Hotlines surtaxées : l'UFC dénonce le chantage à l'emploi

Le par  |  10 commentaire(s)
Hotline

L'association de consommateurs UFC-Que Choisir monte au créneau, sentant que la fin généralisée des hotlines surtaxées est menacée par le lobbying exercé par les professionnels.

HotlineDans le cadre de la loi de la Loi de Modernisation de l'Economie, la non surtaxation des hotlines a été généralisée à tous les secteurs. Une mesure qui pour le représentant des centres d'appels en France, l'AFRC, menace 10 000 emplois (voir notre actualité). Ni plus ni moins que du chantage, dénoncé par l'UFC-Que Choisir dans un communiqué publié ce jour, et une tentative de remettre au goût du jour la surtaxation des hotlines.

L'association de consommateurs pointe notamment du doigt un amendement au plan de relance économique examiné aujourd'hui en séance publique au Sénat (un autre amendement cité par l'UFC a été retiré avant séance). Dans l'amendement n°72 rectifié, on peut ainsi lire :

" Dans un contexte de crise économique où les entreprises sont contraintes de resserrer leurs coûts, l'application de cette disposition se traduit par des milliers d'emplois délocalisés chaque mois vers des centres d'appels implantés hors Union européenne, en particulier au Maroc.

Afin d'éviter la délocalisation hors de France de ces emplois, et pour maintenir sur le territoire français cette importante source d'emplois peu qualifiés, il paraît important de préciser le dispositif prévu par la loi en instaurant une prime au maintien des Centres d'Appels sur notre territoire, et un frein à leur délocalisation. "

L'UFC rappelle cependant que ces délocalisations ont commencé bien avant la crise économique et la suppression de la surtaxation, et d'ajouter :

" La remise en cause de la généralisation de la non surtaxation reviendrait à accorder aux professionnels une prime à la non qualité. En effet, une hotline au prix fort n'incite guère à l'amélioration rapide des dysfonctionnements mais au contraire à la non diligence tant dans le traitement de l'appel que du problème en lui-même. "

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #399211
Poudres aux yeux encore une fois. On va payer plus chére, nous consommateur final, mais la réalité sera toujours la suivante :

Embaucher ailleurs, c'est moins cher qu'ici, donc plus de bénéfices pour eux et c'est tout.

On ferait bien de s'intéresse plutôt aux compétence de la hotline, qu'ils sachent résoudre les problèmes efficacement et pas se contenter de lire des phrases qui apparaissent sur leurs écrans en fonction des mots clés que vous prononcez.
Le #399291
n importe quoi quand on sait que presque toutes les hotlines sont deja delocalisees
Le #399301
en tout cas moi je l'ai sentit la délocalisation de ma hotline club internet, je suis passé du gars qui me débrouillait tout et plus aux types qui ne comprenne rien à se que je leur raconte....donc leur vieux chantage minable ils peuvent se le garder vu que le résultat de cette baisse de cout c'est "moi filant chez free"

....je te méprise neuf/sfr/cegetel
Le #399431
quitte a ce que le service soit mauvais, autant qu'il ne soit pas cher
Le #399631
Oué ben n'empêche que des suppressions d'emplois il risque bel et bien d'en avoir des milliers, car la hotline a bien besoin d'une source de revenus.

On ne peut pas avoir le beurre et l'argent du beurre. Il y a déjà des délocalisations mais faut pas se leurrer, il y a encore énormement de centres d'appels en France qui risquent eux aussi de passer à la trape.

Si vous pensiez que le service est mauvais, attendez d'abor de voir ce que le futur vous réserve
Le #399641
Dans l'amendement n°72 rectifié, on peut ainsi lire :

...cette importante source d'emplois peu qualifiés....

enfin des aveux,nous savons maintenant pourquoi ils ne peuvent répondre que du blabla.....

bon m'en fout j'appel pas


Anonyme
Le #399651
"TOS
22/01/2009 à 00h28
Oué ben n'empêche que des suppressions d'emplois il risque bel et bien d'en avoir des milliers, car la hotline a bien besoin d'une source de revenus."

Il faut réfléchir un peu !
Comment faisait on avant l'arrivée des numéro surtaxés ?

C'est bien évidement du chantage à l'emploi et "la crise" n'y est pour rien !

J'écris la crise entre " " car pour l'instant, mise à part faire baisser beaucoup de prix, elle crée des pertes des emplois que dans (comme par enchantement) des secteurs qui annonçaient bien avant cela des délocalisations et qui ne font que profiter de la situation pour accélérer le mouvement.

Il est évident que l'économie a pris un bon coup dans la gueule mais cela sert maintenant à justifier tout et n'importe quoi !

Cela fait combien de temps qu'on a pas entendu qu'une entreprise licencie anormalement ? Depuis "la crise" tout est motif de "crise"

On prend les gens pour des cons et on en profite bien !

Petit lien pour comprendre très simplement le mode de fonctionnement de l'économie...

A VOIR SANS MODERATION:
http://vimeo.com/1711304?pg=!embed!&sec=1711304


Le #399661
Les hotline servent souvent à résoudre des problèmes du fournisseur
C'est donc un comble de payer, et en plus surtaxé, pour leur dire "ma connection ne marche pas, elle coupe fréquemment"
Quand c'est le problème du Client c'est souvent parce qu'on le prend pour un informaticien alors que l'on veut vendre à Mr tout le monde

Dernier point, que vous le vouliez ou non les opérateurs alternatifs se servent de la hotline pour maintenir un prix bas des abonnements
Si on leur retire ce moyen ils sont bien embêtés

Le #399811
TOS >Que la hotline des "3 suisses" soit payante quand on passe une commande, ça se comprend.
Mais que la hotline de free, sfr et des autres soient payantes quand on signale qu'ils ont bousiller quelque chose de leur côté, tu trouve ça normal?
Il faut atterrir un peu. La majorité des appels vers ces hotlines là sont provoqués par des problèmes qui viennent du FAI et pas du client.
Le #400631
@petitlutinmalin >

avant l'arrivée des numeros surtaxés ? on parle de quelle année-là, et puis surtout, pour quel genre de service ?

Et aussi pourquoi tu parles de la crise, je ne vois pas ce que ça vient faire là-dedans...



@phebus >

Non, la hotline ne sert pas que pour "la connexion qui coupe", elle sert aussi pour "comment je fais pour installer l'antivirus, comment je fais pour paramétrer outlook, comment je fais pour installer internet bien que j'ai la notice près de moi, pourquoi ceci et cela marche pas..."

Et quoique vous puissiez croire, avec la hotline les FAI ne gagnent pas d'argent.


@omega2 >

Non je ne trouve pas ça normal. D'ailleurs je suis de deux qui pensent que l'appel devrait être facturé selon le type de l'appel : problème client payant/problème FAI gratuit. Même si en pratique cela serait très difficile à mettre en place.
Pour le dernier point que tu évoques, je ne suis pas d'accord.


Pour info je parle en connaissance de cause, j'ai travaillé pendant un moment à la hotline et je sais très bien comment ça marche. Et non, il n'y a pas que des "incompétents" et sinon oui, il y a aussi des client aimables.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]