L'Inde prépare ses enchères des fréquences 3G et WiMAX

Le par  |  0 commentaire(s)
Inde drapeau

L'Inde, deuxième marché mondial de la téléphonie mobile, s'apprête à lancer les enchères sur les fréquences qui lui permettront d'entrer dans l'ère de la 3G et du WiMAX.

Inde drapeauL'annonce était attendue depuis plusieurs mois et les différents acteurs du marché se préparent activement à son éventualité : l' Inde s'apprête à attribuer des licences 3G et WiMAX aux opérateurs, pour une durée de 15 ans. Les enchères pour la 3G débuteront le 16 janvier 2009 et celles pour le WiMAX deux jours plus tard.

Le pays, qui a dépassé les Etats-Unis en nombre d'abonnés et connaît une croissance mensuelle des nouveaux clients parmi les plus fortes au monde, va ainsi créer un vaste champ d'opportunités pour les équipementiers télécoms et les fabricants de terminaux, à un moment où la crise économique et financière réduit un peu partout leur activité.

Les pays émergents sont moins touchés par la crise et certains pays, comme la Chine, qui est également pressentie pour lancer son processus d'attribution de licences 3G dans les semaines qui viennent, y voient même là un moyen de soutenir l'activité mondiale du secteur des télécommunications.


La concurrence sera rude pour les opérateurs privés
Le gouvernement organisera en amont des enchères une conférence pour annoncer le nom des opérateurs autorisés à y participer. Les deux opérateurs d'état, BSNL et MTNL, ont déjà reçu un accès préférentiel aux 22 zones du pays mais il reste maintenant à attribuer les licences pour les opérateurs privés.

Cela conduira toutefois à certaines disparités à cause du manque de fréquences disponibles. Ainsi, la région de Delhi ne pourra pas accueillir plus de deux opérateurs mobiles privés, tandis que celle de Mumbai aura assez de ressources spectrales pour quatre opérateurs.

Dans d'autres régions, seuls les opérateurs d'état pourront être présents. Les opérateurs étrangers pourront également tenter leur chance pour une licence, mais seulement s'ils acceptent de s'associer avec un opérateur indien et de lui laisser 26% du contrôle.

Les licences WiMAX seront accordées dans les bandes 2,3 et 2,5 GHz, accessibles à trois opérateurs privés dans chaque zone, tandis que les opérateurs d'état ont déjà obtenu leur licence. Enfin, le gouvernement indien autorisera l'émergence d'opérateurs mobiles virtuels ( MNVO ).
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]