Intel : 35 "design wins" ne font pas 35 tablettes en 2011

Le par  |  0 commentaire(s)
Paul Otellini Intel logo pro

Paul Otellini, CEO d' Intel, ne ménage pas ses efforts pour assurer que, oui, le fondeur américain va enfin disposer des arguments pour contrer ARM dans les produits mobiles. Et d'avancer le chiffre de 35 "design wins". Mais 35 projets font rarement 35 tablettes au final.

Intel Atom logoCela fait des mois que Paul Otellini bat sa coulpe au nom d' Intel, reconnaissant avoir pris au sérieux le marché des processeurs pour produits mobiles avec retard et cherchant maintenant  à rattraper au plus vite l'avance prise par son concurrent ( dans les architectures pour processeurs ) ARM, omni-présent sur ce nouveau segment que sont les tablettes tactiles.

Une nouvelle fois, lors d'une conférence investisseurs à San Francisco, Paul Otellini est monté au front pour garantir qu' Intel fait des progrès dans le domaine et noue les partenariats qui vont lui permettre de s'implanter durablement sur le marché.

Déjà, faire passer une première pilule : la plate-forme Medfield, qui doit permettre de s'inviter sur les smartphones, va demander encore du temps pour être parachevée, ce qui suggère que les premiers smartphones embarquant un processeur Intel optimisé ne devraient pas apparaître avant la fin de l'année 2011, au mieux.

Deuxième pilule : il y aura bien des tablettes avec processeurs mobiles Intel en 2011. Combien ? Paul Otellini affirme qu' Intel a remporté 35 " design wins ". Un chiffre qui veut tout et rien dire, les " design wins " étant des projets " pour voir ", sans garantie que cela se termine en produit commercial. Il arrive même parfois qu'aucun projet n'aboutisse.

Il serait donc erroné de croire que 35 tablettes avec processeurs Intel seront lancées en 2011...comme on peut le lire ici ou là. Tout au plus, cette valeur peut indiquer que plusieurs fabricants ont montré de l'intérêt pour la plate-forme matérielle d' Intel, ce qui n'est pas si mal sur un secteur toujours très favorable à ARM, qui a le soutien de nombreux fondeurs ( voir les promesses de l' OMAP4440 de Texas Instruments,  sous ARM Cortex-A9, fraîchement annoncé ).


A la recherche du temps perdu

Dans le cas d' Intel, qui possède des ramifications internationales et un très fort pouvoir de persuasion, on peut tout de même penser que plusieurs tablettes verront bien le jour l'an prochain ' il y aura au moins la Cisco Cius ). Paul Otellini a indiqué que les projets en cours associaient à ses processeurs les plates-formes Windows 7, MeeGo ( plate-forme co-développée par Intel et Nokia ) et même Android dans sa version Honeycomb adaptée aux tablettes, qui doit être lancée très prochainement.

La plate-forme Atom Moorestown devrait se retrouver dans les tablettes grand public tandis que la plate-forme optimisée Atom Oak Trail sera plutôt destinée aux tablettes sous Windows. Une stratégie large destinée à maximaliser les chances de voir sortir concrètement des produits finis.

Le parcours du combattant pour s'imposer dans le domaine des processeurs mobiles est donc loin d'être terminé pour Intel, et le nombre de tablettes tactiles sous processeur ARM annoncées ne joue pas en sa faveur. Mais le groupe a les moyens de tenir sur la durée et l'espoir de retourner le marché à son profit n'est pas enterré.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]