Innovations technologiques : l'Agriculture et les dispositifs intelligents.

Le par  |  1 commentaire(s) Source : AFP
Agriculture Simulator 2012 screen1

Les dispositifs intelligents s'invitent dans tous les secteurs, et une fois de plus, l'agriculture profite également des avancées technologiques pour faciliter les tâches et augmenter les rendements.

Ce n'est pas forcément le premier endroit auquel on pense lorsque l'on parle de concours d'innovation et d'informatique, et pourtant, le Salon de l'agriculture est l'occasion pour quelques start-ups de se lancer dans une compétition qui débouche souvent sur la création de systèmes technologiquement très avancés.

Agreen Startup Emmanuel Magnier a ainsi remporté à seulement 24 ans le 1er prix du concours Agreen'Start-up organisé par les chambres d'agriculture et l'association " La Start-Up est dans le pré". Il emporte un chèque de 3000 euros pour la présentation de sa barrière invisible intelligente.

Sa trouvaille lui vient de son père, agriculteur qui était forcé de descendre de son tracteur pour ouvrir et refermer sa clôture. Son invention est une barrière souple sur laquelle il est possible de rouler sans l'endommager, et qui se redresse seule pour garder le bétail.

À la troisième place du concours, on trouve Termatières, un projet qui vise à valoriser les déchets viticoles en permettant de fabriquer des porte-bouteilles.

Celui qui aura le plus attiré l'attention est un finaliste toulousain, Laurent Augier, qui présentait une clôture high-tech connectée à un GPS. Son usage est dédié aux troupeaux de montagne ou de terrains relativement peu accessibles.

L'idée est simple : chaque tête de bétail est équipée d'un collier à puce. L'éleveur peut ainsi surveiller la géolocalisation de chaque animal depuis une tablette ou un PC relié à Internet. Viennent ensuite des bornes qui délimitent une zone de pâturage, créant une barrière invisible. Lorsque l'animal s'approche de cette barrière, un son est produit par le collier, l'invitant à faire machine arrière.

Le système est séduisant, mais implique une mise en place sur le bétail dès le plus jeune âge, les animaux adultes n'étant plus sensibles à l'apprentissage. Le concept pourrait être commercialisé d'ici 5 ans.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1833773
on finira par volé
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]