Internet Explorer à moins de 50% en Europe

Le par  |  2 commentaire(s)
navigateurs-201012-1

Selon AT Internet Institute, la part de marché d'Internet Explorer est passée sous la barre des 50 % en Europe.

navigateurs-201012-1Contrairement à StatCounter, les chiffres d'AT Internet Institute n'annoncent pas que Firefox est passé devant Internet Explorer en termes de parts de marché en Europe. Ils confirment néanmoins le sérieux coup de mou du navigateur de Microsoft, d'autant plus marqué dans la mesure où IE est passé sous la barre de 50 %.

La bataille des chiffres pourrait faire rage entre les différents instituts spécialisés, mais les méthodologies sont différentes et ce qui fait finalement autorité est d'observer pour une étude donnée l'évolution des tendances. Une tendance qui est bel et bien à la baisse manifeste pour IE dans la pluralité de ses versions.

Sur les 12 derniers mois, AT Internet observe que la part de visites d'Internet Explorer en Europe a reculé de près de 10 points pour s'établir en décembre à 49,2 %. " En décembre 2010, 49.2 % du trafic des sites Web d'un pays européen est réalisé en moyenne sous Internet Explorer, contre 58.9 % en décembre 2009 ". La baisse a notamment été plus marquée entre novembre et décembre.

navigateurs-201012-2Dans le même temps, la part de visites de Firefox a été plutôt stable aux alentours des 30 % pour finir légèrement en dessous ( 29,8 % ). Au cours de l'année 2010, Firefox a progressé de 0,5 point mais on peut penser que la longue attente pour la sortie de Firefox 4 a joué un rôle de frein sur les derniers mois. Pour Opera, on peut également parler de stabilité en Europe ( 2,4 % ).

Les tendances véritablement à la hausse sont celles de Safari qui a gagné 2,6 points entre décembre 2009 et décembre 2010 ( 7,7 % ). La plus forte progression est à mettre à l'actif de Google Chrome avec un gain de 6,4 points en un an pour boucler 2010 à 10,4 %. Pour AT Internet Institute, c'est Google Chrome qui a le plus profité de la chute d'Internet Explorer qui demeure néanmoins leader en Europe, et de souligner " l'importante communication de Google pour Chrome " à laquelle résisterait donc mieux Firefox en dépit d'un " ralentissement notable ".

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #736861
Les chiffres entre les différents instituts sont, c'est vrai, parfois très variables et le pire revient sous doute à AT Internet Institute qui a vu ses propres chiffres variées énormément au moment de son changement de nom, il y a entre 1 et deux ans(Xiti Instute était son précedent nom). Le chiffre de Firefox entre deux études de l'institut était passé de 32% à 24%!!! On peut sans doute imaginer que la méthode de sondage avait changer mais, à ce point, quand même...

PS: il me semble qu'à l'époque AT avait sorti pas mal de pays de l'Europe de l'Est de sa méthodologie alors que ces derniers sont reconnus pour être en général plus favorable à Firefox.
Le #736871
Pour preuve:

http://www.atinternet.com/Ressources/Etudes/Barometre-des-navigateurs/Barometre-des-navigateurs-Janvier-2009/index-1-1-3-162.aspx

et

http://www.atinternet.com/Ressources/Etudes/Barometre-des-navigateurs/Barometre-des-navigateurs-Avril-2009/index-1-1-3-169.aspx

En réalité, Firefox est passé de 32% à 27% entre ces deux études successives mais ça reste quand même énorme. De plus, le nombre de pays audités par l'institut était effectivement passé de 32 à 23.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]