Simplification et automatisation, les valeurs clé de l'évolution des infrastructures des entreprises IT

Le par  |  0 commentaire(s) Source : Colt
serveurs

Les entreprises européennes des TIC comprennent l'importance de faire évoluer leur infrastructure pour supporter les nouveaux usages mais beaucoup ne s'estiment pas prêtes à y faire face à court terme.

Les technologies IT évoluent vite et les outils comme les infrastructures s'enrichissent de possibilités nouvelles portées par les nouveaux usages et les technologies émergentes des TIC. Pour les entreprises européennes, l'évolution de leur infrastructure pour supporter ces usages est vue comme une nécessité mais elles sont nombreuses à ne pas s'estimer en mesure d'apporter les modifications jugées nécessaires à court terme, révèle une étude commandée par Colt Technology Services auprès de 852 décideurs IT en Europe.

Elles sont ainsi 72% au plan européen à reconnaître un déficit technologique entre leurs besoins et les capacités de leur infrastructure. Les entreprises françaises sont un peu plus optimistes avec une proportion de 68% estimant connaître ce déficit technologique, ce sentiment étant ressenti par des entreprises de toute taille.

serveurs Les entreprises européennes des TIC anticipent majoritairement que leur infrastructure va évoluer sur les deux prochaines années pour répondre aux besoins en matière de voix et communication (90% des réponses en France), de centres de données (89%) et des services réseau (81%).

Faute de cette évolution, 44% des entreprises françaises estiment ne pas pouvoir répondre efficacement à la demande de leurs clients dès l'an prochain. Elles ne sont que 24% (26% en Europe) à considérer que leur infrastructure actuelle est en mesure de supporter les variations de demande de services et d'avoir une évolutivité suffisante pour faire face à ces défis ces deux prochaines années.

22% des entreprises françaises interrogées dans l'étude n'ont même pas prévu de stratégie d'évolution sur cette période. Pour celles qui évaluent les possibilités d'optimiser leur infrastructure, les points les plus critiques concernent la recherche de simplification et le renforcement de l'automatisation.

Dans ce contexte, la priorité devrait être données aux modèles reposant sur des services (SaaS, IaaS...) plutôt qu'à l'achat de nouveaux équipements et solutions logicielles, avec des migrations des services vers le Cloud et la réduction du nombre des fournisseurs qui verront leur rôle d'accompagnement se renforcer.

Les demandes des services SaaS, IaaS et de colocation de datacenters devraient donc fortement progresser dans les prochains trimestres, en réponse à l'urgence d'une situation que l'étude commandée par Colt fixe à 12 mois avant que les conséquences ne deviennent visibles pour les entreprises.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]