Des impulsions lumineuses pour réactiver la mémoire

Le par  |  6 commentaire(s)
cerveau

Des chercheurs du prestigieux MIT ont réalisé une découverte qui pourrait signer une révolution dans le traitement des patients souffrant d'amnésie : des impulsions lumineuses pourraient permettre de recouvrer une partie de la mémoire.

Une expérience menée sur des souris de laboratoire a montré des résultats encourageants dans la récupération de certaines parties de la mémoire. La technique déployée ouvre ainsi de nouvelles perspectives dans le traitement de maladies affectant la mémoire comme la maladie d'Alzheimer.

souris  Des chercheurs du MIT avaient déjà réussi à implanter de faux souvenirs dans la mémoire des souris, mais désormais il est question de permettre à des patients de récupérer des informations oubliées ou qui ne sont plus accessibles suite à un trouble quelconque.

Il a ainsi été administré à un groupe de souris de l'anisomycine, une substance qui bloque la consolidation des souvenirs en empêchant la synthèse de protéine dans les neurones. Puis, différentes souris ont été positionnées dans cages dont une partie du sol leur procurait des décharges électriques. Les souris témoins affichaient ainsi des signes de peur de par leur précédente expérience, tandis que les souris dont la mémoire a été bloquée continuaient de se faire électrocuter, car incapables de se souvenir du danger.

Une fois le blocage de la mémoire démontré, les souris ont été soumises à des impulsions lumineuses qui visaient à rétablir les communications entre les neurones. Les résultats se sont montrés spectaculaires puisque les souris ont pu récupérer la mémoire, et donc leur peur de la cage électrifiée.

La mémoire est un sujet qui reste relativement complexe et qui divise la communauté scientifique. Pour certains, la perte de mémoire relève de dommages physiques ou de troubles dégénératifs liés à des maladies. Pour d'autres, la perte de mémoire n'est que le fruit d'un blocage d'accès à l'information ordonné par l'inconscient ou une maladie. De ce fait, les données seraient toujours disponibles, mais le chemin d'accès serait bloqué ou endommagé. Il ne resterait alors qu'à balayer les obstacles ou à reconstruire la voie pour récupérer la mémoire.

D'après cette expérience, il apparait donc que les informations ne sont pas effacées, mais que seul l'accès à la mémoire est bloqué dans ce cas particulier. Cette découverte laisse ainsi l'espoir de permettre aux patients souffrant d'amnésie une récupération partielle ou totale de leur mémoire au travers de divers traitements.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1844484
une cure svp, une cure.
Le #1844501
Ah bah, là, si ça marche, faut que tout les votants y passent !!!!!!!!
Le #1844508
lebonga a écrit :

Ah bah, là, si ça marche, faut que tout les votants y passent !!!!!!!!


Il ne faut pas oublier les politiques avec leurs promesses.
Le #1844510
jeanlucesi a écrit :

lebonga a écrit :

Ah bah, là, si ça marche, faut que tout les votants y passent !!!!!!!!


Il ne faut pas oublier les politiques avec leurs promesses.


Pour les politiciens, même une exposition à un flash nucléaire ne donnerait rien
Le #1844532
bah allez y sortait un médicament qui balaye le chemin !!
Le #1844568
Alzheimer ça se soigne ...
D'accord, c'est sur le long terme !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]