Le défaceur des préfectures repéré en Algérie

Le par  |  4 commentaire(s)
Defacement-SaMo_Dz

Le pirate informatique qui avait défacé les sites Web de plusieurs préfectures françaises aurait bien agi depuis l'Algérie. Il a été identifié.

Defacement-SaMo_DzEn plein été 2011, les portails de plusieurs préfectures ont été les victimes d'une attaque informatique aboutissant à une série de défacements. Pendant plusieurs semaines, ces sites ont été placés en maintenance avant d'être à nouveau accessibles.

L'auteur de ces piratages avait signé ses actions du pseudonyme SaMo_Dz avec un message " taquin " envers les administrateurs : " … Où est la sécurité … ". Ce dénommé SaMo_Dz indiquait avoir agi depuis l'Algérie. Et c'est a priori bien le cas.

Le Parisien rapporte que les enquêteurs de la police judiciaire de Reims ont remonté la trace du suspect jusqu'à Alger et ont identifié un jeune homme de 22 ans. Il est présenté comme un " découvreur de failles dans les accès aux bases de données renfermant les codes utilisateurs des administrateurs des sites Internet ".

En août dernier, un porte-parole du ministère de l'Intérieur avait précisé que les seuls mots de passe dérobés étaient ceux permettant de modifier l'apparence des sites des préfectures. Il avait ajouté que les données personnelles d'usagers ou d'agents de préfecture n'avaient pas été volées.

SaMo_Dz n'a pas été interpellé et ses motivations ne sont pas réellement connues si ce n'est de se tailler une certaine réputation. Ce pirate est en effet très productif comme le révèle son tableau de chasse des défacements sur Zone-H. Ils ne s'attaquent pas qu'à des sites français malgré un intérêt manifeste pour ces derniers.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #891431
C'est tellement important comme crime que l’enquête a du couter 200 fois plus cher que faire intervenir un expert en sécurité.
Le #891451
un porte-parole du ministère de l'Intérieur avait précisé que les seuls mots de passe dérobés étaient ceux permettant de modifier l'apparence des sites des préfectures. Il avait ajouté que les données personnelles d'usagers ou d'agents de préfecture n'avaient pas été volées. <-- MENSONGE ! UN PIRATE DE DEFACE PAS UN SITE JUSTE POUR LE DEFACER MAIS POUR COUVRIR DES ACTES. SURTOUT SUR DES SITES SENSIBLES

évidemment qu'il a trouvé ce qu'il cherchait et il à du être payé pour ça
Le #891521
D'effacement avec une apostrophe ?
Le #891661
Non "defacer" : refaire la face, je ne sais pas si c'est du français...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]