Des licenciements chez les développeurs de PAIN ?

Le par  |  0 commentaire(s) Source : Kotaku
PAIN - 2

A croire que de balancer David Hasselhoff sur des immeubles (en jeu vidéo, malheureux) leur a porté la poisse. Idol Minds, derrière des titres comme PAIN, aurait subi une vague de licenciements récemment. Les temps sont plus que durs en cette période, et ce pour tout le monde.

PAIN - 2My Street, Rally Cross 2, quelques volets de Cool Boarders plutôt honnêtes... La carte de visite du développeur Idol Minds, établi au Colorado, n'est pas vraiment de celles que l'on aimerait posséder. Mais l'année dernière, est peut-être sorti leur meilleur jeu, j'ai nommé PAIN, sur le PlayStation Network.

Dans ce titre, qui prônait vraisemblablement le sado-masochisme, vous deviez éjecter divers personnages sur différents décors, et ce dans le but de marquer de plus en plus de points.

Et figurez-vous que l'être humain a aimé ça car ce soft est apparu très bien classé (et même mieux que ça) au niveau des ventes de jeux téléchargeables sur le PSN. Voilà pour le rappel des bonnes nouvelles, place au reste.


Feel the Pain
Des sources anonymes chez Idol Minds auraient confié à Kotaku que les licenciements étaient à la mode en ce moment, avec 17 employés qui auraient été renvoyés ces derniers jours, pour un total de 26 sur 46 salariés.

La raison ? Des "réductions budgétaires de la part de Sony". Car, toujours d'après les sources, la firme nippone se trouve être la seule et unique source de financement d'Idol Minds, dont on attend maintenant une réaction officielle.

Il serait sans doute appréciable d'ajouter qu'au mois de septembre 2009, le studio était à la recherche d'un producteur, et voici ce que disait l'offre d'emploi, entre autres au sujet de PAIN :

"[PAIN] montre l'évolution actuelle de notre société et de ses objectifs. [...] Notre mission est de créer une expérience définie par l'utilisateur, de construire une communauté d'utilisateurs, de développer sur des machines next-gen, et bien sûr, de prendre du plaisir à le faire !"

Vous aurez noté la pertinence de la première phrase. C'est ce qui s'appelle être tristement devin.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]