Hack : la reconnaissance faciale s'invite sur Google Glass dans les hôpitaux

Le par  |  8 commentaire(s) Source : Mashable
google-glass-white

Cette fois c’est fait, les Google Glass, avec un petit coup de pouce de la part d’un hacker sont désormais capables d’identifier des individus simplement en les dévisageant.

Voici donc une application qui devrait permettre aux étourdis n’ayant pas la mémoire des noms d’identifier plus clairement leurs interlocuteurs.

google-glass-white Baptisée MedRef for Glass, l’application a été principalement déployée pour le personnel médical. Le but de l’opération est de permettre aux médecins d’identifier des patients pendant des visites et d’accéder automatiquement à leur dossier médical pour y ajouter des photos , des enregistrements vocaux ou du texte.

Un médecin pourrait ainsi modifier le dossier médical d’une personne hospitalisée en indiquant qu’il se révèle allergique à une substance. Les données étant automatiquement partagées vers les autres Google Glass du réseau, à destination des infirmières ou chirurgiens.

C’est un Hackaton médical qui a abouti au développement de l’application.

MedRef ne fait pas appel à une base de données déjà établie, la banque doit être agrémentée chaque jour en créant une carte de visite accompagnée d’une photo du patient lorsqu’il se présente à l’hôpital. Des données sont collectées et stockées dans un espace Cloud accessible aux autres dispositifs Glass.

Le fait d’automatiser l’ensemble de la collecte de ces données et de les rendre accessibles depuis un espace en ligne peut faire craindre d’éventuels détournements d’informations. Pour autant, les développeurs sont convaincus que ce système permettrait d’économiser beaucoup de temps et d’argent et de proposer un meilleur encadrement aux patients.

Il est certain que disposer automatiquement du dossier médical et des annotations des collègues simplement en analysant le visage d’un patient est un pas en avant. Reste que la sécurisation des données devra également être au rendez-vous.

  

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1306492
Qu'est ce qu'on en a à foutre des éventuels détournement d'informations, tant que ça fait gagner ou économiser de l'argent
Le #1306542
Pour moi le vrai soucis n'est pas la capacité technologique pour améliorer le traitement des patients mais plutôt la capacité du corps médical de se servir correctement de ces outils.
Quand on voit qu'en 2013 on en est toujours à utiliser des dossiers médicaux incomplets et que personne ne lit vraiment avant de décider de certaines opérations, ça fait vraiment peur.
Le #1306682

Imaginez la collection de photos du gynécologue
Le #1306732
spamnco a écrit :

Pour moi le vrai soucis n'est pas la capacité technologique pour améliorer le traitement des patients mais plutôt la capacité du corps médical de se servir correctement de ces outils.
Quand on voit qu'en 2013 on en est toujours à utiliser des dossiers médicaux incomplets et que personne ne lit vraiment avant de décider de certaines opérations, ça fait vraiment peur.


Ils savent utiliser un scanner IRM, faire des transplantations, des greffes mais ... On doute qu'ils sachent utiliser ces binocles à la portée d'un ado Déjà que si on donnait seulement le quart de leurs études à la majorité des personnes, on aurait une épidémie de méningites aiguës

Le problèmes avec les dossiers médicaux tient à peu de choses : Le manque de personnel, une infrastructure informatique parfois obsolète et un manque de dialogue entre le praticien et son patient suite au volume considérable de traitements qui leur est imposé (paperasse intempestive, consultations tardives, gardes à répétition par manque de toubibs, etc ...). Sans compter que l'Etat taille allègrement dans ses subsides (y compris dans l'aide hospitalière) ... Il n'y a pas de miracle

Pour revenir à la news, d'ici que ces lunettes soient exploitées dans l'environnement médical, il y aura encore beaucoup d'eau qui aura coulé sous les ponts. Et si c'est le cas à moyen terme, je serais le premier étonné que ce soit des lunettes Google
Le #1306922
Ulysse2K a écrit :

spamnco a écrit :

Pour moi le vrai soucis n'est pas la capacité technologique pour améliorer le traitement des patients mais plutôt la capacité du corps médical de se servir correctement de ces outils.
Quand on voit qu'en 2013 on en est toujours à utiliser des dossiers médicaux incomplets et que personne ne lit vraiment avant de décider de certaines opérations, ça fait vraiment peur.


Ils savent utiliser un scanner IRM, faire des transplantations, des greffes mais ... On doute qu'ils sachent utiliser ces binocles à la portée d'un ado Déjà que si on donnait seulement le quart de leurs études à la majorité des personnes, on aurait une épidémie de méningites aiguës

Le problèmes avec les dossiers médicaux tient à peu de choses : Le manque de personnel, une infrastructure informatique parfois obsolète et un manque de dialogue entre le praticien et son patient suite au volume considérable de traitements qui leur est imposé (paperasse intempestive, consultations tardives, gardes à répétition par manque de toubibs, etc ...). Sans compter que l'Etat taille allègrement dans ses subsides (y compris dans l'aide hospitalière) ... Il n'y a pas de miracle

Pour revenir à la news, d'ici que ces lunettes soient exploitées dans l'environnement médical, il y aura encore beaucoup d'eau qui aura coulé sous les ponts. Et si c'est le cas à moyen terme, je serais le premier étonné que ce soit des lunettes Google


+1

Des laboratoires avec tous leurs agréments auront vite fait de sortir une " google glass " made in china, mais certifiée, vendue le prix de 3 Rolls Royces, et refourguées par remorques entières à des services qui n'en ont pas besoin...

On n'arrive déjà pas à avoir plus de 3 scanners ou IRM dans certains départements, et si ces appareils ne faisaient pas la taille d'une caravane, ils finiraient comme les 3/4 des PC portables destinés aux personnels soignants : fauchés par ces derniers, des patients, ou des visiteurs...

Alors des Google Glass ...
Le #1307092
cerbereOrion a écrit :

Ulysse2K a écrit :

spamnco a écrit :

Pour moi le vrai soucis n'est pas la capacité technologique pour améliorer le traitement des patients mais plutôt la capacité du corps médical de se servir correctement de ces outils.
Quand on voit qu'en 2013 on en est toujours à utiliser des dossiers médicaux incomplets et que personne ne lit vraiment avant de décider de certaines opérations, ça fait vraiment peur.


Ils savent utiliser un scanner IRM, faire des transplantations, des greffes mais ... On doute qu'ils sachent utiliser ces binocles à la portée d'un ado Déjà que si on donnait seulement le quart de leurs études à la majorité des personnes, on aurait une épidémie de méningites aiguës

Le problèmes avec les dossiers médicaux tient à peu de choses : Le manque de personnel, une infrastructure informatique parfois obsolète et un manque de dialogue entre le praticien et son patient suite au volume considérable de traitements qui leur est imposé (paperasse intempestive, consultations tardives, gardes à répétition par manque de toubibs, etc ...). Sans compter que l'Etat taille allègrement dans ses subsides (y compris dans l'aide hospitalière) ... Il n'y a pas de miracle

Pour revenir à la news, d'ici que ces lunettes soient exploitées dans l'environnement médical, il y aura encore beaucoup d'eau qui aura coulé sous les ponts. Et si c'est le cas à moyen terme, je serais le premier étonné que ce soit des lunettes Google


+1

Des laboratoires avec tous leurs agréments auront vite fait de sortir une " google glass " made in china, mais certifiée, vendue le prix de 3 Rolls Royces, et refourguées par remorques entières à des services qui n'en ont pas besoin...

On n'arrive déjà pas à avoir plus de 3 scanners ou IRM dans certains départements, et si ces appareils ne faisaient pas la taille d'une caravane, ils finiraient comme les 3/4 des PC portables destinés aux personnels soignants : fauchés par ces derniers, des patients, ou des visiteurs...

Alors des Google Glass ...


Il est pas mal ton casque! Tu fais concurrence à Ulysse?
Le #1307142
Ben quand on a la tête qui fait une diffraction de la lumière, faut se méfier ... Sont pas très "catholiques" ces gars là Sans compter que son pseudo en dit long sur le monstre qui se cache derrière le masque de Dark Vador :

Cerbere = http://www.gry-online.pl/Galeria/Html/Wiadomosci/1030589796.jpg
Orion = Constellation très lointaine qui nous garde la tête dans les étoiles pendant que le Cerbere approche pour nous dévorer ... Méfiance ...

cerbereOrion

Le #1307222
Ulysse2K a écrit :

spamnco a écrit :

Pour moi le vrai soucis n'est pas la capacité technologique pour améliorer le traitement des patients mais plutôt la capacité du corps médical de se servir correctement de ces outils.
Quand on voit qu'en 2013 on en est toujours à utiliser des dossiers médicaux incomplets et que personne ne lit vraiment avant de décider de certaines opérations, ça fait vraiment peur.


Ils savent utiliser un scanner IRM, faire des transplantations, des greffes mais ... On doute qu'ils sachent utiliser ces binocles à la portée d'un ado Déjà que si on donnait seulement le quart de leurs études à la majorité des personnes, on aurait une épidémie de méningites aiguës

Le problèmes avec les dossiers médicaux tient à peu de choses : Le manque de personnel, une infrastructure informatique parfois obsolète et un manque de dialogue entre le praticien et son patient suite au volume considérable de traitements qui leur est imposé (paperasse intempestive, consultations tardives, gardes à répétition par manque de toubibs, etc ...). Sans compter que l'Etat taille allègrement dans ses subsides (y compris dans l'aide hospitalière) ... Il n'y a pas de miracle

Pour revenir à la news, d'ici que ces lunettes soient exploitées dans l'environnement médical, il y aura encore beaucoup d'eau qui aura coulé sous les ponts. Et si c'est le cas à moyen terme, je serais le premier étonné que ce soit des lunettes Google


.... J'suis d'accord avec toi sur toute la ligne.... Mais j'émets un gros bémol quand je me souviens de leur façon de tapper à l'ordinateur.... Dignes des flics !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]