IDC : les ventes de mobiles en Europe en hausse de 9%

Le par  |  0 commentaire(s)
logo IDC

IDC indique que la zone EMEA a connu une progression des ventes de mobiles de 9% au premier trimestre 2007, atteignant 89 millions d'unités.

Logo idcLe rapport trimestriel d' IDC pour la zone EMEA ( Europe, Moyen-Orient, Afrique ) fait état de 89 millions de téléphones portables vendus au premier trimestre 2007, en hausse de 9% par rapport au premier trimestre 2006 ( 82 millions ).

Les prix moyens des téléphones portables grand public continuent de décliner tandis que les opérateurs tentent de tirer les revenus vers le haut en rallongeant la durée d'engagement des abonnements, en abaissant leurs coûts et en essayant de développer le segment des smartphones, bénéficiant de plus fortes marges.

Idc q1 2007


Toujours plus dur pour les petits acteurs du marché
La chute des prix moyens s'explique par la montée en régime de l'Europe de l'Est, du Moyen-Orient et de l'Afrique, et de la production de terminaux de milieu et d'entrée de gamme pour y répondre. Sony Ericsson et Sagem ont récemment conclu un accord sur des fournitures de terminaux d'entrée de gamme, montrant l'intérêt des fabricants de mobiles de s'associer pour capter ces marchés.

" Pour réussir, les fabricants doivent d'une part équilibrer l'élargissement de leurs gammes de terminaux sur tous les segments du marché, et d'autre part trouver les synergies avec d'autres fabricants pour réduire les coûts. Certaines poches du marché sont stratégiques, comme celle des smartphones pour continuer de gagner des parts de marché tout en protégeant les marges. Cette consolidation du marché ne pourra profiter qu'aux quatre plus grands fabricants de mobiles ", explique Andrew Brown, d' IDC.

Les quatre premiers étant Nokia, Motorola, Samsung et Sony Ericsson, les autres ont du souci à se faire pour les prochaines années et risquent bien de se faire happer par plus gros qu'eux. Le marché EMEA est en train petit à petit de se scinder en trois, avec Nokia largement en tête ( 44% de parts de marché ), suivi d'un groupe formé par Samsung, Motorola et Sony Ericsson ( 40% à eux trois ), eux-mêmes détachés du reste des fabricants de mobiles, mené par LG Electronics, loin derrière ( 3% du marché ) mais qui affiche quand même une progression de ses ventes de 27%.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]