Loi Hadopi : DRM et VOD pour faire passer la pilule ?

Le par  |  12 commentaire(s)
DRM

Pour les internautes, la carotte au bout du bâton de la loi Hadopi sera la suppression des DRM et le remaniement de la chronologie des médias.

DRMFruit des accords de l'Elysée, la loi Hadopi est aussi Création et Internet, une formulation plus édulcorée qui sonne sans doute mieux à l'oreille de l'internaute. Pour le satisfaire en tant que consommateur et le détourner des chemins du téléchargement illégal, encore faut-il lui offrir quelque chose de tangible, car la répression à elle seule ne suffira pas, sinon à le précipiter dans les bras de réseaux où tout s'échange de manière cryptée.


Longtemps après l'application de la loi
Avant de parler répression lors de la présentation de son projet de loi, la ministre de la Culture et de la Communication a donc évoqué hier les pistes d'une amélioration de l'offre légale. Le directeur général du Centre national de la cinématographie a ainsi été choisi comme émissaire auprès des acteurs du cinéma et de l'audiovisuel, afin d'entamer des négociations pour que " l'offre légale soit au rendez-vous ". Une fois le dispositif anti-piratage en place, pas avant janvier 2009 donc, la fenêtre de diffusion de la VOD sera ramenée de 7 mois et demi à 6 mois, comme pour les DVD. Les discussions concerneront quant à elles un rapprochement avec la moyenne européenne, soit 3 à 4 mois pour proposer une oeuvre à la VOD.

En ce qui concerne le domaine de la musique, il s'agira de s'attaquer à l'épineux problème des DRM qui empêchent un audionaute d'écouter un titre acquis légalement sur l'ordinateur, l'appareil de son choix. Au passage, il aurait sans doute été bien vu de faire d'une pierre deux coups en se posant la question des DRM pour la VOD, car il n'y a pas que l'audio de concerné. La fin des DRM dits bloquants, ce ne sera toutefois pas pour tout de suite mais tout de même un an après la mise en oeuvre du " mécanisme de lutte contre le piratage. "
Complément d'information
  • Hadopi : VLC veut lire les Blu-ray avec DRM
    VideoLAN veut saisir la Haute Autorité pour la diffusion des œuvres et la protection des droits sur Internet afin de connaître son avis pour la lecture avec VLC media player de Blu-ray sous DRM.
  • Hadopi : Apple attaque sur les DRM
    La firme à la pomme a demandé l'annulation d'un décret qui octroie à l'Hadopi un rôle de régulation des DRM et de l'interopérabilité.

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #256591
Les "fenetres de diffusion" ne devraient même pas exister (c'est qu'une façon de vendre plusieurs fois le même produit, en permettant aux différents studios / chaines de télé / vendeurs de s'en foutre plein les poches)


Ensuite, faut voir ce qu'ils appellens DRM non bloquants....


Le jour où y'aura de la VOD moins cher qu'un DVD (pas de support physique), avec les mêmes possibilités (sans DRM, possibilité de le regarder n'importe où et n'importe quand), et qui sort en même temps que le DVD, la on pourra commencer à parler d'offres un minimum sérieuse.



Le #256601
Le gouvernment ne pourra jamais contraindre aucune firme à supprimer les DRM. Ils ne nous feront pas croire qu'ils feront changer d'avis un type comme Steve Jobs...
Le #256651
Les promesses n'engagent que ceux qui y croient.
C'est vraiment "faites nous confiance", alors qu'on a deja vu le niveau de confiance qu' on peut avoir envers eux...
Le #256661
Un DRM est par définition un cadenas, donc il bloque les utilisateurs.

La VOD ? Si tu n'utilises pas le duo IE + Windows Media Player, c'est un gros : "va voir ailleurs, sale pirate".

Cf M6Replay par exemple.

Désolé, mais si un film ou un album est une bouse, l'offre légale ne le rendra pas meilleur pour autant.
Le #256711
"Désolé, mais si un film ou un album est une bouse, l'offre légale ne le rendra pas meilleur pour autant"

su c'est une bouse il ne sera pas téléchargé illégalement.
Le #256751
Les DRM sont en train de mourir de leur belle mort donc le Gouvernement nous prend pour des gogols
En attendant on paye une taxe copie privée qui est encore parfois bafouée par les DRM
Le #256791
Le coup de la suppression des DRM est faux, ce n'est pas dans la loi qui a été votée.
Le #256801
glattering>oui, exact, ce n'est pas dans la loi, cela fait partie des accords de l'Elysée. C'est prévu après application de la loi, condition jugée indispensable.
Le #257071
La manière dont les lois de notre gouvernement sont "négociées" (les guillemets s'imposent) et mises en place est méprisante et scandaleuse.

Tout est communication pure et mensonges, dans l'indifférence générale des grands médias, qui au mieux prennent leur distance.
(Voir l'article du Monde.fr hier sous la forme d'une interview d'un des responsables de Quadrature, une association de défense des droits des citoyens sur le web).

Les journalistes se rendent-ils comptent que ca va bientôt être leur tour d'être balayés par cette industrie?


Le #257111
Nous perdons de plus en plus nos libertés depuis que le grand copain à Bush est à la tête du peuple, l'utilisation du mensonge est de plus en plus présente pour nous rendre docile et esclave.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]