Incidents iPhone : pour Apple, seulement des cas isolés

Le par  |  7 commentaire(s) Source : Reuters
Apple iPhone 3G

Montrée du doigt pour son mutisme après les incidents de bris d'écran de plusieurs iPhone, interpellée par la Commission européene, Apple a fini par réagir...en décidant de ne rien dire tant qu'elle n'aurait pas récupéré les appareils endommagés pour les tester.

Apple iPhone 3GLa société Apple a finalement pris contact avec la Commission européenne qui lui demandait des informations complémentaires concernant les incidents de bris d'écran rapportés à au moins deux reprises dans le Sud de la France.

Si le détail des informations transmises à la Commission n'est pas connu, une porte-parole a souligné qu' Apple était en train de rassembler des informations à propos des cas décrits dans les médias et qui ont alimenté une actualité à un moment propice de creux estival, prenant une ampleur quelque peu démesurée vu le peu d'informations concrètes qui y étaient associées.

Et à l'heure de la collecte de données complémentaires, la position d' Apple est claire : les incidents rapportés sont des cas isolés et ne sous-entendent pas l'existence d'un défaut plus général. Cependant, il faudra réaliser des tests pour comprendre la cause de la fragmentation de la dalle externe des iPhone.

Une porte-parole d' Apple a indiqué de son côté à Reuters que la société attendait de récupérer les appareils incriminés pour effectuer des tests avant de prendre une quelconque position. Il est vrai que le sujet est délicat tant les confusions sont nombreuses, les cas français ( bris de la dalle mais appareil toujours fonctionnel ) n'ayant rien à voir avec l'affaire britannique d' iPod ayant pris feu quelques semaines auparavant.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #506211
Faudra faire attention à ses roupettes.
Le #506261
Si la nasa faisait comme apple, on n'aurait jamais marché sur la lune ( trop de mort et de milliards partit en fumé )
Le #506311
Il doit y avoir plus de 50 millions d'iPhone/iTouch dans le monde.

S'il y a une chance sur un million que l'usine produise un modèle défectueux, ça fait 50 dispositif explosifs dans le monde.

On ne peut pas dire que 1 sur 1000000 soit un problème de série. Ce sont des cas isolés. Quelle usine peut se vanter de produire moins de 1 modèle défectueux sur 1 million ?

Mais à l'heure de la mondialisation, ces 50 malchanceux attirent l'attention de tous les médias, et tout le monde crache sur Apple.

C'est magnifique.
Le #506371
On crache surtout Apple a cause du "on vous dédommage, mais fermez là a propos de ce problème, sinon on envoie nos avocat
(ok c'est résumé grossièrement et avec un peu de raccourcis faciles)

On ne peut pas se permettre de dire ça, même quand on s'appelle Apple, a la limite un "nous prenons ces cas très au sérieux, nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour ne plus que ça se reproduise" bien que très classique et probablement erroné, lui n'aurait suscité aucune polémique.
Le #506391
Oui, le cabinet Apple Legal n'est pas connu pour sa bonne conduite.

Par contre, cela concerne uniquement le cas de la fille au Royaume-Uni.
Le #506401
clair, ça aurait pu être microsoft ou BMW, ce serait la même chose.
Le #506491
Le problème n'est pas qu'il y ai un défaut de conception ou production, le problème c'est les effet de ce défaut.

Et de tel effet non ce n'est pas tolérable. Et donc la médiatisation de tel chose normal.
Contrairement a ce que certain affirme, on crasher déjà sur apple avant.
Et ca serait une autre entreprise X, que ca serait pareil.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]