L'impression 3D sauve un enfant en détresse respiratoire

Le par  |  11 commentaire(s) Source : Engadget
attelle 3d

C’est une nouvelle victoire pour la technologie associée à la médecine : les imprimantes 3D permettent désormais de sauver les nouveaux nés souffrant de trachéobronchomalacie.

Kaiba Gionfriddo est le premier enfant à avoir bénéficié d’une nouvelle technique permettant de combattre les symptômes de la Trachéobronchomalacie.

atèle 3D La maladie se présente comme une défaillance respiratoire liée au fait que la trachée ne soit pas assez résistante pour éviter de s’effondrer sur elle-même, bloquant de ce fait l’air qui est censé y circuler.

Le symptôme affecte chaque année 2200 nouveau-nés qui Babys-Lab-Grown-Airwa_sham sont placés sous assistance respiratoire sans proposer de réelle solution durable.

Dans le cas de Kaiba, des médecins se sont tournés vers l’Université du Michigan et la technologie d’impression 3D pour la réalisation d’une attelle bioabsorbable par la trachée de l’enfant.

Une autorisation a été accordée en urgence par la FDA pour l’implantation de l’attelle qui a rempli son rôle avec succès : la consolidation de la trachée de Kaiba a été instantanée, et l’attelle devrait être absorbée naturellement par le corps de celui-ci au fil du temps.

kaiba L’attelle a été réalisé sur mesure d’après les données collectées par un simple scanner. La prothèse a été réalisée en polyprolactone, un biopolymère suffisamment résistant, mais capable d’être absorbé par les tissus, évitant de ce fait une opération future et ne bloquant pas le développement naturel de la trachée ni des organes alentour.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1324822
"les nouveaux nés soufflants de trachéobronchomalacie" : soufflants ?
Le #1324882
Castiel a écrit :

"les nouveaux nés soufflants de trachéobronchomalacie" : soufflants ?


jeu de mot ramucho ! lol !

Ca contrebalance les armes qui seront fabriqués avec les mêmes imprimantes...ou pas !
Le #1324892

Soufflant dans les bronches bien sur

La technologie dans ce qu'elle offre de meilleur !
Le #1324992
Misstigry a écrit :

Soufflant dans les bronches bien sur

La technologie dans ce qu'elle offre de meilleur !


C'est ce genre de news qui réconcilie avec l'Humanité

PS : Trop top la binette ravie du p'tit bout d'chou
Le #1325152
Je pense qu'on aurait pu faire quelque chose de proche sans imprimante 3D... Marketing, quand tu nous tiens.
Le #1325262
cycnus a écrit :

Je pense qu'on aurait pu faire quelque chose de proche sans imprimante 3D... Marketing, quand tu nous tiens.


Les techniques existantes sont très couteuses, car chaque prothèse est un modèle unique, et trop longue dans leur mise en oeuvre.
L'impression 3D, c''est simple, rapide et moins cher. Chaque hôpital pourrait avoir sa propre imprimante au lieu de commander les prothèses à l'autre bout du monde.
Selon les matériaux, on peux aussi produire des portions d'os qui seront ré-absorbé par le corps au fur et à mesure de la réparation de l'os d'origine. On peut même faire des "os" entier dans des matériaux plus légers et moins cher que le titane.
Anonyme
Le #1325282
Enfin une belle et bonne nouvelle! Ça fait du bien de voir que ça peut faire bien mieux que faire perdre le temps aux gens, ce genre d'invention. Une belle photo d'un petit ange à qui on améliore le sort. Un gros soupir de soulagement! ouuufff!
Le #1325302
Houlala!! Y'a des bisous qui se perdent!!
Le #1325362
cycnus a écrit :

Je pense qu'on aurait pu faire quelque chose de proche sans imprimante 3D... Marketing, quand tu nous tiens.


Certainement pas ...

Ce type de pièce sur mesure ne coute presque rien quand on la réalise avec une imprimante 3D, contrairement aux différents processus de fabrication des prothèses du milieu médical.

D'autre part, la pièce a été réalisée en 24h ... est sortie directement aux bonnes dimensions : Un scan, un passage en logiciel 3D, touche impression et hop positionnement ...

Quand des vies se jouent à l'heure près, je pense pas qu'on puisse dire que c'est un coup marketing...
Le #1325512
cerbereOrion a écrit :

cycnus a écrit :

Je pense qu'on aurait pu faire quelque chose de proche sans imprimante 3D... Marketing, quand tu nous tiens.


Certainement pas ...

Ce type de pièce sur mesure ne coute presque rien quand on la réalise avec une imprimante 3D, contrairement aux différents processus de fabrication des prothèses du milieu médical.

D'autre part, la pièce a été réalisée en 24h ... est sortie directement aux bonnes dimensions : Un scan, un passage en logiciel 3D, touche impression et hop positionnement ...

Quand des vies se jouent à l'heure près, je pense pas qu'on puisse dire que c'est un coup marketing...


Absolument.

Ayant travaillé dans la vente de matériel médical, je peux confirmer qu'obtenir la production d'un seul ou quelques prototypes - par exemple pour la mise au point d'un nouveau produit -, c'est la croix et la bannière, les chaînes de production sont planifiées des semaines à l'avance, et toi, tu voudrais tout arrêter pour un seul exemplaire !!!!

De plus, ta chaîne de fabrication n'utilise sûrement pas le même polymère, donc tu tu dois t'assurer que ton appareillage n'en contient plus du tout avant de fabriquer ton exemplaire !!

Pour l'industriel, c'est long, ça a un coût considérable, et ça fout bien le bordel dans le planning de production ...

Donc, oui, ici, c'est enfin une utilisation de l'impression 3D, qui fait plaisir à voir !!
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]