Hadopi et Sénat : un amendement fait écho aux eurodéputés

Le par  |  2 commentaire(s)
Senat_Logo

Avant son passage en deuxième lecture au Sénat, le texte du projet de loi Création et Internet a reçu six amendements dont un demandant à ce que l'accès à Internet soit reconnu en tant que droit fondamental.

Senat_LogoLe texte du projet de loi favorisant la diffusion et la protection de la création sur Internet a été adopté hier par les députés siégeant à l'Assemblée nationale. Son parcours parlementaire se poursuit aujourd'hui avec un passage au Sénat à partir 9h45 et un vote probablement dans la foulée d'autant que cette nouvelle lecture sera facilitée par le peu d'amendements déposés mais il y a en finalement eu.

Le Sénat qui avait adopté le texte en première lecture au mois d'octobre 2008 puis sous sa forme présentée plus répressive établie par la Commission mixte paritaire avant son rejet surprise de début avril à l'Assemblée, devra examiner aujourd'hui un total de seulement six amendements principalement à l'initiative du Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et des Sénateurs du Parti de Gauche.

Parmi ces amendements, l'un d'eux stipule que : " l'accès à l'Internet est reconnu comme un droit fondamental qui doit être garanti à tous les citoyens de manière égalitaire sur l'ensemble du territoire ". L'allusion à la prise de position des eurodéputés est donc flagrante, reconnaissant à l'accès à Internet ce caractère de droit fondamental ( et interdisant donc sa coupure sur décision non judiciaire ) que conteste néanmoins la ministre de la Culture Christine Albanel.

Reste que cet amendement sera manifestement rejeté avec un vote presque joué d'avance, le groupe PS au Sénat, qui pour sa part n'a pas déposé d'amendement, ayant décidé de ne pas participer au scrutin.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #458571
Bonjour
Cela ne traine pas, le ministère de la culture a déjà revu et corrigé la page wikipédia concernant hadopi. Combien de centaines de millions d'euros va coûter la mise en place d'hadopi ? Les citoyens et internautes vont devoir économiser en n'achetant plus aucune oeuvre artistique française pour pouvoir assumer le coût induit par cette loi. Et comme disait Coluche dans misère, misère. Il suffit de ne plus l'acheter pour qu'il ne se vende plus. Et un autre disait: Il suffit de ne plus le voter, pour qu'il ne sorte plus..
Le #458591
bonjour!

J'adore le reportage fait par skyrock auprès des députés ayant voté la loi.
Savez-vous ce que c'est le peer to peer?
-Euh?
Savez-vous ce que c'est le streaming?
-Euh?
Et vous.
Savez-vous si votre député est intelligent et évolué pour son époque?
Euh!
no-comment!
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]