Imprimantes 3D : des ventes qui s'accélèrent mais qui ne s'envolent pas

Le par  |  2 commentaire(s) Source : Gartner
imprimante 3D pensée

Malgré des prix en baisse et une multiplication des modèles disponibles, la révolution de l'impression 3D tarde encore à s'imposer au grand public. Si les ventes décollent, on ne devrait pas constater de véritable envolée avant quelques années encore.

En passant sous la barre des 1000 dollars, puis des 600 dollars pour les modèles les plus accessibles, les imprimantes 3D concernent désormais davantage d'utilisateurs.

impression 3D pearl 0 Une étude de l'institut Gartner évoque ainsi une progression franche des ventes mondiales, de l'ordre de 98 065 exemplaires dans le monde en 2014 ( +75 % par rapport à 2015). Des chiffres encourageants, mais toujours faibles pour parler de réelle démocratisation ou d'envolée.

Malgré tout un lot de promesses, l'imprimante 3D reste encore un marché de niche, même si les spécialistes évoquent des ventes qui devraient doubler chaque année pour atteindre 2,3 millions d'exemplaires écoulés en 2018.

La concurrence devrait véritablement s'installer l'année prochaine, avec l'arrivée des premiers modèles performants et accessibles proposés sur les plateformes de financement participatif, et les nouvelles générations d'imprimantes conçues par les leaders du secteur.

Les nouveautés se présenteront sur divers aspects : nouveaux matériaux imprimés, précision accrue, volumes d'impression plus importants, mais surtout, vitesse d'impression en progression grâce à la multiplication des têtes d'extrusion.

Cette concurrence et la multiplication des acteurs et modèles devraient amener à tirer les prix vers le bas, avec des modèles de grande qualité proposés au prix moyen de 500 euros.

En 2018, le marché mondial de l'imprimante 3D devrait représenter 13,4 milliards de dollars, contre 1,6 milliard prévu en 2015.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1814949
Il faudrait surtout prévoir la couleur c'est le gros défaut on a une seule couleur par objet.
Le #1814953
Ces imprimantes ne sont pas encore matures pour le consommateur lambda :
- scanner intégré obligatoire
- prix inférieur à 300 euros
- milliers de couleurs
- précision telle que les couches sont indiscernables
- plastique dur et souple
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]