avocat des prévenus se veut confiant sur le non-lieu à venir, rappelons toutefois qu'au mois de janvier, la radio auvergnate Flash FM avec été mise en cause par la gendarmerie pour des signalements de contrôles partagés à l'antenne. Il avait été retenu le cas " d'entrave au bon fonctionnement " des services de l'ordre.

Si les automobilistes n'étaient déjà pas amateurs des contrôles radars, cette volonté de sanctionner et de faire taire les annonces est désormais perçue comme la volonté flagrante de piéger les chauffeurs avec les contrôles de vitesse. Reste à savoir quel sera le verdict prononcé en septembre et si la toile s'enflammera une fois de plus dès la rentrée.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1768342
Si l'affaire arrive devant un tribunal européen la France sera condamnée (comme d'habitude). Il serait bon que les compétences juridiques des procureurs soient vérifiées avant leur nomination et qu'ils aient quelques notions basiques de droits européens. Outre la totale inefficacité, il y a le ridicule et l'amende auquel les tribunaux européens pourraient condamnées la France (surement plus de 1500 euro).
Le #1768402
C'est inévitablement une atteinte à la liberté d'expression mais la justice en est une habitué en détournant les lois de leurs objectifs initiaux.

En France, pour de simples mots on peut se retrouver devant la justice pour à peu prés n'importe quoi si elle a décidé de vous poursuivre, par contre on peut voler et agresser quasi tranquillement.

Le #1768442
Non à la répression, oui à la prévention ! = non au respect des règles, oui à l'insécurité sur les routes. De la rpévention, on en fait depuis des décennies. Résultat 0. Tout ce que je vois c'est que les données de sécurité routière se sont incroyablement améliorées depuis que la répression a été mise en place. La prévention ça fonctionne avec des personnes intelligentes et honnêtes, pas avec la majorité des Français qui sont des enfants gâtés qui se croient tout permis. Je suis bien content que mes impôts servent à payer des radars. Et tant mieux si ceux qui ne respectent pas le code de la route se font attraper. C'est fait pour ça. Il serait grand temps que la majorité silencieuse fasse fermer leur gueule aux quelques % d'emmerdeurs qui sont les seuls à prendre la parole pour dire que mettre en danger la vie des autres, c'est bien ! Maintenant ce procès est en effet une idiotie sans une loi claire derrière (interdisant le signalement des radars, de quelque façon que ce soit). Ou mieux, des contrôles embaqués dans des voitures banalisées, en circulation. Plus rien à signaler car invisible.
Le #1768472
cycnus a écrit :

Non à la répression, oui à la prévention ! = non au respect des règles, oui à l'insécurité sur les routes. De la rpévention, on en fait depuis des décennies. Résultat 0. Tout ce que je vois c'est que les données de sécurité routière se sont incroyablement améliorées depuis que la répression a été mise en place. La prévention ça fonctionne avec des personnes intelligentes et honnêtes, pas avec la majorité des Français qui sont des enfants gâtés qui se croient tout permis. Je suis bien content que mes impôts servent à payer des radars. Et tant mieux si ceux qui ne respectent pas le code de la route se font attraper. C'est fait pour ça. Il serait grand temps que la majorité silencieuse fasse fermer leur gueule aux quelques % d'emmerdeurs qui sont les seuls à prendre la parole pour dire que mettre en danger la vie des autres, c'est bien ! Maintenant ce procès est en effet une idiotie sans une loi claire derrière (interdisant le signalement des radars, de quelque façon que ce soit). Ou mieux, des contrôles embaqués dans des voitures banalisées, en circulation. Plus rien à signaler car invisible.


D'accord que l'on doit respecter des règles, mais quand celles-ci sont intelligentes.
Il y a des routes où on devrait rouler moins vites (routes sinueuses à 90 alors que cela est impossible), et pouvoir rouler plus vite là où il n'y a pas de danger (à 110km/h sur les 4 voies par exemple avec séparation).

De plus, les policiers aiment bien verbaliser là où il n'y a pas de risques, mais où ca rapporte. Près de chez moi, deux exemples, une route à deux voies dans le même sens, limité à 50, trottoir à 5m de la route (verdure entre les deux), aucune circulation (j'étais vraiment seul) je me suis fait flashé à 55km/h...
Deuxième cas, 4 voies limitées à 110, puis à 90km/h parce qu'il y a 3 virages, flashé à 95km/h, 100m avant le premier tournant !
L'idée n'est-il pas de rouler à 90km/h dans le tournant ? J'étais pourtant bien en train de descendre ma vitesse, déjà de 110 à 95, puis à finir de descendre à 90km/h pour prendre le tournant...

Sinon, s'ils veulent que l'on roule à 90km/h sur les 4 voies en ligne droite, pourquoi ne pas le faire non plus sur les autoroutes ?
Le #1768502
cycnus a écrit :

Non à la répression, oui à la prévention ! = non au respect des règles, oui à l'insécurité sur les routes. De la rpévention, on en fait depuis des décennies. Résultat 0. Tout ce que je vois c'est que les données de sécurité routière se sont incroyablement améliorées depuis que la répression a été mise en place. La prévention ça fonctionne avec des personnes intelligentes et honnêtes, pas avec la majorité des Français qui sont des enfants gâtés qui se croient tout permis. Je suis bien content que mes impôts servent à payer des radars. Et tant mieux si ceux qui ne respectent pas le code de la route se font attraper. C'est fait pour ça. Il serait grand temps que la majorité silencieuse fasse fermer leur gueule aux quelques % d'emmerdeurs qui sont les seuls à prendre la parole pour dire que mettre en danger la vie des autres, c'est bien ! Maintenant ce procès est en effet une idiotie sans une loi claire derrière (interdisant le signalement des radars, de quelque façon que ce soit). Ou mieux, des contrôles embaqués dans des voitures banalisées, en circulation. Plus rien à signaler car invisible.


Les liberté de réunion, d'expression, d'information sont garantis par la constitution et les traités européens, pas les radars. On peut trouver normal que des lois nationales s’assoient sur des principes fondateurs, mais pas quand on est procureur. Personnellement j'attend avec impatience les Google car sans volant, comme ça les autorités pourront disserté savamment avec les avocats de Google sur les principes et leurs applications.
Le #1768652
cycnus a écrit :

Non à la répression, oui à la prévention ! = non au respect des règles, oui à l'insécurité sur les routes. De la rpévention, on en fait depuis des décennies. Résultat 0. Tout ce que je vois c'est que les données de sécurité routière se sont incroyablement améliorées depuis que la répression a été mise en place. La prévention ça fonctionne avec des personnes intelligentes et honnêtes, pas avec la majorité des Français qui sont des enfants gâtés qui se croient tout permis. Je suis bien content que mes impôts servent à payer des radars. Et tant mieux si ceux qui ne respectent pas le code de la route se font attraper. C'est fait pour ça. Il serait grand temps que la majorité silencieuse fasse fermer leur gueule aux quelques % d'emmerdeurs qui sont les seuls à prendre la parole pour dire que mettre en danger la vie des autres, c'est bien ! Maintenant ce procès est en effet une idiotie sans une loi claire derrière (interdisant le signalement des radars, de quelque façon que ce soit). Ou mieux, des contrôles embaqués dans des voitures banalisées, en circulation. Plus rien à signaler car invisible.


Ou le vilain petit despote que voilà. J’ai une citation que j’aime employer quand je lis des remarques comme les tiennent « Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux. »

La loi définie un cadre qui permet à tous de pouvoir cohabiter. Quand tu sors de ce cadre c’est aux jutes de définir les circonstances et les sanctions à appliquer. Ça c’est la théorie. Malheureusement on n’a pas les moyens de faire cela pour toutes les infractions. Alors on a décidés de donner une partie de ces responsabilités aux forces de l’ordre (première erreur) sans leurs donner les moyen de le faire en respectant les droits de chacun mais aussi de les protéger des pressions de leurs supérieurs (deuxième erreur). Résultat les policiers et gendarmes vois leurs décisions influencé, et, du coup, il n’y a plus rien de juste dans ce procédé (les force de l’ordre ont vu du même coup leur crédibilité diminuer). Puis on a vu arriver les radars automatiques qui ont pour but de soulager la charge de travail des forces de l’ordre et la y a plus aucun jugement dans le procédé.

Le #1768792
Arrêtons un peu avec cette organisation pourrie qu'est la sécurité routière. Cette organisation est totalement influencée par le gouvernement et donc aucunement crédible dans son pseudo rôle de sauvez des vies. Quand je vois les spots TV qu'ils font en parlant de l'alcool au volant sans jamais faire quelque-chose pour améliorer ce point tout simplement parce que le gouvernement s'en moque vu que ça ne fait pas rentrer d'argent. (sauf quand un copain qui fabrique des éthylotests jetables veut se faire de l'argent).
Si on voulait vraiment sauver des vies on pourrait obliger les constructeurs à mettre des éthylotest anti-démarrage comme dans les autocars. Mais non...
Et que dire des détournements des chiffres qu'ils peuvent faire en essayant de nous faire avaler que les morts baissent grâce aux radars tout en oubliant de préciser qu'en 20 ans les voitures sont devenues infiniment plus sures (pneumatiques, carrosserie déformable, airbags dans tous les sens, freinage ABS/ESP/ASR, régulateur/limiteur adaptatif, radar anti-collision, capteur d'angle mort, radar de franchissement de ligne et j'en passe...).
Alors si la vitesse était vraiment le point noir de l'automobile il y a longtemps qu'on aurait bridée les voitures. Radar ou pas ça ne change rien juste le niveau des caisses de l'état.
Le #1771102
saepho a écrit :

cycnus a écrit :

Non à la répression, oui à la prévention ! = non au respect des règles, oui à l'insécurité sur les routes. De la rpévention, on en fait depuis des décennies. Résultat 0. Tout ce que je vois c'est que les données de sécurité routière se sont incroyablement améliorées depuis que la répression a été mise en place. La prévention ça fonctionne avec des personnes intelligentes et honnêtes, pas avec la majorité des Français qui sont des enfants gâtés qui se croient tout permis. Je suis bien content que mes impôts servent à payer des radars. Et tant mieux si ceux qui ne respectent pas le code de la route se font attraper. C'est fait pour ça. Il serait grand temps que la majorité silencieuse fasse fermer leur gueule aux quelques % d'emmerdeurs qui sont les seuls à prendre la parole pour dire que mettre en danger la vie des autres, c'est bien ! Maintenant ce procès est en effet une idiotie sans une loi claire derrière (interdisant le signalement des radars, de quelque façon que ce soit). Ou mieux, des contrôles embaqués dans des voitures banalisées, en circulation. Plus rien à signaler car invisible.


D'accord que l'on doit respecter des règles, mais quand celles-ci sont intelligentes.
Il y a des routes où on devrait rouler moins vites (routes sinueuses à 90 alors que cela est impossible), et pouvoir rouler plus vite là où il n'y a pas de danger (à 110km/h sur les 4 voies par exemple avec séparation).

De plus, les policiers aiment bien verbaliser là où il n'y a pas de risques, mais où ca rapporte. Près de chez moi, deux exemples, une route à deux voies dans le même sens, limité à 50, trottoir à 5m de la route (verdure entre les deux), aucune circulation (j'étais vraiment seul) je me suis fait flashé à 55km/h...
Deuxième cas, 4 voies limitées à 110, puis à 90km/h parce qu'il y a 3 virages, flashé à 95km/h, 100m avant le premier tournant !
L'idée n'est-il pas de rouler à 90km/h dans le tournant ? J'étais pourtant bien en train de descendre ma vitesse, déjà de 110 à 95, puis à finir de descendre à 90km/h pour prendre le tournant...

Sinon, s'ils veulent que l'on roule à 90km/h sur les 4 voies en ligne droite, pourquoi ne pas le faire non plus sur les autoroutes ?


Comme j'en ai déjà fait la remarque dans d'autres commentaires : La vitesse retenue pour laquelle vous avez été verbalisé était supérieure à celle relevée (de 5 Km/h à 10%) et la vitesse affichée sur votre compteur (optimiste) était encore plus élevée. Donc vous ne faisiez pas attention.

Maintenant, il est effectivement plus confortable de gueuler à la répression plutôt que de s'autodiscipliner et d'agir de manière responsable... Et c'est ce manque d'autodiscipline qui mène à la répression !

Donc, j'ai aussi une petite citation, pour @MickHammer : l'anarchie mène à la dictature...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]