HappyPlayTime : Apple refuse l'entrée du plaisir féminin dans l'AppStore

Le par  |  13 commentaire(s)
Happyplaytime 1

S'il est un sujet avec lequel Apple ne mégote pas, c'est bien celui des contenus pour adultes sur sa plateforme d'applications. C'est ce que vient de découvrir une nouvelle fois une application, HappyPlayTime, destinée au plaisir féminin en solitaire.

Apple n'est pas du genre à laisser entrer qui veut dans son App Store, et toute application souhaitant s'y installer doit d'abord passer entre les mains des experts de la marque qui décident alors si le logiciel se conforme ou non aux règles instaurées par la marque.

Happyplaytime 2 Mauvaise nouvelle pour les éditeurs souhaitant proposer des applications destinées aux adultes, la politique d'Apple sur le sujet est lourdement restrictive. C'est ainsi que l'App Store a une nouvelle fois rejeté une application, HappyPlayTime, qui aborde la sexualité et s'oriente vers les plaisirs de la masturbation féminine.

Pourtant cette fois, aucune image pornographique n'était au rendez-vous, et sa créatrice, Tina Gong avait pris un soin particulier à se conformer aux exigences d'Apple.

Apple rejet HappyPlayTime L'application ne propose ainsi aucune image choquante, et le tout reste suffisamment subjectif ( le sexe féminin est représenté par un petit personnage) pour qu'un enfant mettant la main sur l'application ne comprenne pas réellement ce à quoi il a affaire. En outre, l'application prend la forme d'un jeu, et jamais les termes de masturbation ou autre terme lié à la sexualité ne sont abordés.

La développeuse aurait ainsi reçu une notification d'Apple lui indiquant que son application ne pouvait être publiée sur l'Apple Store, l'invitant à contacter l'équipe en charge de l'affaire pour tout point sur la situation. Contacté pour plus de renseignements, il apparait que si l'application ne transgresse pas directement les règles imposées par l'App Store, mais qu'Apple ne souhaite pas voir son image associée avec ce type de contenu.

Rien ne semble pouvoir modifier l'avis d'Apple concernant l'application, et Tina Gong regrette une perte de temps face à un interlocuteur fermé qui se permet d'adapter ses propres règles au gré de ses envies.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1745022
"Tina Gong regrette une perte de temps face à un interlocuteur fermé qui se permet d'adapter ses propres règles au gré de ses envies."
=>Elle savait dans quoi elle se lançait puisqu'elle a mis en oeuvre toutes les magouilles imaginables pour contourner les règles. Sauf qu'Apple n'est pas un tribunal, si sa "loi" est contournée habilement il n'est pas condamné à laisser le "crime" impuni.
Elle n'a qu'à développer sur d'autres plateformes si ça ne lui plaît pas, plutôt que de continuer à utiliser un Mac et un iPhone...
Le #1745122
Pas d'accord avec toi.

Bien évidemment qu'elle a contourné l'esprit de la "loi" Apple, mais elle a respecté à la lettre les procédures mises en place par Apple... donc, Apple modifie les conditions du contrat unilatéralement.

Si elle avait eu assez de fric,elle aurait pu aller devant un tribunal et obtenir gain de cause (Apple fait des procès et les gagne pour 1.000 x moins que ça !! ).

Comme il s'agit du pot de terre contre le pot de fer, ... elle fermera sa gueule.
N'empêche qu'elle a raison de gueuler (en silence ).

Maintenant, si ton commentaire visait le fait de ne plus proposer d' applis dans un marché fermé et "policé", je le comprends ;

mais bon, elle ira où,sur le marché d'applis de W.Phone !

et puis, ... bon, ... même les clients Apple ont le droit d'être considérés comme des adultes responsables de temps en temps , qui savent ce qu'ils veulent installer ou pas sur leurs machines ...
...
( sans se faire gronder par maman parce qu'ils veulent jouer à touche-pipi ! )

Aujourd'hui, c'est le sexe qui est sale [ et donc interdit ] , demain ... ce sera quoi ?


Le #1745172
bugmenot a écrit :

"Tina Gong regrette une perte de temps face à un interlocuteur fermé qui se permet d'adapter ses propres règles au gré de ses envies."
=>Elle savait dans quoi elle se lançait puisqu'elle a mis en oeuvre toutes les magouilles imaginables pour contourner les règles. Sauf qu'Apple n'est pas un tribunal, si sa "loi" est contournée habilement il n'est pas condamné à laisser le "crime" impuni.
Elle n'a qu'à développer sur d'autres plateformes si ça ne lui plaît pas, plutôt que de continuer à utiliser un Mac et un iPhone...


reponse imbecile comme d hab...

mais bon je suis d accord sur un point, apple merite juste de crever avec un apple store vide de toute appli interessante. tribunal ou pas. "elle savait dans quoi elle se lancait... " oui justement et elle a respecte les consignes a la lettre et ces culs benis d apple ont change les regles.

en passant, si le theme de l appli ne te plait pas, je t invite a ne pass l installer et a passer ton chemin sans empecher les autres de le faire.

merci d avance.,
Le #1745202
frèzetagada a écrit :

Pas d'accord avec toi.

Bien évidemment qu'elle a contourné l'esprit de la "loi" Apple, mais elle a respecté à la lettre les procédures mises en place par Apple... donc, Apple modifie les conditions du contrat unilatéralement.

Si elle avait eu assez de fric,elle aurait pu aller devant un tribunal et obtenir gain de cause (Apple fait des procès et les gagne pour 1.000 x moins que ça !! ).

Comme il s'agit du pot de terre contre le pot de fer, ... elle fermera sa gueule.
N'empêche qu'elle a raison de gueuler (en silence ).

Maintenant, si ton commentaire visait le fait de ne plus proposer d' applis dans un marché fermé et "policé", je le comprends ;

mais bon, elle ira où,sur le marché d'applis de W.Phone !

et puis, ... bon, ... même les clients Apple ont le droit d'être considérés comme des adultes responsables de temps en temps , qui savent ce qu'ils veulent installer ou pas sur leurs machines ...
...
( sans se faire gronder par maman parce qu'ils veulent jouer à touche-pipi ! )

Aujourd'hui, c'est le sexe qui est sale [ et donc interdit ] , demain ... ce sera quoi ?


"Si elle avait eu assez de fric,elle aurait pu aller devant un tribunal et obtenir gain de cause"
=>Ca m'étonnerait que les CGU d'Apple ne prévoient pas un droit de regard "subjectif" sur les applications, pour ne pas se retrouver justement avec des malins qui contourne l'esprit des règles sans les enfreindre frontalement... Apple refuse régulièrement tout plein de trucs et ne s'est jamais pris de procès pour ça...

"si ton commentaire visait le fait de ne plus proposer d' applis dans un marché fermé et "policé", je le comprends ;"
=>Oui ça visait aussi ça. Elle se plaint d'Apple mais les soutient en faisant tourner le système...

Sinon, mon commentaire vis-à-vis de la dame qui se plaint de "perdre son temps" visait surtout le fait que si son app était passée, elle aurait été bien contente de voir ses concurrents recalés... En clair, elle a joué et elle a perdu, en connaissant très bien le fort risque d'être bloquée, en balance avec le fort bénéfice d'être, si ça passait, la seule sur le créneau.
Le #1745242
bugmenot a écrit :

frèzetagada a écrit :

Pas d'accord avec toi.

Bien évidemment qu'elle a contourné l'esprit de la "loi" Apple, mais elle a respecté à la lettre les procédures mises en place par Apple... donc, Apple modifie les conditions du contrat unilatéralement.

Si elle avait eu assez de fric,elle aurait pu aller devant un tribunal et obtenir gain de cause (Apple fait des procès et les gagne pour 1.000 x moins que ça !! ).

Comme il s'agit du pot de terre contre le pot de fer, ... elle fermera sa gueule.
N'empêche qu'elle a raison de gueuler (en silence ).

Maintenant, si ton commentaire visait le fait de ne plus proposer d' applis dans un marché fermé et "policé", je le comprends ;

mais bon, elle ira où,sur le marché d'applis de W.Phone !

et puis, ... bon, ... même les clients Apple ont le droit d'être considérés comme des adultes responsables de temps en temps , qui savent ce qu'ils veulent installer ou pas sur leurs machines ...
...
( sans se faire gronder par maman parce qu'ils veulent jouer à touche-pipi ! )

Aujourd'hui, c'est le sexe qui est sale [ et donc interdit ] , demain ... ce sera quoi ?


"Si elle avait eu assez de fric,elle aurait pu aller devant un tribunal et obtenir gain de cause"
=>Ca m'étonnerait que les CGU d'Apple ne prévoient pas un droit de regard "subjectif" sur les applications, pour ne pas se retrouver justement avec des malins qui contourne l'esprit des règles sans les enfreindre frontalement... Apple refuse régulièrement tout plein de trucs et ne s'est jamais pris de procès pour ça...

"si ton commentaire visait le fait de ne plus proposer d' applis dans un marché fermé et "policé", je le comprends ;"
=>Oui ça visait aussi ça. Elle se plaint d'Apple mais les soutient en faisant tourner le système...

Sinon, mon commentaire vis-à-vis de la dame qui se plaint de "perdre son temps" visait surtout le fait que si son app était passée, elle aurait été bien contente de voir ses concurrents recalés... En clair, elle a joué et elle a perdu, en connaissant très bien le fort risque d'être bloquée, en balance avec le fort bénéfice d'être, si ça passait, la seule sur le créneau.


ah ouais et t as de sources pour ton dernier paragraphe ou c est juste ton esprit tordu en marche?
Le #1745302
tower41000 a écrit :

bugmenot a écrit :

frèzetagada a écrit :

Pas d'accord avec toi.

Bien évidemment qu'elle a contourné l'esprit de la "loi" Apple, mais elle a respecté à la lettre les procédures mises en place par Apple... donc, Apple modifie les conditions du contrat unilatéralement.

Si elle avait eu assez de fric,elle aurait pu aller devant un tribunal et obtenir gain de cause (Apple fait des procès et les gagne pour 1.000 x moins que ça !! ).

Comme il s'agit du pot de terre contre le pot de fer, ... elle fermera sa gueule.
N'empêche qu'elle a raison de gueuler (en silence ).

Maintenant, si ton commentaire visait le fait de ne plus proposer d' applis dans un marché fermé et "policé", je le comprends ;

mais bon, elle ira où,sur le marché d'applis de W.Phone !

et puis, ... bon, ... même les clients Apple ont le droit d'être considérés comme des adultes responsables de temps en temps , qui savent ce qu'ils veulent installer ou pas sur leurs machines ...
...
( sans se faire gronder par maman parce qu'ils veulent jouer à touche-pipi ! )

Aujourd'hui, c'est le sexe qui est sale [ et donc interdit ] , demain ... ce sera quoi ?


"Si elle avait eu assez de fric,elle aurait pu aller devant un tribunal et obtenir gain de cause"
=>Ca m'étonnerait que les CGU d'Apple ne prévoient pas un droit de regard "subjectif" sur les applications, pour ne pas se retrouver justement avec des malins qui contourne l'esprit des règles sans les enfreindre frontalement... Apple refuse régulièrement tout plein de trucs et ne s'est jamais pris de procès pour ça...

"si ton commentaire visait le fait de ne plus proposer d' applis dans un marché fermé et "policé", je le comprends ;"
=>Oui ça visait aussi ça. Elle se plaint d'Apple mais les soutient en faisant tourner le système...

Sinon, mon commentaire vis-à-vis de la dame qui se plaint de "perdre son temps" visait surtout le fait que si son app était passée, elle aurait été bien contente de voir ses concurrents recalés... En clair, elle a joué et elle a perdu, en connaissant très bien le fort risque d'être bloquée, en balance avec le fort bénéfice d'être, si ça passait, la seule sur le créneau.


ah ouais et t as de sources pour ton dernier paragraphe ou c est juste ton esprit tordu en marche?


Ben... l'article qui décrit en détail ledit contournement... Après pas besoin d'être un expert en psycho ou en magouille (ou en business) pour compléter les blancs... C'est un risque qui peut s'avérer payant, pas de raison que certain(e)s ne tentent pas...
Le #1745832
bugmenot a écrit :

tower41000 a écrit :

bugmenot a écrit :

frèzetagada a écrit :

Pas d'accord avec toi.

Bien évidemment qu'elle a contourné l'esprit de la "loi" Apple, mais elle a respecté à la lettre les procédures mises en place par Apple... donc, Apple modifie les conditions du contrat unilatéralement.

Si elle avait eu assez de fric,elle aurait pu aller devant un tribunal et obtenir gain de cause (Apple fait des procès et les gagne pour 1.000 x moins que ça !! ).

Comme il s'agit du pot de terre contre le pot de fer, ... elle fermera sa gueule.
N'empêche qu'elle a raison de gueuler (en silence ).

Maintenant, si ton commentaire visait le fait de ne plus proposer d' applis dans un marché fermé et "policé", je le comprends ;

mais bon, elle ira où,sur le marché d'applis de W.Phone !

et puis, ... bon, ... même les clients Apple ont le droit d'être considérés comme des adultes responsables de temps en temps , qui savent ce qu'ils veulent installer ou pas sur leurs machines ...
...
( sans se faire gronder par maman parce qu'ils veulent jouer à touche-pipi ! )

Aujourd'hui, c'est le sexe qui est sale [ et donc interdit ] , demain ... ce sera quoi ?


"Si elle avait eu assez de fric,elle aurait pu aller devant un tribunal et obtenir gain de cause"
=>Ca m'étonnerait que les CGU d'Apple ne prévoient pas un droit de regard "subjectif" sur les applications, pour ne pas se retrouver justement avec des malins qui contourne l'esprit des règles sans les enfreindre frontalement... Apple refuse régulièrement tout plein de trucs et ne s'est jamais pris de procès pour ça...

"si ton commentaire visait le fait de ne plus proposer d' applis dans un marché fermé et "policé", je le comprends ;"
=>Oui ça visait aussi ça. Elle se plaint d'Apple mais les soutient en faisant tourner le système...

Sinon, mon commentaire vis-à-vis de la dame qui se plaint de "perdre son temps" visait surtout le fait que si son app était passée, elle aurait été bien contente de voir ses concurrents recalés... En clair, elle a joué et elle a perdu, en connaissant très bien le fort risque d'être bloquée, en balance avec le fort bénéfice d'être, si ça passait, la seule sur le créneau.


ah ouais et t as de sources pour ton dernier paragraphe ou c est juste ton esprit tordu en marche?


Ben... l'article qui décrit en détail ledit contournement... Après pas besoin d'être un expert en psycho ou en magouille (ou en business) pour compléter les blancs... C'est un risque qui peut s'avérer payant, pas de raison que certain(e)s ne tentent pas...


il ne decrit pas un contournement, il decrit comment etre en CONFORMITE avec les exigences cul beni d apple...

quand tu te conformes a un reglement, tu le contournes ou tu t y soumets...?
Le #1749542
tower41000 a écrit :

bugmenot a écrit :

tower41000 a écrit :

bugmenot a écrit :

frèzetagada a écrit :

Pas d'accord avec toi.

Bien évidemment qu'elle a contourné l'esprit de la "loi" Apple, mais elle a respecté à la lettre les procédures mises en place par Apple... donc, Apple modifie les conditions du contrat unilatéralement.

Si elle avait eu assez de fric,elle aurait pu aller devant un tribunal et obtenir gain de cause (Apple fait des procès et les gagne pour 1.000 x moins que ça !! ).

Comme il s'agit du pot de terre contre le pot de fer, ... elle fermera sa gueule.
N'empêche qu'elle a raison de gueuler (en silence ).

Maintenant, si ton commentaire visait le fait de ne plus proposer d' applis dans un marché fermé et "policé", je le comprends ;

mais bon, elle ira où,sur le marché d'applis de W.Phone !

et puis, ... bon, ... même les clients Apple ont le droit d'être considérés comme des adultes responsables de temps en temps , qui savent ce qu'ils veulent installer ou pas sur leurs machines ...
...
( sans se faire gronder par maman parce qu'ils veulent jouer à touche-pipi ! )

Aujourd'hui, c'est le sexe qui est sale [ et donc interdit ] , demain ... ce sera quoi ?


"Si elle avait eu assez de fric,elle aurait pu aller devant un tribunal et obtenir gain de cause"
=>Ca m'étonnerait que les CGU d'Apple ne prévoient pas un droit de regard "subjectif" sur les applications, pour ne pas se retrouver justement avec des malins qui contourne l'esprit des règles sans les enfreindre frontalement... Apple refuse régulièrement tout plein de trucs et ne s'est jamais pris de procès pour ça...

"si ton commentaire visait le fait de ne plus proposer d' applis dans un marché fermé et "policé", je le comprends ;"
=>Oui ça visait aussi ça. Elle se plaint d'Apple mais les soutient en faisant tourner le système...

Sinon, mon commentaire vis-à-vis de la dame qui se plaint de "perdre son temps" visait surtout le fait que si son app était passée, elle aurait été bien contente de voir ses concurrents recalés... En clair, elle a joué et elle a perdu, en connaissant très bien le fort risque d'être bloquée, en balance avec le fort bénéfice d'être, si ça passait, la seule sur le créneau.


ah ouais et t as de sources pour ton dernier paragraphe ou c est juste ton esprit tordu en marche?


Ben... l'article qui décrit en détail ledit contournement... Après pas besoin d'être un expert en psycho ou en magouille (ou en business) pour compléter les blancs... C'est un risque qui peut s'avérer payant, pas de raison que certain(e)s ne tentent pas...


il ne decrit pas un contournement, il decrit comment etre en CONFORMITE avec les exigences cul beni d apple...

quand tu te conformes a un reglement, tu le contournes ou tu t y soumets...?


Il montre comment contourner L'ESPRIT du règlement en usant de tous les détails terminologiques possibles.
De toute façon, encore une fois, le règlement indique les interdits à titre indicatif et non exhaustif, et est remarquablement flou (et donc potentiellement très large) sur certains points. Cf par exemple:
"Apps that present excessively objectionable or crude content will be rejected"
http://stadium.weblogsinc.com/engadget/files/app-store-guidelines.pdf ou http://www.scribd.com/doc/40308520/Clubic-com-Conditions-du-Mac-App-Store
Le #1749642
bugmenot a écrit :

tower41000 a écrit :

bugmenot a écrit :

tower41000 a écrit :

bugmenot a écrit :

frèzetagada a écrit :

Pas d'accord avec toi.

Bien évidemment qu'elle a contourné l'esprit de la "loi" Apple, mais elle a respecté à la lettre les procédures mises en place par Apple... donc, Apple modifie les conditions du contrat unilatéralement.

Si elle avait eu assez de fric,elle aurait pu aller devant un tribunal et obtenir gain de cause (Apple fait des procès et les gagne pour 1.000 x moins que ça !! ).

Comme il s'agit du pot de terre contre le pot de fer, ... elle fermera sa gueule.
N'empêche qu'elle a raison de gueuler (en silence ).

Maintenant, si ton commentaire visait le fait de ne plus proposer d' applis dans un marché fermé et "policé", je le comprends ;

mais bon, elle ira où,sur le marché d'applis de W.Phone !

et puis, ... bon, ... même les clients Apple ont le droit d'être considérés comme des adultes responsables de temps en temps , qui savent ce qu'ils veulent installer ou pas sur leurs machines ...
...
( sans se faire gronder par maman parce qu'ils veulent jouer à touche-pipi ! )

Aujourd'hui, c'est le sexe qui est sale [ et donc interdit ] , demain ... ce sera quoi ?


"Si elle avait eu assez de fric,elle aurait pu aller devant un tribunal et obtenir gain de cause"
=>Ca m'étonnerait que les CGU d'Apple ne prévoient pas un droit de regard "subjectif" sur les applications, pour ne pas se retrouver justement avec des malins qui contourne l'esprit des règles sans les enfreindre frontalement... Apple refuse régulièrement tout plein de trucs et ne s'est jamais pris de procès pour ça...

"si ton commentaire visait le fait de ne plus proposer d' applis dans un marché fermé et "policé", je le comprends ;"
=>Oui ça visait aussi ça. Elle se plaint d'Apple mais les soutient en faisant tourner le système...

Sinon, mon commentaire vis-à-vis de la dame qui se plaint de "perdre son temps" visait surtout le fait que si son app était passée, elle aurait été bien contente de voir ses concurrents recalés... En clair, elle a joué et elle a perdu, en connaissant très bien le fort risque d'être bloquée, en balance avec le fort bénéfice d'être, si ça passait, la seule sur le créneau.


ah ouais et t as de sources pour ton dernier paragraphe ou c est juste ton esprit tordu en marche?


Ben... l'article qui décrit en détail ledit contournement... Après pas besoin d'être un expert en psycho ou en magouille (ou en business) pour compléter les blancs... C'est un risque qui peut s'avérer payant, pas de raison que certain(e)s ne tentent pas...


il ne decrit pas un contournement, il decrit comment etre en CONFORMITE avec les exigences cul beni d apple...

quand tu te conformes a un reglement, tu le contournes ou tu t y soumets...?


Il montre comment contourner L'ESPRIT du règlement en usant de tous les détails terminologiques possibles.
De toute façon, encore une fois, le règlement indique les interdits à titre indicatif et non exhaustif, et est remarquablement flou (et donc potentiellement très large) sur certains points. Cf par exemple:
"Apps that present excessively objectionable or crude content will be rejected"
http://stadium.weblogsinc.com/engadget/files/app-store-guidelines.pdf ou http://www.scribd.com/doc/40308520/Clubic-com-Conditions-du-Mac-App-Store


ouais et c est precis "objectionable", c est clair... un developpeur lambda sait precisement ce que ca englobe sans l ombre d un doute ,"objectionable"...

d apres ce que l on sait, ca n englobe pas les applis antisemites, racistes ou homophobe, deja puisque certaines ont passe le controle ..., donc on peut y aller hein !

apple est vraiment une boite geniale !!
Le #1749762
tower41000 a écrit :

bugmenot a écrit :

tower41000 a écrit :

bugmenot a écrit :

tower41000 a écrit :

bugmenot a écrit :

frèzetagada a écrit :

Pas d'accord avec toi.

Bien évidemment qu'elle a contourné l'esprit de la "loi" Apple, mais elle a respecté à la lettre les procédures mises en place par Apple... donc, Apple modifie les conditions du contrat unilatéralement.

Si elle avait eu assez de fric,elle aurait pu aller devant un tribunal et obtenir gain de cause (Apple fait des procès et les gagne pour 1.000 x moins que ça !! ).

Comme il s'agit du pot de terre contre le pot de fer, ... elle fermera sa gueule.
N'empêche qu'elle a raison de gueuler (en silence ).

Maintenant, si ton commentaire visait le fait de ne plus proposer d' applis dans un marché fermé et "policé", je le comprends ;

mais bon, elle ira où,sur le marché d'applis de W.Phone !

et puis, ... bon, ... même les clients Apple ont le droit d'être considérés comme des adultes responsables de temps en temps , qui savent ce qu'ils veulent installer ou pas sur leurs machines ...
...
( sans se faire gronder par maman parce qu'ils veulent jouer à touche-pipi ! )

Aujourd'hui, c'est le sexe qui est sale [ et donc interdit ] , demain ... ce sera quoi ?


"Si elle avait eu assez de fric,elle aurait pu aller devant un tribunal et obtenir gain de cause"
=>Ca m'étonnerait que les CGU d'Apple ne prévoient pas un droit de regard "subjectif" sur les applications, pour ne pas se retrouver justement avec des malins qui contourne l'esprit des règles sans les enfreindre frontalement... Apple refuse régulièrement tout plein de trucs et ne s'est jamais pris de procès pour ça...

"si ton commentaire visait le fait de ne plus proposer d' applis dans un marché fermé et "policé", je le comprends ;"
=>Oui ça visait aussi ça. Elle se plaint d'Apple mais les soutient en faisant tourner le système...

Sinon, mon commentaire vis-à-vis de la dame qui se plaint de "perdre son temps" visait surtout le fait que si son app était passée, elle aurait été bien contente de voir ses concurrents recalés... En clair, elle a joué et elle a perdu, en connaissant très bien le fort risque d'être bloquée, en balance avec le fort bénéfice d'être, si ça passait, la seule sur le créneau.


ah ouais et t as de sources pour ton dernier paragraphe ou c est juste ton esprit tordu en marche?


Ben... l'article qui décrit en détail ledit contournement... Après pas besoin d'être un expert en psycho ou en magouille (ou en business) pour compléter les blancs... C'est un risque qui peut s'avérer payant, pas de raison que certain(e)s ne tentent pas...


il ne decrit pas un contournement, il decrit comment etre en CONFORMITE avec les exigences cul beni d apple...

quand tu te conformes a un reglement, tu le contournes ou tu t y soumets...?


Il montre comment contourner L'ESPRIT du règlement en usant de tous les détails terminologiques possibles.
De toute façon, encore une fois, le règlement indique les interdits à titre indicatif et non exhaustif, et est remarquablement flou (et donc potentiellement très large) sur certains points. Cf par exemple:
"Apps that present excessively objectionable or crude content will be rejected"
http://stadium.weblogsinc.com/engadget/files/app-store-guidelines.pdf ou http://www.scribd.com/doc/40308520/Clubic-com-Conditions-du-Mac-App-Store


ouais et c est precis "objectionable", c est clair... un developpeur lambda sait precisement ce que ca englobe sans l ombre d un doute ,"objectionable"...

d apres ce que l on sait, ca n englobe pas les applis antisemites, racistes ou homophobe, deja puisque certaines ont passe le controle ..., donc on peut y aller hein !

apple est vraiment une boite geniale !!


Woa, aurais-tu enfin compris le sens caché de mon premier post ?
frèzetagada a quand même été plus rapide...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]