Temps de chargement des pages : fortes disparités entre abonnés

Le par  |  2 commentaire(s)
Geste-Cedexis-observatoire-qualite-service-internet

Le groupement des éditeurs de services en ligne évalue la qualité de service Internet. Le temps de chargement des pages en France est de plus de 6 secondes mais c'est une moyenne.

En partenariat avec Cedexis, le Geste - Groupement des éditeurs de services en ligne - a lancé son observatoire de la Qualité de service Internet. Il repose sur la collecte et l'analyse de près de 6,15 milliards de mesures anonymes par mois afin de fournir plusieurs indicateurs.

Une code JavaScript asynchrone - un tag baptisé Radar par Cedexis - a été implanté dans les pages des sites d'une quinzaine d'éditeurs de contenus*. Il permet notamment de remonter le temps de chargement des pages visitées sur le panel.

Pour les cinq principaux fournisseurs d'accès à Internet, le temps de chargement médian des pages des sites est relativement stable sur une période de quatre mois allant de novembre à janvier. Sur le mois de janvier, il est de 6,4 secondes depuis la France métropolitaine.

Geste-Cedexis-observatoire-qualite-service-internet-1
Il existe cependant de fortes disparités. Entre les internautes les plus rapidement servis (2,2 s pour les 10 % les plus rapides) et ceux qui doivent patienter le plus (34,7 s pour les 5 % les plus lents), un écart de 32,5 secondes les sépare.

Le rapport note également qu'entre deux internautes abonnés d'un même opérateur métropolitain, des différences de temps de chargement de jusqu'à 40 secondes peuvent exister en fonction de leur localisation sur leur territoire.

Le Geste parle d'une " fracture numérique ". Elle est principalement le reflet de l'éloignement aux nœuds de raccordement d'abonnés. Une fracture qui serait comblée à ce niveau avec le déploiement généralisé de la fibre optique. L'optimisation des sites joue néanmoins également un rôle.

Dans le détail des performances entre les réseaux, Numericable tire bénéfice du câble et de la fibre pour afficher un temps de chargement médian des pages de 4,7 s. Pour les autres opérateurs où les abonnés sont ultra majoritairement en ADSL, Free arrive en tête avec 5,9 s. Suivent Bouygues Telecom (6,1 s), Orange (6,6 s) et SFR (7,2 s). Pour les abonnés SFR sur l'ancien réseau de Cegetel, le temps médian descend à 7,8 s.

C'est pour Free et SFR (Cegetel) que les différences entre les moins bien et les mieux lotis sont les plus importantes :

Geste-Cedexis-observatoire-qualite-service-internet-2
Alors que la situation se corse pour un internaute dans les départements et régions d'Outre-Mer (temps de chargement près de deux fois plus long qu'en Métropole), la France n'apparaît qu'à la 19e place d'un classement de 30 pays européens et d'Afrique du Nord avec un indicateur qui prend en compte l'ensemble des opérateurs (et plus seulement les principaux). En se concentrant sur les 10 % des abonnés les mieux servis, la France améliore un peu sa position pour figurer en 15e place.

Geste-Cedexis-observatoire-qualite-service-internet-3 Geste-Cedexis-observatoire-qualite-service-internet-4 

Le temps de chargement des pages est une notion importante pour les sites car l'internaute n'aime pas attendre et peut vite partir le cas échéant. Ce qui n'est forcément pas bon pour les recettes publicitaires.

Présidente du Geste, Corinne Denis déclare que " l'objectif est d'aller dans le sens d'une baisse des écarts observés sur le territoire français. Éditeurs, annonceurs, opérateurs et pouvoirs publics doivent travailler ensemble pour améliorer les performances d'accès au Web pour le bénéfice de tous. "

Le baromètre du Geste sur la qualité de service Internet sera ultérieurement complété pour prendre en compte de nouveaux indicateurs dont pour le mobile, la vidéo.

* 20minutes, Car&Boat, CCM Benchmark Group, France Télévisions, Groupe Prisma Presse, L'Equipe, L'Express, Les Echos, Le Figaro, Le Monde, Le Nouvel Observateur, Le Parisien, Le Point, M6 et Radio France.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1677172
"Une fracture qui serait comblée à ce niveau avec le déploiement généralisé de la fibre optique."

Ha, heureusement qu'ils sont là pour le dire

"Le temps de chargement des pages est une notion importante pour les sites car l'internaute n'aime pas attendre et peut vite partir le cas échéant. Ce qui n'est forcément pas bon pour les recettes publicitaires."

Hé ouais, sauf que ce qui ralentie le plus le chargement des pages c'est généralement toutes ces régies de pub et les scripts analytics à la noix.
Le #1677942
Lebubu a écrit :

"Une fracture qui serait comblée à ce niveau avec le déploiement généralisé de la fibre optique."

Ha, heureusement qu'ils sont là pour le dire

"Le temps de chargement des pages est une notion importante pour les sites car l'internaute n'aime pas attendre et peut vite partir le cas échéant. Ce qui n'est forcément pas bon pour les recettes publicitaires."

Hé ouais, sauf que ce qui ralentie le plus le chargement des pages c'est généralement toutes ces régies de pub et les scripts analytics à la noix.


Oui mais l'admettre reviendrait pour eux a se tirer une balle dans le pied !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]