GSMA : solaire et marchés émergents, une vraie opportunité

Le par  |  0 commentaire(s)
GSMA logo

Dans son étude Charging Choices, la GSMA met en avant l'intérêt de développer des solutions mobiles de recharge à l'énergie solaire pour les marchés émergents, ce qui pourrait représenter une opportunité de plus de 2,3 milliards de dollars pour les opérateurs.

GSMA logoLa téléphonie mobile représente une force pour la croissance économique des marchés émergents mais il faut encore qu'elle soit exploitable dans des pays où le réseau électrique n'est pas toujours disponible ou à la hauteur des attentes.

Pour trouver une solution à ce problème, les énergies alternatives sont à l'étude chez les fabricants de terminaux et les équipementiers télécoms. Parmi celles-ci, l'énergie solaire arrive en bonne place. Des initiatives ont déjà permis l'installation de stations de base alimentées à l'énergie solaire, réduisant les coûts de fonctionnement pour les opérateurs et permettant d'étendre la couverture réseau jusque dans des zones rurales éloignées.

Dans sa dernière étude, nommée Charging Choices,  la GSMA ( GSM Association, qui regroupe les principaux opérateurs du monde entier ) fait le point sur l'intérêt que pourraient avoir les opérateurs à soutenir les solutions de recharge à l'énergie solaire des terminaux mobiles.

Dans le cadre de son programme Green Power for Mobile, elle estime que 485 millions d'abonnés mobiles n'ont pas d'accès direct au réseau électrique, limitant les possibilités d'utilisation. En fournissant des solutions alternatives, il serait possible d'étendre les usages et d'augmenter le revenu moyen obtenu de chaque utilisateur de 10 à 14%.


L'énergie solaire, panacée pour les marchés émergents ?

Samsung Blue Earth 02Selon cette étude, c'est une opportunité de 2,3 milliards de dollars qui se dessine si les opérateurs acceptent de mettre en avant des téléphones portables avec panneaux solaires ou dotés d'un chargeur solaire externe, et même plus encore si ces appareils sont largement diffusés.

Pour Windsor Holen, analyste chez Juniper Research, " les réseaux mobiles sont de plus en plus déployés dans les zones rurales des marchés émergents, dans lesquelles l'accès au réseau électrique est au mieux limité et peu fiable, et souvent inexistant. Comme Juniper Research l'a déjà constaté, l'usage du mobile sera largement dépendant de la possibilité de charger les mobiles par des méthodes alternatives, et les chargeurs alimentés à l'énergie solaire pourraient particulièrement être efficace pour assurer un accès fiable aux services mobiles sur ces marchés. "

L'étude Charging Choices se propose de décrypter les possibilités de ce marché car si 60% des opérateurs contactés travaillent déjà sur ces solutions alternatives de recharge des terminaux, beaucoup n'ont pas forcément le recul ou la vision qui permettrait leur démocratisation.

Le Green Power Program de la GSMA, mis en place en septembre 2008, vise à réduire la consommation de diesel ( et ses conséquences sur l'environnement ) des opérateurs en faisant la promotion des énergies alternatives et cherche des solutions au problème de la recharge des terminaux dans les régions dépourvues de réseau électrique.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]