Internet Mobile : Bruxelles enquête sur l'accès aux services

Le par  |  1 commentaire(s) Source : AFP
Europe logo pro

La neutralité du Net vaut aussi pour l'Internet Mobile : la Commission européenne va taper sur les doigts des opérateurs mobiles qui limitent l'accès à certains services sur leur réseau.

Europe logo proQuand vous prenez un abonnement data mobile, vous avez le droit d'en profiter comme bon vous semble sauf pour certains services qui sont prohibés par les opérateurs mobiles ( généralement écrits en petits caractères ).

La VoIP, portée par des services comme Skype, a longtemps été bannie des réseaux mobiles avant d'être peu à peu présente sous forme d'offres payantes. D'autres services pourraient faire l'objet de restrictions, notamment les services de vidéo mobile, gourmands en bande passante, sans que le consommateur en soit forcément informé, faisant qu'il se retrouve avec un accès Internet tronqué qu'il paie tout de même plein tarif.

Neelie Kroes, commissaire européenne responsable des questions de télécommunications, prône un Internet ouvert sur les réseaux mobiles et veut faire disparaître les éventuelles restrictions mises en place par certains opérateurs mobiles.


Limitation sensée ou blocage inique ?
La Commission européenne va ainsi vérifier, par l'intermédiaire de l' ORECE ( groupement des régulateurs télécom, connu sous l'acronyme BEREC en anglais ),  si les opérateurs mobiles limitent ou bloquent l'accès à certains services. Selon les résultats de l'enquête, elle pourra mettre en place une régulation pour faire sauter ces verrous et garantir la qualité de l'accès à l' Internet mobile.

Il faudra toutefois faire la distinction entre la gestion du réseau mobile par les opérateurs, contraints d'adapter leurs ressources à la demande, et les limitations abusives sans fondement technique,  présentes uniquement pour préserver des intérêts économiques aux dépens des consommateurs.

Neelie Kroes compte notamment obliger les opérateurs à mentionner les limitations qui entreraient dans le cadre de la gestion du réseau, permettant au consommateur de pouvoir souscrire un abonnement en connaissance de cause.

Elle prévient déjà qu'elle nommera publiquement les opérateurs s'adonnant à des limitations abusives et pourrait même interdire tout blocage de services si l'état des lieux de l' ORECE, qui sera publié fin 2011, le recommande.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #771861
Décidément cette femme me plaît
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]